Archives
Statistiques Lamastre.net
7 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 822 aujourd'hui

Articles avec le tag ‘Poyet maire lamastre’

Maurice Poyet est mort.

C’est ce jeudi 12 septembre à 70 ans  que le Docteur Maurice Poyet  a clôturé sa dernière vie.

Je dis dernière vie car Maurice, personnage hors du commun, en a eu  plusieurs.

La première, stéphanoise puis lyonnaise où il avait fait ses études.

La deuxième lamastroise où il s’est installé en tant que médecin après avoir connu notre cité lors d’un remplacement chez le Dr Charra. Il s’était installé avec le  Dr Grandcolas, qui pris par ses occupations politiques avait choisi Maurice comme successeur.

Sa troisième vie a été celle du combat contre le cancer. Cancer qui l’a frappé dans sa chair à 37 ans et dont il avait  tout assumé : injustice de la maladie, dureté du traitement et de ses conséquences.

Après un an de traitement il avait repris en quatrième vie son métier de généraliste de campagne, en assumant  toutes les contraintes de ce métier difficile à une époque pas très lointaine  où n’existaient pas téléphones portables, gestion  protocolisée des urgences et recours à l’hélicoptère pour les urgences vitales.

Sa passion de la politique lui a ouvert une cinquième vie en 1983 en accédant au fauteuil de maire, le même que celui de Grandcolas , différent  politiquement de celui de Paul Bouit qui avait fait le mandat intermédiaire. Deux mandats intenses avec des paroxysmes dans les engagements et  les joutes oratoires au sein du conseil municipal panaché à souhait.

Maires lamastre poyet grandcolas bouit          Vernissage expo Geo Mommaertz au centre avec Grandcolas , Poyet , Bouit , Laroux

Sa sixième vie a débuté en 1995 quand il s’est retiré, après une campagne de premier tour difficile, de la course à la mairie. Il a rebondi  grâce à  son métier de généraliste qu’il a exercé jusqu’à sa retraite à 60 ans. Il avait alors assuré la pérennité de son cabinet  en le cédant aux Dr Simone Farjas et Bernard Chevret , il fallait bien se mettre à deux pour assumer cette succession…

Depuis cette retraite  pour sa septième vie, il restait un observateur  averti et intéressé de notre activité et de nos engagements pour le bassin de vie. Il ne ratait pas une occasion de retrouver  « son » hôpital lors des cérémonies protocolaires auxquelles il était convié.

grandcolas poyet langin bouit hopital E Charra lamastre

Voeux Hôpital Lamastre, Grandcolas, Langin , Poyet , Bouit, 70 ans d’écart entre les praticiens.

La maladie depuis 2011 l’avait éloigné du centre ville, de « son » centre ville qu’il avait contribué à façonner lors du contrat petite ville dans les années 1990, là où il aimait rencontrer ses connaissances et discourir.

Sa dernière vie, miné par la maladie, l’avait confiné à son domicile où il recevait le dernier carré de ses fidèles amis.

Une pensée pour sa famille et surtout Françoise , son épouse, admirable de courage et de dignité qui l’a accompagné dans tous ses combats et dans toutes ses vies.

Raymond Bouit. Avec émotion.

visiteur(s) en ligne