Archives
Statistiques Lamastre.net
12 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 726 aujourd'hui
Chers client(e)s, cher(e)s collègues , cher(e)s ami(e)s, chers fournisseurs, chers hébergeurs , cher(e)es élu(e)s , messieurs et mesdames de la presse, à tous ceux et celles concerné(e)s par la vie du territoire, du tourisme et de ses commerces ruraux,
logo marie café lapras saint basile lamastre
 
Bonjour à toutes et tous,
 
Voilà , j’ai le très grand plaisir d’accueillir demain lundi 18 juin à 14h ( mon jour de repos) Mr Raynal, président de la fédération nationale des bistrots de pays, qui se déplace exprès de la Corrèze .
Et pourquoi cet honneur me direz vous, et bien pour le savoir c’est avec grand plaisir que je vous invite à une rencontre ce lundi à 14 h , dans un cadre convivial et chaleureux .
Si vous êtes intéressés , curieux , de connaître comment on peut rentrer dans un réseau national , avec une enseigne et une charte de qualité où la convivialité est le « maître mot » et comment on peut s’en faire exclure , c’est le moment de vous déplacer.
 
C’est pourquoi je vous invite en toute transparence , à participer à l’échange entre MR Raynal et moi même, et avec vous , qui avez posé beaucoup de questions, qu’est ce que le réseau Bistrot de Pays,? Comment on peut on y entrer, est ce que j’ai eu des subventions directes, quelles sont les contraintes et les avantages, etc etc……….. C’ est le moment où vous pouvez en tant que citoyen obtenir , avoir des réponses à toutes vos questions et interrogations avec un responsable BDP présent .
 
Je prends mes responsabilités sur la qualité que je souhaite apporter à cet échange, j’en attends de même de la part de MR Raynal, et je compte vraiment sur vous pour être les acteurs de cet échange, ouvert à toutes et tous , cet échange qui clôturera mon expérience au sein de ce réseau , et vous pourrez pour le coup avoir les vrais infos , depuis 13 ans avec le MARIE CAFE , vous êtes nombreux et nombreuses à apprécier la qualité de mon travail , je sais que pour nombreux d’entre vous la « résistance » sur le territoire a du sens , depuis 13 ans j’ai mis beaucoup d’énergie à faire vivre ce lieu, et 4 ans en étant bistrot de pays, vous avez été nombreux et nombreuses à me demander pourquoi je n’étais plus BISTROT DE PAYS , certains n’ont pas compris , et bien demain avec le déplacement de MR RAYNAL,vous pourrez peut être en savoir un peu plus, c’est lui qui m’avait octroyé l’enseigne, et je tenais à ce que ce soit lui qui soit là pour l’enlever, ils nous donnera ses explications et vous pourrez en retour poser vos questions.
 
Donc convivialité il y aura et je n’ai pas attendu Bistrot de Pays , pour le montrer , et elle ne m’a pas quitté parce que je ne le suis plus.
 
Donc je vous lance une invitation , prendre et assumer ses responsabilités , pour moi a du sens , et je vous invite à le vérifier .
 
J’avais fait une petite manifestation pour l’ obtention de l’enseigne, et bien buvons un coup pour la dépose!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 
Connaissant MR RAYNAL c’est pas lui qui va désapprouver.

Je vous dis donc à demain .
 
Belle soirée
 
Marie
 
Vous pouvez bien sûr me faire part de vos remarques et questions par mail , que je transmettrais ou me téléphoner directement.
 
Vous êtes tous et toutes certainement très occupé(e)s , chacun fera ce qu’il peut , je vous fais confiance( vous pouvez faire circuler l’info si cela a du sens pour vous)
 
 
 Voilà la charte du label BISTROT DE PAYS à laquelle j’avais adhéré . et que j’ai défendu avec beaucoup de Cœur.
 

LA CHARTE DES BISTROTS DE PAYS

­­­­­­L’opération Bistrot de Pays® est une démarche originale mobilisant des établissements (bistrots, cafés, estaminets et autres débits de boissons) dans un projet de pays.

Le Bistrot de Pays® a pour but, à travers un réseau local d’animation, de contribuer à la conservation et à l’animation du tissu économique et social en milieu rural par le maintien – ou la recréation – du café de village multiservices de proximité.

Un Bistrot de Pays® doit donc :

  • Être situé dans une commune rurale de moins de 2000 habitants.
  • Constituer le dernier – ou l’un des derniers – commerce(s) du village.
  • Être ouvert à l’année.
  • Proposer, autant que possible, les services de base non assurés par ailleurs dans le village (tels que dépôt de pain, de tabacs, de journaux, petite épicerie…).
  • Disposer des principaux documents d’information touristique locale.
  • Organiser des animations festives et culturelles (au moins 3 par an).
  • Promouvoir les produits du terroir.
  • Proposer au minimum une restauration de type casse-croûte à toute heure, basée sur les produits régionaux.
  • Dans le cas où une restauration complète est assurée, proposer des repas où les recettes et les produits du terroir tiennent une place prépondérante.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne