Archives
Statistiques Lamastre.net
7 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 428 aujourd'hui

Cela s’est passé ce samedi 27 au soir dans un petit village « gaulois » qui se nomme Empurany, toute la population avait concocté une surprise pour fêter (sans que le principal intéressé soit au courant) la retraite prochaine  de son instituteur « historique » (comme on dit dans les firmes télécom ) Michel Faure…., un des derniers mammouth de l’enseignement : l’instit du village , discutant au village , palabrant au village, en résumé  vivant au village dans un village lui aussi vivant, l’image du hussard de la république portant haut et loin son sacerdoce de  «maitre ».

empurany

 

….C’est donc cachés derrière les rideaux de la salle des fêtes que ses anciens élèves (certains ayant un agecanonix) l’attendaient fébrilement tous vêtus de tee shirts blancs tagués de gentils messages.

On le vit arriver avec sa démarche bonhomme reconnaissable entre mille pour ce qu’il croyait être un simple anniversaire.

Après les premiers instants d’ovation et de surprise ce cher Michel ne put retenir son émotion et l’on vit dans ses yeux arriver un liquide clair qu’il n’a pas l’habitude de côtoyer!

FAURE MICHEL 013

Plus de 200 personnes avaient en effet répondu présents à l’invitation pour célébrer et remercier ce qu’on pourrait appeler un des derniers dinosaures (sans connotation physique!) de l’enseignement dit « à l’ancienne ».En effet depuis 25 ans notre instit vedette inculque à ses élèves des valeurs qui peuvent paraître à certains galvaudées mais qui pour la majorité d’entre nous sont essentielles dans la vie en société (pour la petite histoire ses propres filles l’appelaient non sans difficulté Mr Faure lorsque celui-ci leur faisait la classe).

Il faut dire qu’à l’heure ou il est de mode de tutoyer ses profs, et ou la « botocuthérapie » est prohibée; sans exagération aucune tu constitues pour nous un exemple.

Les élèves après une chanson résumant sa carrière, avaient préparé une pièce de théâtre parodie de la classe de Mr Faure, que celui-ci a visiblement bien apprécié.

Le tout c’est terminé par un banquet préparé par les parents qui n’avait rien à envier à ceux du personnage fétiche d’Uderzo (là encore sans aucun sous entendu physique).

FAURE MICHEL 028

Je pense me faire le porte parole ici des autres parents d’élèves pour te dire à mon tour merci pour tout ce que tu as fait pour nos enfants et surtout pour leur avoir donné ce qui est le plus important ,des bases solides et des valeurs pour commencer leur vie future.

Merci Michou

jean louis Alarcon

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne