Archives
Statistiques Lamastre.net
13 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 626 aujourd'hui

Laurent Gros , connu sous le nom de Rzen et pour son activité d’origine de brasseur des Chopes du Moulin de Mariguay vient de créer une activité artisanale de torréfaction de café.

kaopa cafés F

C’est sous la marque Kapoa qu’il vient de faire revivre un savoir faire lamastrois qui a été longtemps représenté par les établissements Cotte.

Tout d’abord laissons Rzen présenter son activité :

.

« Depuis quelques semaines on peut sentir la bonne odeur du café fraîchement torréfié dans la rue Chalamet. Les cafés sont torréfiés sur commande, vous avez ainsi un café qui vous dévoile une multitude d’arômes et une fraîcheur optimale. Le café vert est torréfié durant 14 minutes, c’est durant cette étape que les arômes et les saveurs vont se développer.

bruloir Kaopa café

Tout comme le vin, il y a des cafés ordinaires et des grands crus, des mélanges et des pures origines. Kaopa vous propose une sélection de cafés pures origines pour votre plus grand plaisir.

Partez à la découverte du monde du café en compagnie de Kaopa sur le site www.kaopacafe.com »

Histoire de faire vivre les souvenirs de la bonne odeur de café dans la rue Hérold nous avons demandé à Jean Claude Cotte  de nous faire part de son expérience économique et professionnelle  de torréfacteur et de distributeur.

.

« La torréfaction de café dans la localité est très ancienne car déjà vers 1900, de nombreux détaillants en alimentation possédaient un petit matériel (boule) pour torréfier le café vert acheté à des grossistes lyonnais.

ancien bruloir café

Mr et Mme Elie COTTE ,mes grands-parents, commencèrent à torréfier vers 1915.

Dans les années 1950, leur fils, Jean COTTE faisait l’acquisition d’un torréfacteur à charbon (coke) qui permettait de traiter 80 kg/heure.

famille  cotte café

Puis en 1977, les Etablissements COTTE acquièrent un torréfacteur à gaz couplé d’un épierreur et d’un pelliculier.

La zone de chalandise s’étendait sur un rayon d’environ 50 km – Borée – Le Chambon s/Lignon – Annonay St Sauveur de Montagut – Vernoux.

La clientèle se composait de CH R (café hôtels Restaurants) – Alimentation – Boulangerie.

Le café était vendu, soit en vrac, sac de 5 – 10 – 20 kg soit en sachet de 250 g à la marque J C (Jean COTTE).

café  cotte

En 1985, la reprise d’un confrère ardéchois permit de développer les ventes et d’atteindre une excellente qualité avec les marques,

PHILIPPE (mélange ROBUSTA Cameroun grade 1 et ARABICA Haïti XXXXX trié main), et LOUP BLANC (ARABICA pur Haïti XXXXX trié main et mysor basanelli Inde.

café  philippe-profica

Les Etablissements COTTE torréfièrent du café durant environ 90 ans. »

Souhaitons donc réussite totale à cette résurrection d’activité , la rencontre entre les deux professionnels a été chaleureuse et leurs a permis d’échanger des recettes qui vont rapidement être mises à profit, ……pour le plus grand bien des amateurs de nectar.

rencontre Kaopa café Rzen et Cotte

et en voyant la photo souvenir de la première rencontre entre le grand ancien et le nouveau  on ne peut que souhaiter une belle croissance au petit …  « Gros » et à son  Kaopa Café.

Les cafés et les commandes sont disponibles sur www.kaopacafe.com

Souhaitons que la marque devienne aussi connue que.. :

café loup blanc.

Raymond Bouit avec la complicité de Jean Claude Cotte et  Rzen Laurent Gros.

Une réponse à to “Torréfaction lamastroise, le retour.”

  • QO dit :

    On commence par voir une chêvre sur un paquet de café et l’article se termine sur un loup blanc 😉 Toujours de l’humour pour ce très bel article merci ! Que ça bouge rue Chalamet ! Et suis déjà client du café kaOpa que vous pouvez aussi déguster à la tasse ou acheter en sachets à la boutique salon de thé « Les P’tites Choses » à Désaignes. http://www.lesptiteschoses.sitew.com

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne