Archives
Statistiques Lamastre.net
8 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 776 aujourd'hui

Articles avec le tag ‘pharmacie bouit reyne’

Pharmacie de Lamastre.

Le regroupement c’est maintenant.

Tout se regroupe : les communes en communautés, les clubs de foot locaux, les paroisses cathos qui étendent leurs territoires, les églises protestantes qui s’unissent entre différentes composantes, les hôpitaux en Groupements hospitaliers, les cliniques privées en  regroupements sous l’égide d’investisseurs, et j’en oublie surement. On ne parle plus que de taille critique et d’efficience. Et voilà donc le moment venu de la fusion des deux pharmacies de Lamastre.

Historiquement c’était le nombre d’habitants d’une entité de population (commune ou canton) qui notifiait les possibilités d’officines libérales, par exemple 2 pour le canton de Lamastre, puis la législation a évolué en imposant un nombre non plus de pharmacies mais de diplôme de pharmaciens pour une activité donnée par exemple 4 pharmaciens pour le canton de Lamastre. Et sauf à trouver du pétrole et à l’exploiter sur Lamastre il y a peu de perspectives d’augmentation de population alentours (60 habitants de plus possibles dans les 15 ans à venir d’après les prévisionnistes)

Actuellement ce sont donc les fusions qui ont le vent en poupe; les tutelles les encouragent pour limiter le nombre d’interlocuteurs, les grossistes répartiteurs les encouragent pour optimiser leurs livraisons biquotidiennes et donc voici venu le moment pour les officines lamastroises de se regrouper.

Un petit rappel historique pour les vieux et une information pour les jeunes ; Lamastre avait deux pharmacies depuis des décennies jusqu’en 82 la pharmacie Seguy sur la place Seignobos, et la pharmacie Lacroix rue Désiré Bancel   un peu protestante chez Seguy et plutôt catholique chez Lacroix. EN 1982 changement de programme Christine Bouit prend la suite de Lacroix et déplace l’officine place Montgolfier, puis en 1988 Pierre Marie Bouygue rachète Seguy. Les religieux perdent définitivement leurs repères….

Christine Bouit s’associe avec Philippe Reyne en 1995 et lorsque PM Bouygue revend en 2007 ce sont les deux associés Bouit et Reyne qui créent une société pour  reprendre l’autre officine. C Bouit reste place Montgolfier et Philippe Reyne prend la responsabilité de la pharmacie de la place Seignobos.

En 2011 Marie George et Bernard Perrier souhaitent prendre leur retraite et se séparer le leur fond de restauration et des murs, ils ne trouvent pas d’acquéreur, les banques rechignant à soutenir un projet global car le fond produisait peu. Il n’y a pas de dossier de soutien institutionnel de monté. Bernard Perrier ne voulait pas rester proprio et installer un locataire. Devant cette impasse Bernard Perrier se raye du registre des métiers et vend ses murs nus. Bouit et Reyne achètent les murs en 2012 et murissent le projet de fusion.

Le 1 octobre 2016 c’est chose faite la SELARL Pharmacie de l’Hôtel de Ville devient Pharmacie du Vivarais et se déplace au 22 place Seignobos dans les locaux de l’ancien restau.

Avantages, nombreux : des locaux spacieux, clairs, rénovés, fonctionnels avec une amélioration nette des conditions de travail des employés. Les titulaires ne se sont pas doté de robots de distribution en privilégiant ainsi les employés. Une accessibilité facile centre ville, une ouverture 6 jours sur 7 pour les usagers, la participation à la permanence de soins  du secteur.

Les inconvénients: quelques nostalgiques vont regretter de ne pas pouvoir choisir «leur pharmacie»  mais on peut leur rétorquer que Charles  et Philippe  étaient tous deux passés par l’officine de la place Montgolfier, que Madame Seguy et PM Bouygue sont partis depuis belle heurette, que les molécules sont les mêmes dans les différents  lieux de distribution , et qu’ils retrouveront tous les interlocuteurs préférés dans la nouvelle officine !!!

Bon assez de baratin voici quelques photos

D’abord des anciennes

La Pharmacie place Montgolfier

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

La pharmacie Place Seignobos

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et la nouvelle fruit du regroupement.

D’abord l’équipe qui a l’habitude de travailler ensemble depuis des années

equipe-phie-vivarais-2016

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quelques photos du premier jour.

Avec le clin d’œil de Joseph Barattero lui-même à l’entrée autour d’un café Kaopa, de quelques jus de fruits du terroir et de cookies et macarons de Coline et Antoine servis en terrasse par Camille. Ce n’était pas la saveur du pain d’écrevisse ni l’arôme de la poularde en vessie, mais évolution oblige ce n’est pas la carte Gold mais la Vitale qui est maintenant requise.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et quelques vues de l’espace d’accueil.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Belle réalisation centre ville propre à y pérenniser l’activité

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pharmacie du Vivarais

« la quintessence de l’alliance de l’ancien et du moderne »

 

pharmacie bouit 82-93 batteur et michelin

 

La « boutique » d’origine place Montgolfier.

R B, accompagnateur et un temps aide déménageur.

visiteur(s) en ligne