Archives
Statistiques Lamastre.net
21 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 2174 aujourd'hui

Articles avec le tag ‘biomimétisme lamastre’

L’Université Populaire du Vivarais a organisé sa première conférence de la saison 2019-2020 animée par Walid Abboud, professeur d’Université, sur le biomimétisme. Il s’agit d’une approche scientifique, initiée par Janine Benyus, consistant à imiter les plus belles innovations de la nature au service de l’Homme, l’origine du mot biomimétisme venant de « bio » (vie) et mimesis (imitation). Il y a 500 ans, Léonard de Vinci fut sans doute le précurseur de cette démarche pour ses géniales inventions quand il déclarait: « Vas dans la nature, cest là qu’est notre futur ». C’est ainsi que des chercheurs pionniers contemporains ont inventé des applications efficaces et respectueuses de l’environnement dans les domaines de la biologie, de l’architecture, de l’urbanisme, de l’informatique, de l’industrie, des transports…

biomimetisme auditeurs lamastre

Par exemple, la structure de l’os du fémur a inspiré Gustave Eiffel pour sa célèbre tour, la bardane pour le velcro, la peau de requin pour les combinaisons de natation ou le revêtement antibactérien dans les salles d’opération, les cendres de cheminée pour l’invention des montgolfières, les feuilles de lotus pour les surfaces autonettoyantes, le bec du martin-pêcheur pour la construction du train aérodynamique japonais Shinkansen, le gecko qui défie les lois de la gravitation pour les nanotubes, l’extrémité des plumes d’aigles recourbées des aigles pour le « winglet » des avions ou celles des cigognes qui sont arrondies pour la portance, les animaux à carapaces pour la création des exosquelettes, cette invention toute récente pour l’aide à la marche des paraplégiques en y associant l’intelligence artificielle…

biomimétisme lamastre université temps libre

Il existerait 8,7 millions d’espèces vivantes et on n’en a découvert que 1,23 millions, soit 14%. Chaque année, du fait de l’activité humaine débordante, il en disparait 26 000 de manière définitive et en 2050 il en disparaitra 33%…

Au lieu donc d’exploiter la nature au seul profit de l’espèce humaine, il faut la préserver et s’en inspirer d’où cette démarche novatrice dans divers domaines comme la chimie verte, l’écologie industrielle, la permaculture, l’agroforesterie pour être en harmonie avec notre environnement.

Alain Jammet

 

visiteur(s) en ligne