Archives
Statistiques Lamastre.net
9 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 570 aujourd'hui

Un récital de piano unique

La saison musicale a commencé au Temple de Désaignes le mercredi 8 juillet. L’Association Culturelle de Désaignes développe une politique musicale très engagée – concerts de très haut niveau, entrée libre, grande variété de styles – afin de permettre à tous d’accéder au meilleur de la musique.
Ce fut le cas avec le récital de piano de Braz Vellozo, un talentueux pianiste concertiste venu du Brésil et ayant fait ses études en partie en France.
Fidèle à la tradition des concerts de l’ACD, l’artiste a présenté lui-même son programme, permettant à tous de situer les œuvres qu’il présentait, de façon très détendue et très informative. C’est ainsi que nous avons appris que le Brésil avait été un empire dirigé par des empereurs cultivés qui ont énormément favorisé la culture.
Braz nous a présenté deux compositeurs romantiques brésilien ayant eux-aussi fait leurs études à Paris, Henrique Oswald et Leopoldo Miguéz. Braz nous a expliqué à quel point ces compositeurs étaient à la fois très européens, influencés par Liszt, Chopin, Schumann, mais aussi brésiliens, donnant une pâte très personnelle à leurs compositions, riches d’harmonies subtiles et de mélodies chantantes.
Dans ce répertoire, Braz démontra sa souveraine maîtrise des couleurs du piano et son sens musical très sûr. Une découverte tant des compositeurs que de l’interprète sensible, sachant établir le contact avec le public. Ce dernier manifesta son plaisir par des applaudissements nourris. Le concert se prolongea par un verre de l’amitié où les auditeurs purent féliciter le pianiste.
Une fois de plus, l’ACD put offrir un concert d’une qualité internationale à son public. Il est à souhaiter que les pépites présentées au Temple de Désaignes soient de plus en plus repérées par le public, qui s’étoffe de concert en concert. le mercredi 8 juillet. L’Association Culturelle de Désaignes développe une politique musicale très engagée – concerts de très haut niveau, entrée libre, grande variété de styles – afin de permettre à tous d’accéder au meilleur de la musique.
Ce fut le cas avec le récital de piano de Braz Vellozo, un talentueux pianiste concertiste venu du Brésil et ayant fait ses études en partie en France.
Fidèle à la tradition des concerts de l’ACD, l’artiste a présenté lui-même son programme, permettant à tous de situer les oeuvres qu’il présentait, de façon très détendue et très informative. C’est ainsi que nous avons appris que le Brésil avait été un empire dirigé par des empereurs cultivés qui ont énormément favorisé la culture.
Braz nous a présenté deux compositeurs romantiques brésilien ayant eux-aussi fait leurs études à Paris, Henrique Oswald et Leopoldo Miguéz. Braz nous a expliqué à quel point ces compositeurs étaient à la fois très européens, influencés par Liszt, Chopin, Schumann, mais aussi brésiliens, donnant une pâte très personnelle à leurs compositions, riches d’harmonies subtiles et de mélodies chantantes.
Dans ce répertoire, Braz démontra sa souveraine maîtrise des couleurs du piano et son sens musical très sûr. Une découverte tant des compositeurs que de l’interprète sensible, sachant établir le contact avec le public. Ce dernier manifesta son plaisir par des applaudissements nourris. Le concert se prolongea par un verre de l’amitié où les auditeurs purent féliciter le pianiste.
Une fois de plus, l’ACD put offrir un concert d’une qualité internationale à son public. Il est à souhaiter que les pépites présentées au Temple de Désaignes soient de plus en plus repérées par le public, qui s’étoffe de concert en concert.

Laurent Jouvet

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne