Archives
Statistiques Lamastre.net
12 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 485 aujourd'hui

Conférence sur la production de l’énergie électrique

Le sujet était prometteur et d’une actualité brûlante. Disons le tout de suite, l’exposé de M. Barolle a été à charge contre les énergies renouvelables pour pouvoir en conclusion présenter l’électricité nucléaire comme « incontournable dans notre stratégie énergétique ». Le « diaporama fort documenté » (selon l’article de M. Jammet) était en grande partie composé de statistiques dépassées datant des années 1990 et même 1980, avec pour effet de rendre ridicule (entre autre) le quote-part des énergies renouvelables dans la production de l’électricité.

A l’honneur de M. Barolle il faut dire qu’il a assumé sans complexe son parti pris, sans essayer de jouer une quelconque objectivité.  Cependant,  son exposé était plutôt idéologique et peu factuel. Et si l’on s’en tient aux informations approximatives ou inexactes qu’il a donné,  on peut alors tomber dans le résumé fallacieux de l’article de M. Jammet sur ce site : « Reste l’énergie nucléaire qui constitue le moyen le plus économique pour produire de l’électricité à grande échelle. »  Ceci est faux, et cela sans même parler des rafistolages coûteux pour prolonger le fonctionnement des centrales ayant dépassé leur durée de vie initiale (menace continuelle, et pas seulement pour la France), sans même parler non plus  ni du coût pharaonique du stockage des déchets radioactifs  pour des millénaires ni du démantèlement des centrales nucléaires, héritage empoisonné pour les futures générations. Répétons le, ceci est faux : dès aujourd’hui l’électricité nucléaire est devenue bien plus chère que le solaire photovoltaïque ou l’électricité des éoliens.  Voici des sources peu suspectes d’être les porte-voix des intégristes écolos :

« CAPITAL » du 25 aout 2016 :« La stratégie nucléaire française basée sur l’EPR n’a pas d’avenir … C’est le chamboulement de la logique de l’intégration verticale avec les grandes unités de production, le transport du courant sur des centaines de kilomètres et la distribution au consommateur final. La logique de l’avenir est basée sur l’intégration horizontale, comme l’Internet, avec des millions de producteurs décentralisés  … Un quart des pays nucléaires tire désormais plus d’électricité des renouvelables que du nucléaire. Et ça va vite. Les projets solaires se réalisent en quelques mois, l’éolien ou la biomasse le plus souvent en moins d’un an. … « 

« FIGARO » du 10 mars 2017 : « Le nouveau solaire deux fois moins cher que l’EPR … autour de 62,50 euros le mégawattheure (MWh), soit deux fois moins que l’EPR de Flamanville (Manche). La production du réacteur nucléaire de nouvelle génération actuellement en chantier devrait sortir aux environs de 120 euros le MWh ».

L’électricité nucléaire « le moyen le plus économique pour produire de l’électricité à grande échelle »?  Êtes vous sérieux  M. Jammet ?

Avec une perte cumulée de 10 milliards d’euros en cinq ans AREVA est en quasi faillite, « sauvée » grâce à une opération financière d’EdF. L’année dernière le directeur financier Thomas Piquemal a claqué la porte « par désespoir » sur la stratégie nucléaire de l’électricien. EdF a perdu la moitié de sa valeur en un an et a été viré du CAC40. L’État français (donc le contribuable) a été obligé d’injecter  l’année dernier 3 milliard € et ce n’est pas fini.

Pas un mot sur les incidents à répétition  dans les centrales nucléaires.

Pas un mot sur l’étude scientifique de l’ADEME (Agence d’Environnement et de Maitrise d’Energie) selon laquelle les énergies renouvelables peuvent couvrir à 100% de nos besoins d’ici  … 2050.

« Techniques de l’ingénieur » du 26 aout 2016 : « Le Portugal a la même densité de population que la France. En 2005 seulement 16% de l’électricité de ce pays du littoral atlantique était renouvelable, un niveau aussi modeste que celui observé aujourd’hui en France. Le seuil des 50% a été franchit dès 2010. Soit seulement 5 ans après. La transition énergétique, quand on a vraiment la volonté de la réaliser, peut ainsi être très rapide. En 2014, le Portugal a atteint 63% d’EnR. »

Nous avons les solutions technologiques pour sortir de l’orientation de plus en plus irrationnelle sur le nucléaire.

Nous avons le choix entre un accident nucléaire de plus en plus probable qui mettra la France par terre pour des générations – ou  faire l’effort nécessaire et bénéfique pour développer des technologies durablement compatibles avec le genre humain et son environnement.

Evidement la place ici ne suffit pas pour traiter le sujet avec toute la diligence qu’il mérite. Malheureusement cette conférence a été une occasion ratée de le faire.

Peter Misch.

enercoop rhone alpes

L’Université Populaire du Vivarais a organisé mercredi dernier une conférence sur la production de l’énergie électrique animée par Jean-Pierre Barolle, retraité de l’EDF. Grâce à un diaporama fort documenté, les spectateurs ont appris qu’en France les différents moyens de production de l’électricité se différencient entre les énergies renouvelables constituées par les barrages hydrauliques, les éoliennes, les panneaux solaires, la géothermie, la biomasse et les énergies nucléaires.

Electricite quels moyens de production UPV BAROLLE

Pour le conférencier, l’hydroélectricité est nettement majoritaire à travers le monde puisqu’elle représente 93% de la production mondiale: son évolution concerne alors la taille des barrages, qu’ils soient gigantesques comme celui des Trois Gorges en Chine ou que ce soit une petite centrale hydroélectrique qui respecte davantage l’environnement. L’éolien n’est pas assez représentatif, le solaire est une ressource intéressante dans les régions où les coûts de production électriques sont élevés comme dans les départements ou territoitres d’outre-mer ou les régions montagneuses. La géothermie depend de la perméabilité rocheuse et de la température du gisement. Reste l’énergie nucléaire qui constitue

le moyen le plus économique pour produire de l’électricité à grande échelle. En France, pour ses partisans, le nucléaire a libéré le pays de la dépendance pétrolière en passant d’une production de 8% en 1974 à 75% en 2017 avec ses 58 réacteurs. Pour ses détracteurs, le nucléaire est une énergie nuisible, dangereuse, il faut lui préférer les énergies renouvelables. Quoi qu’il en soit, le démantèlement des centrales nucléaires n’est pas pour demain, la volonté politique va sur une réduction à 50% de la production électrique d’origine nucléaire en laissant la place aux autres formes d’énergie respectant l’environnement.

 

Alain Jammet

Salon de l’artisanat de Lamastre 2017, un super cru.

salon artisant commerce lamastre 2017

Samedi  et Dimanche le deuxième salon de l’artisanat et du commerce organisé par l’UPECL  s’est tenu au gymnase.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La salle de sport se prête à merveille à cette mise en place événementielle: de l’espace, de la luminosité, du parking, mais surtout des acteurs et  une volonté commune de s’investir.

Près de 50 exposants originaires de tout le « canton » s’étaient installés pour 2 jours.

Une grosse part à l’intérieur et quelques gros engins de chantier et des bagnoles à l’extérieur.

Dés l’entrée le ton était donné avec un belle et grande buvette à droite  et deux stands intéressants plein centre , un de dégustation de cuisse de grenouilles bien grassouillettes et juste à coté une distributrice  de vin blanc, whisky et autres breuvages propices à la digestion et au dégraissage nécessaires.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En progressant  dans l’exposition on découvre tout l’échantillonnage du savoir faire local, les métiers de bouffe bien sûr avec chocolatier, fromager, matériel de cuisine et un gros contingent de corps de métier du bâtiment.

Preuve de l’intérêt économique  et de l’importance de ce secteur le début d’après midi a été en partie occupé par la présence des « huiles essentielles ». Les participants et spectateurs ont pu gouter au millefeuille  politique avec une  présence  importante des décideurs avec maire, conseiller départemental, conseiller régional, député, la CCI, gouter l’Ardèche, banquier et assureurs. Je vous évite les discours.

mag artisanat lamastre 2017

Une petite visite des exposants s’impose avec pour débuter  des fleurs,

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

De la maçonnerie

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De la colorisation

avandetto salon artisants lamastre

De la taille de pierre

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De la poterie et faïence.

fleur de pot lamastre

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Du très beau meuble présenté par le dernier des ébénistes de la tradition  lamastroise

table-basse eyraud lamastre

Un objet roulant improbable avec une Harley forgée main à Lamastre et probablement inadaptée à nos petites routes … Crazy Horse !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quelques cadeaux à glaner par ci par là avec en particulier Carole et Eric qui vont  pouvoir s’envoyer en l’air grâce à la Montgolfière  de Cerise, et même votre serviteur qui est reparti avec une belle contribution à sa collec de porte clefs, que du bonheur.

 

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bien sûr du chocolat qui coule à flot

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Du matériel magique de bonne bouffe

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En fin d’après midi histoire de faire monter l’ambiance nous avons pu profiter d’ un excellent moment de détente avec un défilé totalement décalé sur le thème du « relooking »

Une femme d’affaire connue pour avoir souvent la patate,

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Une démonstration de drague légère

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Des rockers improbables

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une mamie décoincée

mamie danse lamastre artisanat2

Ce happening final propice à la convivialité et  au  lien social a été un moment de franche et pathétique rigolade apéritive avant la choucroute du soir.

Un remake de « Vénus beauté »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Belles journées. Belle découverte du savoir faire local.

Merci aux organisateurs de l’UPECL et aux acteurs.

R B, spectateur.

 

 

 

 

ORANGES SANS COMPLEXE

Les lamastrois recevaient ST RAMBERT D’ALBON ce dimanche 5 novembre.

RUGBY lamastre saint rambert albon

Les locaux déroulent leur jeu, dominateur dans tous les sujets et s’imposent sans surprise 81 à 0, avec douze essais et une pénalité.

RUGBY lamastre saint rambert albon mélée

Les ST RAMBERTOIS n’ont rien pu faire pour contrer les protégés de la sumène qui restent toujours LEADER de la poule, avec 23 points.

RUGBY lamastre saint rambert albon poussée

Repos pour les oranges et noirs jusqu’au 26 novembre où ils se déplaceront à ANNONAY à 2 points derrière au classement où la tache s’annoncera pas facile malgré que les lamastrois se soient imposés 13 à 12 sur leur terrain.

RUGBY lamastre saint rambert albon progression

Rendez-vous donc le 26 novembre à ANNONAY où les hommes de MILLET et BARBE devront s’accomplir pour s’imposer chez leur dauphin et garder la première place de la poule.

 PATRICE JUVIN POUR LE RCL

 

L’Université Populaire du Vivarais organise une conférence au Centre Multimédia de Lamastre le mercredi 8 novembre 2017 à 17h00:

 

L’Électricité: quels moyens de production hier, aujourd’hui et demain?

U P V lamastre electricité


La conférence sera animée par Jean-Pierre Barolle, retraité de l’EDF:

  L’électricité existe bien à l’état naturel: c’est la foudre! L’Homme arrive aussi à la produire artificiellement à l’aide des énergies primaires: bois, charbon, gaz, pétrole, uranium, vent, eau,…

Il existe différents moyens de production de l’électricité dont la mise en œuvre est liée au développement d’un État.

Aujourd’hui, plus qu’hier, l’heure est à la maîtrise de l’énergie, à la diversification de ses sources, à une meilleure prise en compte des ressources de la planète, à l’optimisation de ses utilisations et au développement d’un droit à l’énergie.

 Alain Jammet

visiteur(s) en ligne