Archives
Statistiques Lamastre.net
14 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 208 aujourd'hui

L’Université Populaire du Vivarais a organisé au centre mutimédia une conférence sur le thème « Les Hunzas ou l’éternelle jeunesse« , animée par Sylvain Ladaique, enseignant et bio-énergéticien. Dans une salle comble, le conférencier a présenté et commenté un diaporama fort documenté à un public très attentif et curieux de découvrir ce peuple mystérieux.

Carte Hunza

C’est que depuis près d’un siècle, ce peuple vivant dans la vallée de la Hunza au Pakistan, interroge les scientifiques de tous bords. Les Hunzakuts vivraient bien au-delà de 100 ans et leur origine reste une énigme: ils seraient les descendants des guerriers grecs d’Alexandre le Grand à la conquête de l’Asie.

Mais c’est surtout leur mode de vie et leur alimentation qui leur conféreraient une longévité exceptionnelle. Vivant à 2 400 mètres d’altitude, marcheurs infatigables, exempts de toute maladie, végétariens, ne consommant aucun produit raffiné, leur alimentation est très économe et mesurée: l’été ils se nourrissent de céréales, de graines germées et de légumes crus (ils possèdent très peu de combustibles, même pour se chauffer l’hiver)), mangent du pain avec le grain entier, font sécher de grandes quantités d’abricots qu’ils consomment durant la saison hivernale avec un peu de lait caillé de chèvre, pratiquent le jeûne forcé.

Abricots Hunzas

Leur secret de longévité résiderait surtout dans les propriétés de leur eau provenant des glaciers dont la température d’ébullition, de congélation, la viscosité et la tension superficielle ne correspondent pas aux mesures habituelles.

Le docteur Coenda et le docteur Flanagan

Aujourd’hui, la vallée de la Hunza n’est plus la région vierge d’autrefois. Une autoroute la traverse et les habitants ont introduit des produits toxiques tels que les pesticides qui enlèvent toute pureté à leur eau. Le docteur Henri Coanda, prix Nobel pour ses travaux sur la dynamique des fluides, après des dizaines d’années de recherches, avait mis en évidence les fameuses propriétés initiales de cette eau particulière. Ses travaux ont été repris par un biophysicien, le docteur Patrick Flanagan, la conclusion étant que l’eau des Hunzas contient des minéraux bénéfiques au corps humain, il a réussi à la synthétiser, à distribuer gratuitement des milliers de flacons pour tester son produit et… à commercialiser sa découverte. Serait-elle la fameuse eau de Jouvence? La vallée de la Hunza, maintenant polluée par le progrès, il faudra remettre l’immortalité à plus tard!

 

Alain Jammet

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne