Archives
Statistiques Lamastre.net
10 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 771 aujourd'hui

Articles avec le tag ‘doux propos’

L’association « Rassemblement autour du Doux » qui s’est mise en  lumière au printemps 2016 en  publiant le 8 pages « Doux Propos » a récemment  mis en ligne sa page internet qui reprend les articles initiaux, avec une possibilité d’intervenir sur un  forum qui passera au filtre d’une modération interne.

Le Rassemblement autour du Doux se pose en porte parole de l’opposition municipale qui s’estime muselée dans la retranscription des ses propositions et  interventions puisque n’apparaissant ni dans les comptes-rendus, ni sur le bulletin municipal.

 

Notre ville de Lamastre peut donc se féliciter d’avoir plusieurs sites informatifs locaux, témoignage d’une culture de la démocratie.

-L’organe officiel de la commune « lamastre.fr »

-Son satellite en  forme de faire valoir très cirage de bottes « lamastre e monsite », qui en aparté reprend en logo la couverture du livre de Paul Bouit « la mémoire du Savel » sans avoir demandé l’autorisation aux créateurs et aux ayants droit…. 😕

Le site « Rassemblement autour du Doux »

rassemblement autour du Doux lamastre

Rassemblement Autour du Doux – Association loi de 1901 – n° W073002907

14 montée du Rocher – Macheville – 07270 Lamastre

que je vous invite à découvrir  http://www.lamastreassociationrad.fr/

et bien sûr www.Lamastre.net qui fonctionne avec des articles signés depuis octobre 2009 dans un style plus polémiste. Tellement polémiste que la sortie de R.A.D à poussé Kevin R à poster récemment sur Lamastre.net une contribution photographique dument estampillée histoire d’en tester les capacités de filtrage interne et en sous main titiller toutes les susceptibilités et semer  un  peu … la polémique! Le site est donc bien  « participatif et ouvert »  CQFD.  😎

Et merci à Séverine pour son implication avec RAD.

RB

et un petit rappel de l’article précédent.  http://www.lamastre.net/2016/07/04/info-commune-lecture-critique/

 

Info commune, lecture critique.

 

Du  nouveau dans le paysage informatif local.

On ne sait plus vraiment trop  trier dans les degrés d’interpénétration et de compétence  entre commune, communauté de communes, ancien canton, nouveau découpage des territoires, fusion des communautés de communes et des régions et même fission de la carte sanitaire. Mais nous restons quand même très attachés à « notre commune » et aux facilités offertes pour s’informer.

Nous avions l’habitude du Commun’infos publié par la municipalité, on en est au N°29  sous la direction de publication de J P Vallon qui signe l’édito,  les autres articles n’étant pas signés. Ces Commun’infos ont fait  l’objet de quelques lectures critiques qui  ont eu  peut-être pour mérite d’en adoucir un peu les propos éditoriaux.

Le Commun’infos n° 29 est sorti en juin et est  disponible sur internet  sur le site de la mairie, il fait le tour  des nouveautés communales et fait la part belle à l’équipe municipale aux commandes, c’est  un excellent exercice en forme d’application de démonstration de la méthode Coué. Méthode vouée à positiver un maximum.

Voilà pour le « On ».

 

Mais il y a un mais, en effet l’opposition municipale minoritaire n’ayant pas obtenu la tribune à part, qu’elle revendique dans cette publication, a décidé de créer sa propre feuille d’information.  Et c’est ainsi que « DOUX PROPOS » est sorti en mai 2106.

Voilà donc le « off »

doux propos 1 couverture

La première page comprend aussi un édito, non signé comme les autres articles. Les seuls indices de traçabilité sont l’adresse de l’association, ce qui prouve que Séverine « en a » et à ce titre mérite tout  notre respect et l’imprimerie lamastroise Deloche qui fait ici concurrence à l’imprimerie délocalisée Chevalier du Commun’infos. En aparté je regrette toujours l’absence de signatures,  quitte à s’exposer autant le faire dans la Lumière, on ne peux que gagner en crédibilité.

Je n’en avais pas parlé avant car,  internet  oblige, j’attendais que la version en ligne soit disponible, mais malheureusement à deux mois de la sortie papier on n’a toujours pas accès à l’adresse indiquée en première page. Je suis bien placé pour reconnaitre que d’être détenteur officiel d’un site internet attire parfois quelques aléas, mais nous sommes en 2016 et il faut bien que tout un chacun s’approprie et fasse fructifier la liberté et la facilité d’expression que permet la toile. Je me suis renseigné pour savoir le pourquoi de cette absence de visibilité sur internet mais je n’ai pas obtenu de réponse. J’ai eu très envie et aurais  pu scanner  les huit pages et les mettre en ligne mais je respecte la volonté de discrétion qui doit s’appuyer sur une décision collégiale des personnes impliquées dans la rédaction. Dont acte.

On y découvre une lecture différente du schéma de fonctionnement communal au travers de statistiques et de chiffres budgétaires, et même un barème des indemnités des élus.

Mais les internautes de la diaspora  devront se contenter de la portion congrue avec la première page, et la page sur un sujet qui me tient à cœur, à savoir notre Hôpital de proximité.

doux propos 1 hôpital

Sujet sur lequel je pense pouvoir m’exprimer  en m’appuyant sur deux faits : le premier c’est d’y être cité, sans y avoir participé comme certaines personnes ont  pu s’en  et m’en interroger ; le second c’est que la première page qui cite Jaurès et sa recherche de la vérité m’autorise donc à dire la mienne.

L’orthographe du nom de l’ancien directeur est Guiot et  non pas Guilhot, ce qui peut brouiller un peu les moteurs de recherche, ensuite parce  que si vous avez suivi  le conflit il y a eu effectivement blocage avec les professionnels de santé, mais pas que, puisque la tribune de la réunion du 23 juin 2015 était  plurielle avec les représentants du conseil de la vie sociale, de l’unrpa ensembles et solidaires, d’employées et le  président du conseil de Surveillance. Il faut noter que le départ de M Guiot a évité que 4 médecins locaux démissionnent de l’Hôpital. Le départ de 4 praticiens de l’hosto, après celui du Dr Serpollet médecin SSR aurait été dramatique pour l’établissement, la patientèle  et sur l’emploi des agents, voilà  pour la fin de session du chapitre victimisation.

Le Directeur par intérim M Bach est en  train de remettre à  plat certaines choses au sein de l’établissement,  il n’est pas encore directeur officiel et son droit de réserve ne lui  permet pas de communiquer, les problèmes à venir seront la fin des emplois par contrats aidés et  non  budgétisés par la convention  tripartite  avec les tutelles ,  et surtout le règlement des factures de travaux de  l’EHPAD qui  vont  inexorablement entrainer une augmentation « sensible » du  prix de journée payé par les résidents, pour arriver autour de 55 €.

 

Pour être complet du point de vue hôpital et internet il faut aussi signaler que le site de l’hosto indiqué par Commun’ infos n’a jamais été actif…

 

J’espère que la mise en ligne de ce nouveau média « alternatif » va rapidement être effective afin d’obtenir une diffusion plus large de ce et ces DOUX PROPOS.

Cette pluralité est nécessaire à l’information, à l’éclairage et à la compréhension de notre bien commun.

A suivre et @ suivre.

R Bouit

visiteur(s) en ligne