Archives
Statistiques Lamastre.net
13 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 874 aujourd'hui

 Marie Mazard-Maurice a témoigné de son vécu sur le don d’organe dans un livre intitulé: « Contre Vents et Marées » .

La journée d’information du 3 décembre est l’occasion pour elle de nous remémorrer son épreuve.

CouvertureRaymond

Préface de la réédition de « Contre Vents et Marées »             2008

 « J’ai appris que j’étais atteinte d’une leucémie aiguë le 4 Septembre 1981. C’était une maladie qui, sans traitement, me laissait  quelques jours à vivre ;  j’avais 32 ans .

Un diagnostic d’urgence et la chimiothérapie qui l’a suivi m’ont permis d’espérer quelques mois supplémentaires, mais la maladie elle-même était alors parfaitement incurable et les premiers succès des greffes de moelle osseuse, qui faisaient suite à des décennies d’échecs, ne bénéficiaient alors d’aucun recul .

Ce fut cependant ma seule chance et totalement inespérée : les premières greffes venaient d’être pratiquées à l’Institut Paoli-Calmettes (Marseille) en Août 1981.

Deux ans plus tard, je publiais « Contre vents et Marées, histoire d’une leucémie aiguë de l’adulte » qui racontait cet extraordinaire combat victorieux. Depuis, 27 ans sont passés comme une deuxième existence, presque aussi longue que la première

 Et cela mérite d’être dit, car je n’ai oublié ni mon désarroi ni mon désespoir terribles de l’époque. Et moins encore le réconfort alors inaccessible que j’aurais eu de savoir que d’autres avaient survécu .

 Aussi, en ce matin de printemps 2008, où je regarde la mer bleu de cobalt qui fut celle d’Ulysse et qui semble aujourd’hui si calme, c’est aux malades actuels que  je dédie cette réédition.

 Car elle témoigne d’une vraie guérison sur une maladie autrefois toujours mortelle. »

 Marie Mazard-Maurice

 Agia Roumeli, île de Crête,

24 Mai 2008

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne