Archives
Statistiques Lamastre.net
11 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 624 aujourd'hui

Lamastre prêt au risque NRBC

Les récents  événements dramatiques avec séisme, tsunami et catastrophe  nucléaire sont  médiatisés et ce n’est pas notre petit site qui va vous apprendre quoi que se soit sur le drame du  Japon.

Nous sommes en France, pays protégé du nucléaire puisque Tchernobyl nous a officiellement épargné, l’Ardèche est un département privilégié par la nature, et notre canton étant isolé  nous n’avons pas a priori de mouron à nous faire.

IMG_0129

Quoi que ………

La proximité des centrales nucléaires de la vallée du Rhône Cruas  et autre Tricastin nous inclus dans un périmètre potentiellement critique, la preuve :

-Un stock d’iode à destination de la population est détenu sur le canton.

-Des lamastrois se sont formés à la gestion du risque.

Nous sommes donc en danger potentiel, le saviez-vous ?

IMG_0098

En fait la gestion d’un risque Nucléaire,Radiologique, Chimique, Biologique N R B C  est dévolue aux autorités publiques en l’occurrence les services de l’état par l’intermédiaire de la préfecture, ces services ont fait un exercice en temps réel en 2009 couronné du succès que l’on sait lors de la gestion et de l’organisation de la campagne nationale de vaccination anti grippe A, tous les rouages ont bien fonctionné, sans  se gripper nullement d’ailleurs.

Donc en cas d’explosion ou d’implosion nucléaire régionale ce seraient les services sanitaires départementaux et régionaux  et le centre 15/18 qui devraient gérer l’apocalypse, il y a 3 échelons de coordination: départemental, régional et national.Le matériel de décontamination dépendant du SDIS ( pompier) est basé à Valence , les entreprises EDF et AREVA disposent aussi de modules mobilisables.

L’Hôpital de Lamastre constitue le niveau 0 de la prise en charge de la détresse médicale sur notre bassin de vie, « niveau 0 » car le niveau 1 requiert des structures habilitées à gérer l’Urgence, structures et moyens que nous n’avons pas, pour nous c’est Privas où Valence et  le centre 15/18 basé à Privas qui coordonneraient toute l’organisation,notre référence médicale en cas de risque NRBC est Lyon.

C’est l’Hôpital de Lamastre  qui dispose toutefois du stock d’iode nécessaire pour protéger la thyroïde des habitants du canton , en saturant la thyroïde on la protège ainsi d’une contamination radio active susceptible d’entrainer ultérieurement un déficit ou un cancer de la thyroïde , mais avec l’iode on ne protège que la thyroïde,pas les organes fabricant les globules donc  pas du tout  tout le bonhomme ….

Il faut aussi préciser que l’Hôpital détient un stock fonction des habitants sédentaires recensés à la fin du siècle précédent ,  donc non adapté lors des périodes estivales ou en cas de forte migration consécutive à un mouvement de panique. De plus  la date de péremption notée pour notre stock est l’année  2007, mais le produit serait parait-il « stable et la date non rédhibitoire pour une efficacité« , on doit donc s’en contenter, mais pourquoi avoir noté une date de péremption si on en tient pas compte?, une date de fabrication aurait pu assurer la traçabilité.

Les Lamastrois formés au risque sont un pharmacien et un médecin qui ont suivi une formation-information dans le cadre de leurs fonctions hospitalières et nous ont rapporté le message et quelques images. L’Hôpital de Lamastre a mis en place un « Plan Blanc » destiné à prévoir la réaction adaptée en cas de catastrophe, ce plan comporte un volet NRBC. Mais l’Etablissment ne détient pas bien sûr, vu le coût, des combinaisons NRBC que  la défense militaire et la sécurité civile possèdent, pour leurs personnels.

IMG_0116IMG_0120

Voilà donc la petite info NRBC destinée à rassurer ou à sensibiliser sans effrayer, de toute façon si ça devait péter comme au Japon ou à Tchernobyl ce serait ici aussi comme ailleurs un gros bordel.

le conseil pas cher : en cas de risque de contamination NRBC il faut bien se couvrir , puis lorsque on atteint une zone sans risque il faut se déshabiller et se rincer , ceci peut potentiellement et théoriquement éliminer 80% de la contamination.

Raymond Bouit, avec la documentation de Frédérique Alarçon.

Article écrit, mis en ligne et lu par vous avec une énergie  « électrique donc propre mais à 80% nucléaire ».

2 réponses à to “Lamastre prêt au risque NRBC.”

  • frederique dit :

    oui les comprimés d’iode stockés à l’hôpital de Lamastre ( pour Lamastre et les communes environnantes) sont périmés. Mais un nouveau stock de comprimés d’iodure de potassium 65 mg (quadrisécables pour les nourissons) a été constitué. C’est l’EPRUS: établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaire qui le détient et le distribura le moment venu sur instruction du ministère de la santé ou du préfet.C’est ce même organisme qui a été chargé du stockage et de la distribution des vaccins antigrippe A.
    frederique alarçon

  • Raymond dit :

    Et bien merci Fred pour ces précisions, le fait que les comprimés d’iode soient gérés par le même organisme que celui qui avait en charge la vaccination anti grippe A nous rassure pleinement .
    Quoi que ….

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne