Archives
Statistiques Lamastre.net
11 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 658 aujourd'hui

Ce vendredi  l’Hôpital de Lamastre organise en partenariat avec l’agence biomédecine de Lyon une journée « Don d’organe » de 9 h à 17 h .

fly don organeCette journée de sensibilisation destinée à tout public a pour but de faire appréhender les différentes modalités du don d’organe.

C’est un sujet difficile ; on est tous prêts à recevoir personnellement un don d’organe lorsqu’il s’agit de notre survie propre , mais on n’aime pas trop penser à prévoir donner une partie de nous-même lors de notre décès imprévu , d’autant qu’il faut y penser de notre vivant. C’est effectivement un cheminement compliqué que de prévoir de servir à autrui après notre mort, une sorte de générosité post mortem qui ne devrait pas coûter grand-chose sauf si la pensée, l’éducation, les croyances, les craintes, se carambolent dans un esprit trop simple ou trop compliqué .

Le schéma le plus simple est celui du don familial entre donneur compatible et se connaissant, une autre possibilité est bien sur celle du don post mortem qu’il faut « programmer » et qui lui est totalement altruiste, une autre possibilité qui se discute actuellement dans les comités d’éthique est celui très intéressant du don croisé qui permet d’élargir les possibilités de prélèvement chez des personnes sensibilisées , ce schéma est encore interdit en France , mais on en parle et la gestion de ce schéma croisé sera géré par l’agence de biomédecine si le principe en est validé , sachant qu’il ne faut pas se louper on ne peut donner en général qu’une fois….        (ref 1)

C’est pour essayer d’y voir plus clair que ces journées sont mises en place partout sur le territoire, un intervenant médecin devait être présent mais un changement de date nous en prive.

La journée va consister en une découverte des modalités de dons et des possibilités de survie faites aux receveurs par la médecine de greffe, le questionnement sera soutenu par un fichier question-réponse destiné à « éclairer » le visiteur.

1039-1227545419-donspermat---465fx349f

Ce sont Anais Riou , assistante qualité, et Cécile Crespin , ergothérapeute, qui vont animer cette journée ; espérons que nous pourrons y trouver réponses à nos questionnements « existentiels ».

R Bouit.

Ref1

http://actuagencebiomed.blogspot.com/2010/09/le-don-croise-dorganes-va-etre-autorise.html

« Irène a besoin d’une greffe de rein. Son mari Marc est prêt à lui donner un des siens, mais n’est pas biologiquement compatible. Le même problème se pose pour Marie, maman de Léa

C’est là, en cas d’incompatibilité entre proches, qu’intervient la possibilité du don croisé : deux personnes, candidates au don mais incompatibles avec leur proche malade, s’échangent en quelque sorte leur receveur respectif. Ainsi Marc donne un rein à Léa, qu’il ne connaît pas mais avec qui il est compatible, tandis que la maman de Léa donne un rein à la femme de Marc avec qui elle est compatible. Le projet de révision des lois bioéthiques prévoit un prélèvement simultané des organes et la préservation de l’anonymat. Le don croisé sera géré et régulé par l’Agence de la biomédecine. »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne