Archives
Statistiques Lamastre.net
10 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 490 aujourd'hui

Le 8  mai 2019 Désaignes a donné le nom  du Général Binoche à la place dite « du Monument au Morts ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette place a été rénovée cet hiver et offre une nouvelle et belle entrée pour le vieux village.

Marc Bard « le Maire », sept mandats au compteur, a tenu à honorer François Binoche  Désaignois d’adoption et militaire de carrière  qui a beaucoup donné pour l’honneur de Désaignes en 44 et a choisi d’y reposer « en paix ».

Cette inauguration a été incluse dans la cérémonie traditionnelle du 8 mai.

Le déroulement de la cérémonie a comporté plusieurs facettes.

La traditionnelle avec une délégation des Spahis de Valence, les anciens combattants, le drapeau de l’Anacr,(anciens combattants de la Résistance), les Pompiers, les représentants de la République, le Sous Préfet , le chef de Gendarmerie et les maires de Désaignes et de Lamastre.  Dépôt de gerbe, minute de silence, message de la Ministre des Armées  et accompagnement musical par la Fanfare de Lamastre qui avait été de toutes les manifestations de la Libération du canton en 44. Le Sous Préfet a retracé la carrière du Général Binoche et a analysé dans son  discours que l’état de paix relative en Europe que nous avons vécu depuis 45 est en relation directe avec la volonté des belligérants de 39/45 de construire une communauté européenne stable et unie. Et que sa génération était la première à avoir bénéficié d’une vie sans conflit majeur.

Un moment d’émotion  avec les enfants des écoles, soutenus par leur « maitresse » qui ont lu avec attention  et «à haute et  intelligible voix »  un texte très didactique.

La cérémonie s’est déroulée devant  un  public nombreux, malgré une pluie battante et s’est terminée par le dévoilement de la plaque en l’honneur du Général Binoche.

Ce public nombreux témoignait  à  lui seul de la trace  laissée à Désaignes et son canton,  par la Résistance, les Résistants et des hommes comme Binoche.

Binoche qui avait été condamné par Vichy et exclu de l’armée pour velléités gaullistes s’était abrité à Désaignes sous les conseils de la famille Battu de Lyon. Arrivée à Désaignes il avait été accueilli très favorablement par Maurice Ranc et Alexandre Bancel et ensemble ils avaient conçu les bases de la résistance au niveau du canton,  en s’appuyant sur les nombreux réfractaires au STO (service du travail obligatoire en Allemagne)

M Chistian Di Sandro a fait la chronologie de ces engagements, chronologie qui fera l’objet d’une publication à  part.

Voici quelques images de cette cérémonie.

Les spahis

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les Drapeaux

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La Fanfare

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les écolières

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

M Di sandro pendant son discours plein de ferveur.

christian Disandro

Les officiels sous la pluie battante

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le dévoilement de la plaque.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

plaque général Binoche desaignes

Les jeunes soldats des Spahis de Valence profitent du  moment de détente de l’après célébration pour une petite photo souvenir avec les enfants présents, collation et arrosage aussi performant qu’à l’extérieur  pendant la cérémonie officielle…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une cérémonie mémorielle, pour l’Honneur des acteurs de l’époque.

R Bouit.

 

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne