Archives
Statistiques Lamastre.net
14 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 83 aujourd'hui

Voyage du choeur ArsNova en Suisse

Le chœur ArsNova, accompagné par l’Ensemble Instrumental de Tournon-Tain, tous deux sous la houlette de leur chef, Laurent Jouvet, ont profité du long week-end de l’Ascension pour aller se produire en Suisse, sur les bord du lac Léman, entre Montreux et Vevey, à la Tour-de-Peilz. L’occasion était donnée par le fait que l’organiste de la Tour-de-Peilz, Sylvie Pagano, et Laurent Jouvet ont fait leurs études ensemble au conservatoire de Genève, et qu’ils ont gardé le contact depuis ces temps reculés.
Un bus plein d’Ardéchois s’est donc mis en route depuis Lamastre, récupérant des choristes et des instrumentistes tout le long de la route jusqu’à Tournon. Le voyage eut lieu sans problème, et tout le monde arriva frais et dispo sous le soleil helvétique. La réception était à la mesure de l’hospitalité et de la cordialité suisse. Un magnifique buffet attendait les musiciens, qui ont commencé à se rendre compte que tout avait été préparé de longue date avec un souci d’accueil exceptionnel. Une bonne partie des voyageurs étaient logés dans les familles où ils eurent l’occasion de nouer des liens extra-européens – la Suisse ne faisant pas partie de l’Union Européenne. Une partie des musiciens était logée, c’est assez rare pour le signaler, dans un abri anti-atomique. Il faut savoir que pour chaque citoyen Suisse, une place dans un abri anti-atomique est prévue, vestige de la guerre froide, au cas où le Lichtenstein voisin serait trop belliqueux…
La journée suivante commença pour certains par le petit déjeuner pantagruélique offert par la paroisse chaque matin pour ceux qui ne petit-déjeunaient pas dans les familles. Puis l’équipe qui avait organisé tout le séjour avait prévu un voyage en bateau sur le lac – le temps était au soleil – et une visite du château médiéval de Chillon, posé sur un caillou au bord du lac. La fin d’après-midi fût consacrée aux répétitions nécessaires pour le concert du samedi. Sous la férule stricte mais bienveillante de Laurent Jouvet, tout se mit en place petit à petit pour donner à nos amis suisses une belle prestation.
Le samedi matin, visite du château de la Tour-de-Peilz, qui est transformé en musée du jeu, puis de nouveau répétition dans l’église protestante. Après la répétition, le chœur et l’orchestre étaient invités dans un grand jardin à partager une collation, et comme le temps était au beau fixe, ce fut un moment de détente très apprécié.
Enfin, le concert eut lieu à l’église le samedi soir. Les musiciens donnèrent le meilleur d’eux-mêmes dans un programme comprenant des chansons de la Renaissance et le Magnificat de Vivaldi. Laurent Jouvet avait pu s’adjoindre la participation de deux solistes, Blandine Charles, une soliste merveilleuse qui chanta une cantate de Vivaldi, et de Sylvie Pagano pour des duos avec Blandine. Le public Suisse, qui pourtant est habitué à des concerts de grande qualité tout le long de l’arc lémanique, fut subjugué par la qualité et l’expressivité des musiciens, dirigés avec force et précision par leur chef.
suisse choeur ars nova lamastre 2014 Tour-de-Peilz
Le dimanche matin, après un dernier petit déjeuner, les musiciens participèrent au culte de 10 heures en chantant des parties du programme du concert (photo). Là encore, les auditeurs purent apprécier l’homogénéité des voix et le caractère très vivant de la musique interprétée.
Puis ce furent les adieux sous le soleil, et, sans encombre, les Ardéchois retournèrent chez eux, pleins de souvenirs chaleureux.
Laurent Jouvet.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne