Archives

Articles avec le tag ‘restos du coeur lamastre’

  • La nouvelle vient de tomber sur les téléscripteurs : « La Digue de Lamastre est obsolète »

Les commissions d’évaluation départementale et régionale  et de prévention des risques naturels (CEDRE PRN) viennent de rendre leurs conclusions pour notre cité, et elles font froid dans le dos.

La digue qui protège la plaine et qui a permis le développement de Lamastre depuis la fin du 19 ieme siècle est non adaptée aux risques dus aux changements climatiques.

Un bref rappel historique : Lamastre était  historiquement implantée en dehors du lit du Doux, quartier de Macheville, quartier du Château, quartier de la Martinière. C’est suite aux  constructions successives de 2 digues, la première en 1840 sous l’égide su syndicat de défense contre le Doux, puis en 1898 par l’édification de la digue du Chemin de fer départemental telle qu’elle existe encore, que  les habitants de Lamastre pensaient être définitivement à l’abri de crues du Doux. La digue avait tenu lors de la crue centennale du 3 aout 1963, nous allons d’ailleurs en commémorer le 60  ième anniversaire.

DIGUE de lamastre obsolete

Mais la commission CEDRE PRN , commission mixte élus et spécialistes des risques, a travaillé dur sur la configuration de notre cité.

Ses conclusions sont  formelles, la digue à tenu en 1963 pour une crue centennale, mais la prochaine crue centennale modélisée par l’ordinateur, tournant sur base  Amstrad, de la région programme la prochaine crue  pour 2063. En intégrant la désintégration progressive du ciment datant de 1898 majorée par le réchauffement de l’eau, le  gel hivernal qui  corrode les pierres  de la digue, l’angle d’attaque du Doux inférieur à 120 ° à l’endroit de son contact avec la digue, l’ouverture de la digue au niveau de la place Pradon qui altère sa rigidité et surtout le manque d’efficacité des stations d’épuration en amont qui rejettent des produits détergents costauds la conclusion est sans appel et a été validée par tous les experts et fait notable à l’unanimité des élus de tous bords, bord du Doux en l’occurrence, et pour la circonstance c’est la résidence des bords du Doux qui en a accueilli le rendu.

lamastre vue avion flechée

……………………………………………………….Vue du quartier de la Plaine.

 

Une fois le constat entériné il a fallu plancher sur les actions à mener.

Pour celle-ci la région, le département et communauté de commune ont laissé,  au titre de la décentralisation, la commune de Lamastre  décider des mesures à prendre.

L’échéance fatidique de 2063 laisse un  peu de temps de réflexion, et probablement à une concertation avec les habitants. Mais le temps presse car nous ne sommes pas à l’abri d’une crue décennale.

Les pistes pour les premières  mesures prises en urgence par ordonnance et arrêtés municipaux visent en premier les services publics :

La mairie va déplacer tous ses services au deuxième étage et sous les combles aménageables du bâtiment actuel, la caserne des pompiers, réputés hydrophobes, déménagera en urgence sur les contreforts de la carrière Roffat, le gymnase ne sera plus opérationnel en cas de pluie, l’inauguration tant attendue de la salle polyvalente se fera lorsque le quai d’accostage rajouté en urgence au projet sera opérationnel.

En ce qui concerne l’économie, les commerces de la place seront déplacés rue Ferdinand Charra, ce qui dynamisera ce quartier, Eco marché s’associera avec Super U.

Du point de vue tourisme La gare de Lamastre sera fermée au public , déplacée au 45 ieme parallèle près des calendes grecques.

Du point de vue sanitaire et social l’Hôpital e