resultats sportifs WE 8-9 avril
RUGBY victoir en barrage 38-10 face à Chabeuil/// FOOT 1-1 face à Tain-Tournon(2) /// HAND garçons 20-26 à St RAMBERTd'Albon/// HAND filles 18-8 face à MONTELIMAR/// BASKET 31-58 à CHomerac
Archives
Statistiques Lamastre.net
14 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 666 aujourd'hui

Articles avec le tag ‘catagnade desaignes 2013’

Désaignes Foire à la châtaigne: La pluie ne les a pas découragés!

 Castagande Musique de rue

Les prévisions météo ne présageaient rien de bon, mais samedi soir à l’heure du marquage des châtaignes pour la rôtie du lendemain, tous les amis du comité de foire y croyaient encore, un optimisme bien douché aux premières heures de l’aube, le tonnerre roulait, il pleuvait des cordes !

Moins de forains, une brocante réduite à un exposant, seuls les producteurs tenaient bon sous leurs abris, face à des badauds sous parapluie, pas de défilé en ville pour la confrérie de la châtaigne, pas plus que pour les « Barricauds rouges » un ensemble riche en cuivres…

Seul le chapiteau place de la mairie connaissait l’affluence, pour l’inauguration officielle et l’intronisation annuelle au sein de la confrérie, et juste après les discours, à l’heure de l’apéritif offert par le comité de foire, les gouttes s’espacèrent,  un timide rayon de soleil apparu et ce fut l’embellie pour un après midi  radieux, où les organisateurs purent constater avec satisfaction, que la foire à la châtaigne reste un évènement incontestablement populaire, de midi à plus de 18h la foule fut au rendez vous…Ouf !

Le chevalier 2013

Pluie ou pas, selon une tradition maintenant bien établie, la foire est l’occasion pour la confrérie de la châtaigne et son grand maître Jean Duplan d’adouber de nouveaux membres, 2013 n’a pas dérogé à la tradition en intronisant Louis Duvert, agriculteur éleveur et castanéïculteur maintenant retraité, un fidèle de la foire et du grilloir.

Castagnade Chevalier Louis Duvert

Œnologie et Gastronomie

Du monde sous le chapiteau l’après midi, non pour fuir la pluie, mais pour participer à deux évènements, un petit parcours dégustation œnologique présenté par Alain d’Angelo, président de l’Office de Tourisme, mais également œnologue confirmé et la présentation/réalisation en direct d’une recette par le chef du restaurant « Le fort du pré » de Saint Bonnet le froid.

Belle démonstration de Thierry Guyot qui bien qu’éloigné de son espace cuisine habituel, réalisa avec toutes les explications nécessaires, devant un public attentif, un subtil appareil de mousse aux morilles, à la châtaigne sur pâte feuilleté,  une recette originale, qui sera bientôt en ligne, comme le chef l’a promis, sur le site internet de Désaignes.

Cuisne Castagnade Thierry Guyot fort du pré st bonnet le froid

 

L’œil du passeur

Enfant du plateau, descendant d’une lignée de petits exploitants, d’authentique paysans au sens noble du terme, maire de son village Rochepaule  pendant 25 ans, André Bergeron connaît son territoire, son monde, son univers,  il a su le regarder, mieux le photographier, car l’homme est passionné d’images.

Mieux que des images, des témoignages empreints d’humanité, sur son thème favori : le monde agricole, celui qu’il a connu enfant, celui qui est entrain de disparaître, voire en ce début de XXIème siècle disparu.

Il suffisait pour s’en convaincre de parcourir l’accrochage présenté dimanche dernier dans la salle du château de Désaignes (Une des bonnes idées des organisateurs de la foire),  où l’intensité des regards captés par l’objectif dans de nombreux portraits ne pouvait qu’aller droit au cœur.

De magnifiques tirages en noir et blanc dus à l’artiste lui-même, des portraits bien sûr, mais aussi des scènes de la vie quotidienne saisis dans leur réalité, dans leur humanité, des photos que seul un enfant du pays en osmose avec ses habitants pouvaient appréhender.

Une sélection en plusieurs panneaux de 30 années de travail et d’archive, d’ethnologie ardéchoise. L’on ne s’étonnera pas que Raymond Depardon, photographe et cinéaste en recherche d’un « passeur » pour le tournage de son film « profils paysans » ait fait appel à André Bergeron.

Un « passeur » qui dans son œuvre sait transmettre le ressenti d’un monde qui est le sien, les nombreux visiteurs de l’exposition ne s’y sont pas trompés.

Castagande Expo Andre Bergeron photographe Rochepaule

A noter pour ceux qui auraient manqué cette rencontre, que l’on peut retrouver une partie de la démarche photographique de l’artiste en feuilletant « Trois familles et quinze vie en haute Ardèche » (ouvrage réalisé en collaboration avec Joanna Meillo, édité par les éditions du Roure), un album reportage et interview, préfacé par un certain Depardon…qu’ajouter de plus.

Mike, tirage spécial expats.

 

visiteur(s) en ligne