Archives
Statistiques Lamastre.net
8 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 711 aujourd'hui

Articles avec le tag ‘chocolat lamastre’

– Mis à jour le

Yann Maritaud est artisan chocolatier. Il fait partie des 2à 3% de chocolatiers français qui fabriquent leur chocolat de A à Z. Il nous ouvre les portes de son atelier ardéchois.

Yann Maritaud : "Songes et Cacao"
Yann Maritaud : « Songes et Cacao » – Yann Maritaud

Yann fait partie du mouvement « Bean-to-bar » (de la fève à la tablette). Son chocolat est non torréfié (cacao cru), naturel, issu de variétés ancestrales, végan et très gouteux car il conserve tous ses arômes :

Ce sont des chocolats qui sont beaucoup plus riches. Et vu qu’il n’y a pas de cuisson haute température, on ne détériore pas les nutriments et les principes actifs contenus dans la fève de cacao : magnésium, antioxydants, oligo-éléments…Je ne vais pas tous vous les citer parce qu’il y en a entre 200 et 300.  

Extrait de l’interview de Yann à retrouver ICI en intégralité 👇

-> Pour découvrir d’autres Circuits Courts en Drôme Ardèche cliquez ICI

Artisanal jusqu’au bout

Un véritable travail artisanal qui commence dans le choix minutieux des fèves pour les transformer, étape par étape, en chocolat.

Yann travaille avec des sourceurs qui arpentent l’Amérique latine, l’Afrique et l’Asie pour dénicher des petites plantations de cacao et trouver des fèves issues du commerce équitable, de l’Agriculture Biologique donc des fèves de très grandes qualités.

Après être triées à la main, les fèves sont concassées et séparées de leur coque. Puis elles sont broyées finement pendant 24 h par une meule de pierre pour donner la « liqueur de cacao ». Il ne reste plus qu’à ajouter du sucre de coco.

Yann moule ensuite chaque tablette à la louche avant de l’emballer à la main 

Songes et Cacao
Songes et Cacao – Yann Maritaud

« Songes et cacao », l’histoire d’un rêve d’enfant devenu réalité

Comme beaucoup de gens, Yann a toujours été addict au chocolat et à la pâte à tartiner. Il a toujours dit, sans jamais y croire qu’un jour, il serait chocolatier :

Mon premier métier, c’était de faire de la lumière sur les plateaux de cinéma, ce que je continue à faire en parallèle. J’avais déjà goûté du chocolat cru, j’avais adoré et je n’en trouvais pas qui me plaisait. Pendant le confinement, j’avais un peu de temps, je me suis dit pourquoi ne pas essayer d’en faire moi même. J’ai créé ma chocolaterie et je m’éclate.

Découvrez toute l’histoire de « Songes et cacao » en écoutant la chronique ICI

Yann Maritaud dans son atelier "Songes et Cacao"
Yann Maritaud dans son atelier « Songes et Cacao » – Yann Maritaud

Toutes les infos qu’il vous faut

Retrouvez également « Songes et Cacao »

visiteur(s) en ligne