Archives
Statistiques Lamastre.net
13 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 906 aujourd'hui

Une saison de concert de haute tenue

IMG_4677

L’Association Culturelle de Désaignes nous a une fois de plus offert des concerts de très grande qualité lors de la saison d’été 2014. La spécificité des concerts de l’association culturelle est d’offrir un large choix de styles, d’inviter des artistes professionnels, et de proposer des concerts à entrée libre qui permettent à un public très large d’assister aux concerts. Le slogan de l’association culturelle est en effet « le plaisir de la musique, pour tous !  » La musique ne doit pas être élitiste, et chacun doit pouvoir être initié au plaisir que donne la musique vivante, dans un contexte où la musique en conserve joue un très grand rôle. Le public de la région ne s’y est pas trompé, et on a observé une augmentation significative du nombre de visiteurs lors des concerts de cette saison. On se souviendra du dernier concert, avec Aura Gutierrez, soprano et Louis Capelle à la harpe baroque, comme d’un moment inoubliable, où le public désaignois a pu être témoin d’une prestation musicale telle qu’on ne les trouve que dans des plus grandes salles de concerts internationales. Maîtrise vocale et sens aigu de l’interprétation baroque se sont joint pour nous offrir un moment de pur bonheur. Avec le baryton Etienne Billault, accompagné au piano par Annie Vinson, bien connue du public, nous étions dans un autre registre, tout aussi dramatique, mais en plein romantisme, nous permettant d’entendre ce jeune talent plein de promesses. Quant à Tina Chancey, au violon renaissance et Valérie Loomer au théorbe, que nous avons la chance d’avoir dans la commission concert de l’ACD, nous ont, avec leur répertoire irlandais et écossais à la frontière de la musique folklorique et baroque, une fois de plus entraînés dans les danses celtiques et ont donné à plus d’un des fourmis dans les jambes à force d’avoir envie de danser. Avec un nerf de swing, le jazz manouche était représenté au plus haut de ses qualités par les trois musiciens, jeunes et enthousiastes, auquel avait répondu un public nombreux. Le trio L, trio de musique de chambre avec piano, violon et violoncelle, a interprété avec fougue et finesse des pièces du répertoire romantique, nous montrant une cohésion et une connivence hors pair. Avec le Jazz Magnetic Orchestra, nous avons pu entendre du jazz raffiné et délicat qui revisitait les grands standards du jazz. Le premier concert de la saison était consacré à une rareté : de la musique folklorique scandinave avec un instrument mythique, la nyckelharpa, et un violon tout à fait étrange, le hardingfele. Ceux qui auront assisté à certains de ces concerts confirmeront la qualité de la programmation, et nous espérons avoir donné envie aux autres de ne rater aucun concerts l’année prochaine. Les concerts en effets sont toujours présentés, afin de faire rentrer les auditeurs dans les oeuvres, les époques et les instruments. Le prochain concert d’automne le 18 octobre, au Temple de Désaignes, nous proposera une virée sur le nouveau Continent, avec des musiques cajuns et zydecos.
Laurent Jouvet, président de l’Association Culturelle de Désaignes=

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne