Archives
Statistiques Lamastre.net
6 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 428 aujourd'hui

Notre  deuxième tour des élections législatives est le deuxième tour comme je l’avais rêvé , c’est à dire avec deux candidats qui acceptent le choix des Français à la présidentielle:

Une REM: Laurette Gouyet Pommaret de Tournon dument estampillée Macron, correspondant totalement au choix du mouvement En Marche : femme, issue de la société civile , 3 enfants, avocate, en phase avec la vie de la circonscription. En somme le produit Princeps qui côtoie Macron Président.

et

un PS: député sortant, Olivier Dussopt d’Annonay, professionnel de la politique, bien implanté politiquement  sur la circonscription qui a annoncé pendant sa campagne sa compatibilité avec la majorité présidentielle. En somme le générique qui a côtoyé Macron Ministre.

Autour de ces deux candidats le microcosme politique de la circonscription s’agite avec les communiqués des candidats battus :

-Le candidat PC FG Daniel Barbarossa n’adhère pas au programme présidentiel et  prône  le Ni Ni,  859 voix

-Le candidat LR  ira voter , ne dit pas officiellement pour qui, mais il est le chef de l’opposition municipale contre O Dussopt à Annonay, 6585 voix

-La candidate FN ne donne pas de consigne , 6026 voix.

-La candidate insoumise votera mais ne donne pas son choix 4897 voix.

-Le candidat « local lamastrois » J P Vallon qui a fait un bon score sur sa communauté de commune s’exprime publiquement  pour la première fois à ma connaissance sur son vote personnel. Il prend parti pour Laurette Pommaret Gouyet , candidate en marche !! Pendant sa campagne son cheval de bataille tournait autour des effets néfastes de la loi NoTRE , loi portée par O Dussopt, ceci explique un peu cela. Il se justifie officiellement par sa non adhésion aux partis, il avait toutefois demandé l’investiture LR qui  lui avait été  refusée…. Il représente 3293 suffrages bien rassemblés autour de lamastre.

election législative circonsption 2 ardeche , appel vallon jean paul.

Les cartes sont donc rebattues, le deuxième tour est plus clair, et notre circonscription sera donc en phase avec le Président Macron.

Le résultat va donc se faire fonction du report et de la dispersion des voix des électeurs des candidats éliminés.

Tout est possible, certains diront  dans un cadre restreint. C’est l’aboutissement de 9 mois de campagne, primaire incluse et surtout de 59 ans de V ième république, que beaucoup voulaient  voir évoluer, et bien c’est en cours.

 

Raymond Bouit.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne