Archives
Statistiques Lamastre.net
6 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 420 aujourd'hui

Compte-rendu réunion initiative citoyenne du mercredi 5 février 2014.

 Pour cette deuxième réunion une douzaine de personnes se sont retrouvées pour continuer la réflexion sur le tourisme, le commerce et l’artisanat.

initiatives citoyennes lamastre 5 2 2014 1

 

Le tourisme : évènementiels et retombées économiques

Alain d’Angelo de l’office du tourisme de Désaignes nous apporte son éclairage sur ce point avec l’exemple de la fête Médiévale et le trial Ardéchois (course pédestre), les deux plus grosses manifestations de l’année sur Désaignes.

La médiévale est orchestrée par l’office du tourisme en partenariat avec les associations locales qui animent la fête avec leurs bénévoles. L’occasioin pour celles-ci de se connaître et de tisser des liens.

initiatives citoyennes lamastre 5 2 2014 2

Le Trial, organisé par le comité des fêtes, est la plus grande manifestation. Elle existe depuis 20 ans et représente 3 500 nuitées (sur deux ou trois jours) en comptant l’hébergement et les repas sur deux jours l’office a évalué la nuitée à 100 € . Cela représente un impact économique important pour le village mais aussi pour les villages environnants dans un rayon de 15 à 20 km.

Quant est-il à Lamastre ? On constate qu’un grand retard a été pris de ce côté là.

Lamastre est la seule ville où il n’y a pas d’évèmentiel de proposé contrairement aux villes et villages alentours (Saint-Agrève : la fête de la courge, Equiblues, Vernoux la fête de l’eau, etc…) Pourquoi ce choix politique ? Pourquoi des manifestations comme la balastine (semi marathon sur l’ancienne voie de chemin de fer), créée par l’amicale laïque s’est arrêtée (essoufflement des bénévoles) ?

L’organisation d’évènementiels de cette importance nécessite la présence d’un salarié pour la structure organisatrice. Pourquoi ne pas demander la création d’un poste sur Lamastre pour mettre en place des manifestations ? Il semble peut probable que la communauté de commune qui a décidé de prendre la compétence en matière de tourisme accepte de créer un emploi, elle proposera plutôt la mise en place d’un chargé de mission.

 

Les freins aux projets touristiques

Le découpage du territoire (Ardèche verte, Ardèche plein cœur..) qui ne prend pas en

compte la réalité touristique et qui est calqué sur les territoires administratifs. Hors c’est l’inverse qu’il faudrait faire.

Depuis 18 mois l’intercommunalité filtre les demandes de projets entre une municipalité ou un citoyen et la région (VALDAC). Le fait d’avoir un interlocuteur supplémentaire peut être un frein pour l’aboutissement d’un projet. Surtout lorsque des élus siègent dans les trois institutions.

initiatives citoyennes lamastre 5 2 2014 3

Artisanat : perte de métiers depuis plus d’une quinzaine d’année

Lamastre a vu disparaître ses artisans : matelassier, bourrelier, forgeron, ébéniste,

fermeture de l’huilerie, plus récemment son restaurant gastronomique Barattéro.

La municipalité n’a mis aucune politique en place pour préserver ces métiers et ces

commerces.

Pourtant un chargé de mission pour la sauvegarde des métiers d’art avait fait l’inventaire de ces métiers mais aucune suite n’a été donné à ce recensement.

Il faudrait qu’un élu soit en charge du commerce et de l’artisanat (écoute et

accompagnement). Aujourd’hui presque plus d’artisans sur la commune en dehors du bâtiment.

Quel rôle l’union des commerçants peut-il avoir pour envisager le sauvetage d’un

commerce comme le restaurant Barattéro ?

Pourquoi ne pas proposer aux propriétaires qui ont des locaux vides en attente d’être

vendus ou loués de les mettre à dispo gratuitement (sauf charge eau et EDF) à des

artisans ou artistes le temps d’une saison touristique (2 ou 3 mois) ? Cela dynamiserait la ville et permettrait à ces artisans ou artistes d’avoir pignon et se faire connaître.

Outre la disparition de commerce on constate également la disparition d’un autre

patrimoine comme la passerelle de Condoye ou encore une jolie bâtisse (immeuble Taxi Charel) qui a été rachetée pour être démolie. Il faudrait au contraire sauvegarder et valoriser ce patrimoine.

Redonner une âme au centre ville de Lamastre.

Ce thème sera d’ailleurs abordé dans une prochaine réunion.

Faute de temps nous n’avons pas pu aborder le thème des transports qui sera donc

abordé à la prochaine réunion.(mercredi 12 février à 20h.

Transmis par Bulle pour Initiatives Citoyennes.

 

Le  prochain thème “bien vivre ensemble” démarre ce mercredi 12 février en présence de 4 intervenants :

-Claire Cardinal, présidente de l’association des parents d’élèves

-Sébastien Haond, directeur du centre socio-culturel de Saint-Agrève

-Yves Colomb, chargé de production – spectacle vivant

-Julie, membre de l’association Robin des villes – Aménagement de la ville

Comptant sur votre participation,

 

 

 

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne