Archives
Statistiques Lamastre.net
8 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 420 aujourd'hui

Suite au vote du conseil municipal de Lamastre du Lundi 26 Janvier dernier qui décide que la commune va exercer son droit de préemption dans la vente d’un terrain et d’un bâtiment en ZI, Claude Exbrayat et Christophe Chazot ont demandé un rendez-vous à M. Jean-Paul Vallon, accompagnés de 4 élus lamastrois.

M. Jean-Paul Vallon a fixé un rendez-vous aux deux protagonistes, en refusant la présence d’autres personnes, arguant du fait qu’il s’agissait d’une « affaire personnelle », affaire personnelle qui peut quand même engager les deniers de notre commune déjà fort sollicitée pour 350 000 €…

 

Ce matin, Claude Exbrayat, Christophe et Nathalie Chazot se rendent au rendez-vous fixé par le maire de Lamastre, accompagnés des élus d’opposition et d’Olivier Keller, conseiller régional. Dès 9h, Mme Salton, secrétaire de mairie nous accueille en nous faisant savoir que M Vallon refuse de recevoir d’autres personnes que Claude Exbrayat et Christophe Chazot.

Fin de non recevoir du côté de Claude Exbrayat et Christophe Chazot.

150217 mairie occup 1

A ce moment, le collectif de soutien décide donc de l’occupation de la mairie tant que le rendez-vous ne sera pas honoré.

Occupation ponctuée par le passage dans la matinée de deux gendarmettes et d’un gendarme qui « entendent » Claude et Christophe et nous promettent un rendez-vous 6 contre 6 avec Jean-Paul Vallon, on nous fait comprendre qu’à 12h, heure de fermeture de la mairie, les locaux devront être libérés…

150217 mairie occupée hall entrée  2

Ensuite, ambiance bon enfant avec la visite courageuse de Josette Demore et Marielle Plantier, seuls élus qui ont accepté la discussion (on se rend compte qu’elles soutiennent une version fausse de la délibération : grâce à la préemption, Christophe Chazot pourrait acheter le même terrain moins cher, ce qui est faux puisque si la mairie achète c’est pour louer ensuite (voir page 6 du dernier comte-rendu du Conseil Municipal du 26/01/15). Alors que la société de Christophe Chazot souhaite acheter), passage de quelques journalistes.

Après-midi bugnes, c’est de saison, scrabble, tarots et discussions avec des visiteurs curieux…

150217 mairie occup sous préfet Tournon 3

Toujours pas de maire (et conseiller général) en vue.

 

Vers 16h, d’autres gendarmes nous rendent visite, rien à signaler de grave donc 30 minutes plus tard, d’autres gendarmes, plus gradés… et le sous-préfet de Tournon en personne… on l’invite à s’asseoir parmi nous

17 fevrier mairie lamastre occupée Olivier keller conseiller régional et sous prefet

et on discute, on comprend vite qu’on n’obtiendra pas le rendez vous avec Jean-Paul Vallon ce jour, mais le sous-préfet, qui connaît le dossier de Christophe Chazot, et qui écoute l’exposé d’Olivier Keller, conseiller régional, annonce qu’il suspend la délibération du 26 janvier pour en étudier la légalité, suspension pour 2 mois et qu’il assurera une médiation entre les parties dans l’étude du contentieux.

Le collectif demande au sous-préfet de se retirer pour décider de la suite donnée à l’action d’occupation de la mairie de Lamastre.

Une suite favorable est donnée à la proposition du sous-préfet.

Donc vers 18 h la mairie est libérée mais on reste VIGILANT, VIGILANT, VIGILANT.

liberté d'expression droit d'entreprendre lamastre

Emmanuelle Bucaille, conseillère municipale Lamastre.

 

 

3 réponses à to “Le sous préfet au champ, en médiateur à Lamastre.”

  • Severine07 dit :

    Bonjour,
    Quelle belle journée démocratique à Lamastre, ce mardi 17 Février 2015 !!!
    Petit rappel de la journée:
    Les gendarmes sont passés vers 10h30, pour informer Mrs Exbrayat et Chazot que Mr le Maire ne les recevrait pas dans ces conditions. Effectivement, ils ont demandé que l’on quitte les lieux pour 12 h, et de revenir à 14h, on connait le personnage merci bien, sûr que la porte serait restée fermée à 14h !!
    A 11h30, 2 autres gendarmes sont passés, cette fois à aucun moment ils nous ont demandé de quitter les lieux et eux aussi essayaient de joindre M le Maire pour trouver une issue à cette situation bien déplorable !!! Échange très correct avec la maréchaussée !!!
    A 16h30, 3 gendarmes sont passés pour prendre la température auprès de la secrétaire de Mairie et nous ont observé à travers la porte du secrétariat. Aucune violence, aucun mot plus haut que l’autre, à part les rires et la convivialité, ambiance parfaite. Vu que tout allait bien pour les gendarmes M le Sous Préfet à pu rentrer dans la mairie et a été accueilli chaleureusement par les personnes présentes !!
    M le Maire, vous vous rendez compte, votre manque de courage à était fortement appuyé par le fait qu’il a fallu faire déplacer M le Sous Préfet, honte à vous, vous n’êtes même pas capable de faire valoir votre statut de Maire et Conseiller Général sous votre propre clocher et vous voulez conquérir d’autres territoires. Assumez vos erreurs et après on parlera élections !!!
    Donc, s’il y avait eu, des prises d’otages, séquestrations et autres méfaits néfastes pour la bonne cause, les gendarmes seraient intervenus sans somation, il me semble !!!
    Seul, 2 personnes extérieures au collectif de soutien, ont eu un comportement agressif envers nous, le mari d’une des conseillères de la majorité, maintenant on a appris à le connaitre et nous savons que ce personnage est sujet aux débordements !! Une deuxième personne, mère de famille, venue là, pour nous pousser à la faute, présente avec ses enfants, nous avons préféré rester sereins pour le bien des mômes !!! Pareil, comportement fort déplorable venant de ce brin de bonne femme qui attise la polémique !!!
    La majorité, ce n’est pas à cause des rebelles qu’il y a des problèmes, c’est à cause des problèmes qu’il y a des rebelles !!!!
    Il nous parait important de faire la lumière sur un candidat qui se représente aux prochaines échéances électorales sur un nouveau canton qui ne mettra pas longtemps à mettre à mal. Il est incapable de se présenter face à 2 concitoyens, 3 conseillers de l’opposition et 1 conseiller régional et vous voulez que l’on continue à faire confiance à un homme qui n’assume rien, arrêtez !!!!
    Pour ma part, j’ai passé une belle journée dans NOTRE MAIRIE, oui la notre à nous aussi !!!!
    Nous sommes la gravière, nous sommes des clients de la gravière, nous sommes des citoyens qui voulons maintenir le peu que l’on a, nous ne voulons plus de discours de sourds, fini les entreprises fantômes des périodes électorales !!!
    Séverine MOUNARD
    Vous reprendrez bien un peu de démocratie???

  • michel breysse dit :

    Bonjour,
    Retenu à mes obligations professionnelles,je n’ai malheureusement pas pu me libérer pour cet événement.
    Je voudrais adresser un profond et chaleureux remerciement à toutes celles et ceux qui ont participé à ce mouvement citoyen responsable.
    Par votre présence, vous avez fait naitre une force et apporté un large soutien à cette entreprise qui est la cible depuis de nombreuses années de Mr VALLON et son équipe municipale.
    Comment un maire,conseiller général, ne peut faire face à cette situation et rester absent et muet toute la journée du mardi alors que le sous préfet s’est lui déplacé jusqu’à l’hôtel de ville ?
    Mr VALLON, penser que ces citoyens là mélangent tout, et même n’ont rien à voir avec le sujet est une bien basse analyse de cette situation dramatique de division que vous entretenez à LAMASTRE.

    Ravi également que ce site ait su résister aux ATTAQUES dont il faisait l’objet,et où l’on reparle de démocratie…….

    « L’oppression d’un peuple ou même d’un simple individu est l’oppression de tous et l’on ne peut violer la liberté d’un seul sans violer la liberté de chacun. »

    Michel BREYSSE ni anonyme,ni nuisible,ni malade !!!!!

  • Christophe Chazot dit :

    Bonjour,

    Merci Séverine et Michel pour votre participation aux éclaircissements du problème.

    Moi aussi, je pense que pour le premier magistrat de la commune, son absentéisme n’est pas une grande preuve de courage.

    Le service France Domaine a fourni une estimation du bien d’un œil purement extérieur, aucune visite du bien n’a été réalisée par ce service.
    Ce service a été consulté le 17 Décembre alors que la mairie n’a été consultée pour son droit de préemption que le 24 Décembre soit 1 semaine après.
    Donc Mr le Maire a activé l’estimation du bien avant même de savoir qu’il pourrait préempter pour casser la vente et au final rien acheter.
    Peut-on parler de préméditation ??

    Christophe Chazot
    Gérant:
    Sarl Chazot Bâtiment
    Sarl La gravière
    Sci Kristali

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne