Archives
Statistiques Lamastre.net
5 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 357 aujourd'hui

Aimez-vous jardiner ?

jardin partagé les oisillons

L’association A.E.B.E. met à disposition, aux Oisillons, huit parcelles de terrain, pour huit jardiniers qui en feront la demande à condition qu’ils s’engagent  :

  • À ne pas utiliser de produits chimiques (à part le souffre, le sulfate ou de la bouillie bordelaise).

  • À vivre en bonne entente avec les autres jardiniers en respectant les règles élémentaires de savoir vivre.

  • À devenir membre de l’association en s’acquittant de la cotisation annuelle (16€).

  • À participer bénévolement au débroussaillage de la propriété quelques jeudis après-midi de 14h à 16h, en automne et en hiver.

Réunion d’information et mise en route : JEUDI 27 MARS à 14H aux Oisillons. (plus de renseignements O4 75 09 76 83

3 réponses à to “Aimez-vous jardiner ?”

  • admin dit :

    La création d’un jardin partagé est effectivement une action à vocation sociale, conviviale, écologique et économique qui va dans le sens du partage et du vivre ensemble.
    L’article précédent de présentation;
    http://www.lamastre.net/2012/04/07/jardin-partage-aux-oisillons/

  • lagrande dit :

    enfin de bonnes nouvelles,à vos piochons,et tourner et retourner la terre a dit le laboureur à ses enfants ,vous trouverez un trésor………………

  • Bernard GERMAIN dit :

    Je viens faire des remarques en réponse à un message de Yoann Peyrard concernant le projet de carrière.
    Il dit avoir peu d’informations. Cet aveu est très important: si on a peu d’informations sur un sujet, on ne peut pas se faire un avis.
    Pourtant les informations existent. L’association SILICE travaille sur ce sujet depuis plusieurs années et elle sait de quoi elle parle, simplement parce que sa raison d’être est l’information. Et les informations qu’elle a recueillies lui permettent d’émettre l’avis que vous savez. Mais ces informations, elle ne les garde pas pour elle: des réunions publiques ont eu lieu, des articles de journaux ont relayé cette question, des circulaires aussi.
    Concernant les conséquences, Yoan dit que « tout ceci doit être mis au clair ». Mais il y a belle lurette que ce « clair » a tenté d’être fait par l’association. Je rappelle que cette même association a gagné un procès et un recours en appel. La justice ne serait-elle pas fiable? Le nouveau projet (plus de 1000 pages) a été étudié par SILICE (et par qui d’autre?), et il comporte, d’après notre lecture, des imprécisions, des contradictions, des affirmations dont certaines nous semblent inexactes. Toutes ces observations sont justifiées; ce n’est pas une question de parti pris, ce n’est pas une question de subjectivité: ce sont des faits, écrits noir sur blanc et qui nous paraissent contestables, c’est pourquoi nous les contestons; nous pensons remplir notre devoir de citoyens responsables et engagés au service du bien commun. Rien d’autre ne nous motive.
    Concernant l’impact paysagère, Yoann dit: « il parait que quelque chose est prévu »; et cela suffit pour être rassuré!
    Pour gagner en réflexion, il faut s’informer, donc chercher des sources d’information et, au su de celles-ci, se forger une opinion et peut-être se trouver bousculé dans ses certitudes.
    Je m’excuse si je peux paraitre donneur de conseils; je désire simplement participer à un débat où chacun peut s’enrichir en partageant. Merci à Yoann d’avoir exprimé ces remarques.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne