Archives
Statistiques Lamastre.net
6 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 741 aujourd'hui

Articles avec le tag ‘yvette jacquet’

HOMMAGE

Je voudrais rendre un grand hommage à Madame JACQUET Yvette qui est décédée le 26 février   dernier.

Yvette Jacquet a œuvré fidèlement pendant de nombreuses années pour venir en aide aux « Oisillons », maison d’accueil pour enfants en difficulté.

Les Oisillons était une maison d’enfants située quartier de Saint Cierge à Lamastre ; cette maison a vu passer de nombreux enfants placés par la DDASS. Cette maison a perdu cette vocation depuis, mais elle retrouve un projet porté par l’AEBE (voir article sur ce site)

Yvette JACQUET fait partie d’un groupe de couturières lamastroises qui vont aux Oisillons…   régulièrement pour effectuer de nombreux travaux de couture pour habiller les 20 enfants hébergés. Elle participe aussi à la confection d’énormes plaques de pâte de coing qui font le bonheur de nos goûters !!! C’est ainsi que toute une petite armée de bénévoles s’active pour apporter leur aide au bien-être des enfants de cette maison.

A travers Madame Jacquet, avec qui j’ai toujours gardé un lien proche, je voudrais porter à l’honneur toutes ces personnes qui de près ou de loin ont donné de leur temps pour apporter un peu de soleil et de bien-être à cette maison d’enfants ; j’exprime ici toute ma reconnaissance à ces personnes, qui en toute discrétion, se sont investies au service des autres ; je salue leur abnégation, leur gentillesse, leur générosité au service des plus défavorisés.

Un clin d’œil à Alice Martin, un grand merci à Mireille et Nicole, les filles de Madame JACQUET, pour leur accueil.

Michel BREYSSE

Pensionnaire des Oisillons de 1974 à 1984

Yvette Jacquet  michel breysse

                                 Madame Yvette JACQUET, née BRUYERE

07270   Lamastre.

Yvette BRUYERE, que nous accompagnons une dernière fois est décédée le 26 février dernier dans sa 97ème année.

Elle est née le 8 décembre 1918 à Annonay. Son père, Emile Bruyère, originaire de Saint Basile, est employé de chemin de fer du Paris-Lyon-Marseille ; sa mère, Julie Gourdol est née à la ferme du Roux, à Lamastre ; elle décède à l’âge de 36 ans, Yvette en a 6. et la petite fille partage son enfance entre son père, remarié à Tournon, et ses tantes maternelles, qui l’accueillent régulièrement à Lamastre.

Elle apprend le métier de couturière et exerce à Lamastre puis à Tournon. C’est là qu’elle rencontre Pierre Jacquet, un jeune menuisier, joueur de rugby. Ils se marient en 1940 à Valence, dès que Pierre revient de captivité, puis s’installent à Lyon jusqu’en 1946. En 1945, ils ont un premier enfant, Michel, qui ne vivra que quelques semaines. En 1946, elle suit son mari, nommé au lycée technique de Vienne comme professeur de menuiserie. Ils auront deux filles, Mireille en 1947, Nicole en 1950 et résideront à Vienne puis à Sainte Colombe jusqu’en 1975, année du décès brutal de Pierre Jacquet, à l’âge de 59 ans.

Se retrouvant seule, Yvette décide de revenir à Lamastre en 1976 ; elle y retrouve ses cousins de Suchier et Bouveron, ses amies d’enfance, Jeannette, Suzanne, Yvonne, Marie, Alice, Dina, Emma, Marthe, Odette, Simone … et partage son temps entre la gestion de la bibliothèque municipale et celle de l’hôpital, les visites aux malades, les ateliers de couture organisés aux « Oisillons », maison d’accueil d’enfants en difficultés et au presbytère en vue de la kermesse annuelle, sans oublier le Club des anciens où elle prend en charge la préparation du goûter. Une vie active, tournée vers les autres, à Lamastre mais aussi à Valoan, dans la maison de son grand-père, en particulier pendant les vacances scolaires lorsque toute la famille se trouve réunie, d’abord autour des quatre petits enfants, Ludovic, Damien, Olivier et Bertrand, puis le cercle s’est élargi à leurs conjointes et aux arrières-petits-enfants.

Pour tous, au village, c’était « Vévette », autour de laquelle se réunissait le groupe familial.

Mireille Femenias Nicole Fulchiron ses filles.

 

visiteur(s) en ligne