Archives
Statistiques Lamastre.net
13 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 1025 aujourd'hui

La vidéo protection est le sujet dont  on parle  actuellement dans les chaumières lamastroises.

Vidéo protection ou vidéo surveillance ? c’est au choix

Comme d’hab il y a les pour, les adversaires et ceux qui « s’en foutent ».

Les défenseurs des libertés individuelles sont  bien sûr très suspicieux vis à  vis des utilisations potentielles de tous ces systèmes  de traçage. Ils sont normalement encadrées par la CNIL.

Il faut reconnaitre que pour échapper aux radars des enquêteurs et malheureusement aussi des barbouzes hackers potentiels il faut …ne rien faire : pas de téléphone, pas de compte en banque, pas de carte bancaire, pas de carte vitale, pas d’accès internet , pas de véhicule auto en dehors du canton (jusqu’en 2018), pas de passage aux autoroutes, pas de commande de marchandises  et j’en passe. Il n’y a donc guère que la petite mamie recluse au fond d’une vallée perdue qui puisse rester vierge en traçabilité.

Les adversaires locaux à la vidéo surveillance sont essentiellement des anti Vallon Chosson Demore qui payent actuellement par une procédure en justice leur implication justement sur …..les réseaux sociaux, réseaux sociaux  qui sont à l’anti traçabilité ce que je suis à la danse classique.

Les partisans, il y en a certainement, pensent à leur petite tranquillité et à la sauvegarde de leur biens, y a-t-il des petits bourgeois parmi  nous? c’est certain. C’est ainsi classiquement  la majorité silencieuse.

Ceux qui s’en foutent sont légion en partant du principe que si « on a rien à se reprocher » il n’y a pas de problème.

Les près de leurs sous ont  probablement bien reçu le message de la mairie sur le bulletin municipal en terme comptable avec subventionnement  idoine et amortissement rapide en deux ans.

LE BULLETIN MUNICIPAL  :

Depuis plusieurs années, notre commune investit dans des équipements qui améliorent l’offre de services et rendent possible la pratique d’activités culturelles et sportives. Malheureusement, de nombreuses incivilités et dégradations sur les biens et le domaine publics sont constatées chaque année (Toilettes publiques, bancs et tables, local surveillant de baignade, incendie de bacs à ordures, etc). La réparation et le remplacement de ces équipements représentent un coût de plus en plus important pour les finances communales. Afin de dissuader ces actes délictueux ainsi que les vols et les trafics de drogue, la municipalité a entrepris la mise en place de 12 caméras de vidéo protection, actuellement en cours d’installation. Elles ne pourront pas être utilisées pour verbaliser les stationnements, les excès de vitesse ou les infractions à la circulation. Aucun opérateur ne visionnera les images en direct. Pour rappel, l’installation d’un tel système de vidéo protection est très réglementée par la loi et la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés). Elle est autorisée par le Préfet et les images ne seront utilisées qu’en cas de dépôt de plainte et conservées pour une durée de vingt jours maximum, sauf enquête. Cet investissement sera amorti au bout de 2 ans, compte tenu du coût du vandalisme et des nombreuses dégradations sur la commune, ces dernières années. Il a été rendu possible grâce au soutien financier de l’Etat et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. En conclusion, ces caméras permettront de préserver la qualité de vie et la tranquillité de tous les Lamastrois.

« Amortissement en deux ans ». Ce qui  comptablement est presque un placement «digne d’une martingale  Madoff ». On peut le comprendre en termes d’investissement, mais il reste quand même la maintenance et la télésurveillance qui vont avoir un coût de fonctionnement  dans la durée, l’article du bulletin  municipal en fait discrètement abstraction.

Il y a déjà sur Lamastre de nombreuses caméras privées : banque, magasins, entrepôts  mais là il s’agit d’un fonctionnement et financement privés à usage interne.

securite vol feu sigle

J’ai pu  obtenir  l’implantation et les fonctionnalités des caméras afin que tout un chacun sache où il faut mettre sa cagoule ou éventuellement son gilet jaune,  au choix, afin de passer tranquillement devant les caméras.

camera r 7

Sur le document il faut noter que les caméras ont des missions différentes selon l’emplacement : soit lecture des plaques  d’immatriculation, soit enregistrement direct en centre ville et bizarrement aussi à l’entrée  du boulodrome et du stade de foot ? Prévention des coups de boules et des tacles !

Pour ma part je serai plutôt dans le camp des «je m’en foutistes»,  sauf à discuter le risque d’intrusions  volontaires et de partage dans le système. Pour une « Vigilance citoyenne » sur l’utilisation en quelque sorte.

Bonne promenade en  Lamastre.

R Bouit

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne