Archives
Statistiques Lamastre.net
9 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 454 aujourd'hui

La campagne de vaccination anti COVID change de braquet avec l’arrivée du vaccin ASTRA ZENECA dans le cabinets médicaux  par le circuit habituel des officines en pharmacie.

Ce vaccin de technique « traditionnelle » sans le fameux ARN messager qui a foutu le trouillomètre à zéro par confusion entre l’ARN et l’ADN de la part de certaines personnes, confusion qui a permis aux anti vax de toutes obédiences de se gaver. Cette technique traditionnelle appliquée au vaccin ASTRA évite l’écueil de la chaine de congélation.

Les vaccins arrivent le 24 en officines, les flacons sont de DIX doses et le médecin va devoir organiser des sessions de 10 patients.

La tranche d’age retenue pour l’éligibilité est celle des 50 64 ans avec une pathologie potentiellement délétère, mais qui n’est pas susceptible d’en déclarer une  passé la cinquantaine ?

Ce vaccin donne un peu plus d’effets secondaires acceptables que les Moderna et Pfizer.

Mais qui n’a pas eu un enfant vacciné et grognon les jours suivant un vaccin, et rappelez vous « du bon vieux temps du service militaire »  et du service national qui ne se remémore  pas du « mal au cul » post injection , surtout TAB ? ?

La vaccination ou l’immunité  acquise post infection seront les seuls moyens de reprendre un vie sociale pleine d’appétence, on va droit au passeport vaccinal ou sérologique.

Il faut contacter votre médecin pour vous inscrire.

Voici le texte officiel:

Vendredi 12 février dernier, un DGS urgent a décrit les conditions dans lesquelles les médecins de ville vont pouvoir vacciner  leur patientèle de la tranche d’âge de 50 à 64 ans inclus atteinte de comorbidités[1] au moyen du vaccin COVID-19 Astra Zeneca suspension injectable®.

Le schéma de diffusion retenu s’appuie sur la mise à disposition initiale de chaque médecin volontaire d’un flacon de 10 doses de vaccin auprès d’une officine auprès de laquelle il se sera préalablement rattaché.

Pour que les flacons de vaccin puissent être mis à disposition des médecins au plus tard le 24 février par leur officine référente, il a été demandé que chaque médecin volontaire se soit rattaché à l’officine de son choix entre le lundi 15 février et le mercredi 17 soir .

alors vaccinez vous, et dans quelques temps embrassons nous.

vax vie sociale f

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne