Archives
Statistiques Lamastre.net
13 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 399 aujourd'hui

C’est par l’entregent de Patrick Aurenche dont  les ancêtres Lamastrois ont marqué la vie locale que nous avons pu assister à  un concert de musique et de chants « Russo Vietnamien » le  16 juin 2018.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comment cette association  peu courante a-t-elle pu  voir le jour ? Elle tient à l’amitié que Patrick entretient avec des chercheurs de l’université de Moscou et aux origines vietnamienne de son épouse.

La recherche en science n’interdit pas la musique et le chant et s’est ainsi que Patrick Aurenche , très impliqué dans l’association d’aide aux migrants a pu  proposer cette soirée de qualité dont la recette participative a été entièrement versée à  l’association.

Patrick Aurenche est chercheur au laboratoire de physique théorique d’Annecy et c’est par ce laboratoire que les amitiés artistiques se sont  nouées.

Les artistes :

Dmitry Gal’tsov  de la Faculté des Sciences à l’Université d’État de Moscou professeur de physique, recherche et enseignement à l’Université d’Etat de Moscou  et pianiste  interprète et compositeur de haut niveau.

Elena Petrash de la  Faculté de Philologie à l’Université d’État de Moscou , professeur de français à l’Institut des Relations Internationales de Moscou, puis professeur de littérature étrangère à l’Université Militaire de Moscou ; chercheuse  en philologie , chanteuse soprane.

Bui Thu Thuy   issue de l’Université de Langues Étrangères à Hanoi ; thèse de doctorat en Lettres Modernes à l’Université Louis Lumière Lyon  exerçant la profession  de  traductrice français-vietnamien et de bibliothécaire , chanteuse soprane.

Le programme très éclectique a enchanté l’assistance qui avait rempli le Temple

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

concert migrant classique lamastre

 

Temple de Lamastre, Samedi 16 juin 2018 à 20h30

 

Piano – Mozart

 

2 airs d’opéra de Mozart par Thuy

 

Jean-Baptiste Weckerlin est un compositeur alsacien qui a eu un début difficile. Son père voulait qu’il devienne industriel et quand Jean-Baptiste a décidé de se consacrer à la musique son père lui a coupé les vivres. Il a dû chanter dans les cafés et cabarets pour survivre. Il a finalement étudié au conservatoire de Paris et a fini sa carrière comme directeur de la bibliothèque du conservatoire. Weckerlin a  écrit plusieurs opéra-comiques et opéras de salon dont certains en alsacien. Il est surtout connu pour avoir rassemblé, publié et harmonisé un très grand nombre de chansons des provinces françaises [une quarantaine de recueils, avec en particulier un recueil sur l’Alsace et des « chants des Alpes »] et de chansons du anciennes dont un receuil de « Bergerettes: romances et chansons du XVIIIème siècle. Elena en interprétera 3 ce soir. On peut signaler que Maman, dites-moi a été repris par Shostakovitch dans ses Mélodies du Front, qu’il a écrites, alors qu’il était à Léningrad, pour encourager les soldats pendant le terrible siège de 900 jours, de 1941 à 1944 (1 800 000 morts du côte soviétique) .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

3 airs de Weckerlin par Elena

 

Thuy interprètera 1 air du 18ème siècle attribué à Giovanni Giordani natif de Naples, mais qui a fini sa vie à Bologne, connu pour ses opéras, oratorios et sa musique sacrée. D’autres disent que cet air Caro mio ben est de Tommaso, frère ainé ou cousin du précédent, qui lui a fait carrière en Angleterre et en Irlande.

Puis elle  interprétera l’Ave Maria dit de Caccini, chanteur et compositeur florentin du 16/17ème siècle. En fait on s’accorde à dire que c’est une œuvre de Vladimir Vavilov, compositeur et guitariste russe du 20ème siècle, célèbre pour ses pastiches d’œuvres baroques. L’Ave Maria est apparu pour la 1ère fois en 1970, 3 ans avant la mort de Vavilov.
C’est donc un « Ave Maria » soviétique, communiste même, interprété par une vietnamienne dans un temple protestant, et c’est sans doute une 1ère mondiale ! Une illustration que la musique rapproche les peuples et les religions.

 

2 airs, Giordani et Vavilov par Thuy

 

Piano – Debussy (Les jardins sous la pluie)

 

Elena interprète deux poèmes français de Baudelaire et Apollinaire (1p, 2l)  mis en musique par Dmitri Gal’tsov. Si le poème de Baudelaire a déjà été donné en public, celui d’Apollinaire est une création puisque Dmitri a achevé la partition musicale juste avant de partir pour la France.

 

2 poèmes français  chantés par Elena

 

Piano – Rachmaninov
Elena interprète maintenant deux romances de Glinka qui a vécu dans la 1ère moitié du 19ème siècle. Il est contemporain et ami de Pouchkine et il est considéré comme le fondateur de l’école musicale russe pour ses  opéras : Une vie pour le tsar [premier opéra national russe (1836),  à la gloire de la dynastie des Romanov, joué devant le tsar Nicolas 1er, qui ne l’ayant aimé a quitté, dit-on, à la fin du 1er acte] ;  Rouslan et Ludmila d’après un poème de Pouchkine). Il est également auteur  de romances et de musique symphonique.

Le premier poème, Doute (1838),  est de Nestor Vassiliévitch Koukolnik dramaturge, poète et romancier russe (1809-1868). Le deuxième poème, Dans mon sang brûle le feu/la flamme du désir, très court, de Pouchkine est inspiré du Chapitre 1 du cantique des cantiques de Salomon. Dans l’ancienne Russie, il n’y avait de traduction de l’ancien testament en russe, l’église orthodoxe y était opposé. [Seules les traductions des bibles protestantes ou catholiques en langues étrangères étaient accessibles et donc réservées aux familles d’un certain milieu]. C’est lorsqu’il était au lycée que Pouchkine a eu l’occasion de traduire des textes bibliques du latin ou plutôt de les adapter.  

« Doute » – « Сомнение »,  « Dans mon sang brûle la flamme du désir » -« В крови горит желанье »

2 poèmes russes chantés par Elena

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quelques mots très brefs sur les duos : d’abord la Barcarolle de Jacques Offenbach (avec Giuletta, 3ème acte) des Contes d’Hoffmann (le seul opéra sérieux d’Offenbach dit-on, posthume 1881), puis le duo des chats de Rossini : Un chat très fier de lui et arrogant s’adresse au public mais il est interrompu par un petit chat. Disputes entre les deux puis réconciliation. Attention à bien suivre le dialogue !

 

2 duos Rossini et Offenbach

 

Changement de registre avec un air Vietnamien. Les mélodies vietnamiennes utilisent les tons, demi-tons et quart de tons, ce qui rend l’accompagnement au piano difficile. D’autre part il y a la question du rythme : au Vietnam on dit que le temps est élastique, et le rythme d’une mélodie est très souple et dépend de l’humeur de l’interprète, ce qui n’est pas compatible avec la rigueur mathématique de la musique occidentale. D’autre part l’interprète de la chanson est libre d’improviser ce qui la rend la vie du pianiste difficile ! Aussi, Dmitri donnera les 1ers accords et Thuy interprètera la mélodie « a capella ».

Me yeu con : la mélodie évoque les difficultés de 9 mois de grossesse, en faisant le parallèle avec les 9 ans de guerre d’Indochine (1945-1954) mais c’est un message d’amour et de la paix.

 

Une mélodie vietnamienne

 

Nouveau changement de registre avec 3 mélodies populaires (des années 1950-1970) de la période soviétique, que tous les vietnamiens connaissent. Lors de la guerre du Vietnam, contre les américains cette fois-ci, l’Union Soviétique et l’Europe de l’Est étaient les rares pays à soutenir le Vietnam économiquement. De nombreux vietnamiens étaient envoyés à l’université en Union soviétique et Europe de l’Est et les échanges culturels étaient nombreux d’où l’importance des chants populaires russes pour les vietnamiens. Thuy dira qqes mots à ce propos

 

Les soirées de Moscou traduit en français par Le temps du muguet des années (1950),

Musique : Vasilii Soloviev-Sedoi, paroles françaises et interprétation : Francis Lamarque ;

Les deux berges d’une rivière, tirée du film « Soif » des années 1950, histoire de deux amants séparés qui, comme les deux berges d’une rivière, jamais ne se rejoignent ;

1 milion de roses : musique composée par un auteur letton (Ojärs Raimonds  Pauls) dans les années 1970. Le thème est celui d’un artiste amoureux d’une artiste capricieuse qui adore les fleurs. Il vend tout (tableaux, maison) pour acheter 1 milion des roses qu’il dépose sous les fenêtres de l’actrice qui s’en va, le laissant seul. Dans la version russe, l’artiste finit seul et ruiné. Curieusement, dans la traduction française les tableaux de l’artiste deviennent célèbres et il  finit sa vie peignant des places couvertes de roses

 

« Podmoskovnie vechera » -Подмосковные вечера » Musique de Vasilii  Soloviev-Sedoi
« Dva berega » – « Два берега » –  je ne sais pas qui a ecrit la musique. La Musique d’un film.
« Million alikh Rose » – « Миллион алых роз » – Mus. Raimond  Paouls

 

3 mélodies russes chantées en russe et vietnamien

 

Une très agréable soirée de partage entre le public, les artistes et comme l’a souligné Patrick Aurenche nous avons pu  goûter une première mondiale à Lamastre à savoir :  « un Ave Maria interprété par  une vietnamienne dans un Temple de la Réforme ».

Le bonheur du pluri culturalisme partagé.

 

R B, avec l’aide de P A.

et  le duo en  bonus:

Une réponse à to “Concert de musique et de chants « Russo Vietnamien »”

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne