Archives
Statistiques Lamastre.net
17 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 530 aujourd'hui

Ce jeudi 3 octobre après midi la famille Cadier était en émoi lorsque un tractopelle est arrivé sans prévenir pour détruire les deux piliers historiques de l’Hôpital E Charra.

Rémy s’est interposé, l’alerte a été lancée, tous les acteurs ont été rapidement avertis: en premier l’entrepreneur de TP, le directeur donneur d’ordre, le président du conseil de surveillance bien nommé et le président de la CME. Tout ce beau monde s’est concerté par SMS et téléphone et la destruction des deux piliers , en pierre d’un seul bloc a été évitée, OUF c’est FOU !.

portail pilier hopital lamastre

Michèle Cadier a fait parvenir son témoignage

L’hôpital Elisée charra n’en finit pas d’être terminé…5 ans de travaux entre l’ephad et l’hôpital.

Maintenant il faut faire table rase de tout ce qui peut évoquer l’ancien bâtiment.

Les deux colonnes en pierre un peu désuètes qui entourent l’ancienne entrée sont en sursis, hier un bulldozer était prêt à les détruire.

Certains Lamastrois espéraient garder ces vestiges du passé, témoins de l’histoire locale, ils souhaitaient que la plaque « Hôpital Elisée Charra » enlevée au début des travaux soit replacée sur l’une des colonnes.

Il n’en est rien,il faut balayer le passé, tout doit disparaître et pourquoi ne pas rebaptiser l’hôpital?

Faisons fi du passé!

En fait il a été dit et acté dans toutes les instances de l’Hôpital que les piliers resteraient en place au titre de la mémoire locale, l’aménagement autour avec la bordure et les galets en témoigne.

Le pire a donc été évité de justesse ce jeudi.

On peut peut être trouver l’origine de cette erreur dans le fait qu’un échange a eu lieu le 29 juillet autour de l’aspect accidentogène des poteaux télécom dégagés lors des travaux de parking de l’EHPAD  et.pour lesquels une sécurisation avait été demandé et reconnue nécessaire. Le risque qu’un véhicule percute les poteaux à la montée lorsque le parking est vide le soir est patent.

poteau accidentogene hopital lamastre

 

De là à se gourer de poteaux, il n’y avait qu’un faux pas à franchir, l’irréparable a été évité et il ne reste plus qu’a viser les bons poteaux, et ce sera un beau but !!

RB, président CME et amoureux des vielles pierres, avec l’heureux concours des Cadier.

 

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne