Archives
Statistiques Lamastre.net
10 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 198 aujourd'hui

Lamastre terre d’accueil.

Un titre un  peu accrocheur et d’actualité  pour un  article qui  me trottait dans la tête depuis quelques mois en rapport avec les évènements dramatiques qui secouent l’Europe et le Proche Orient depuis des années.

Je n’ai pas fait un travail d’historien dans le sens strict du terme puisque je ne l’appuie pas sur des documents officiels et incontestables mais sur une transmission orale issue de mon entourage immédiat et d’une écoute qui remonte maintenant à  plus d’un demi siècle, la transmission venant des deux générations précédentes je peux donc me caler sur un siècle d’oralité , en gros le vingtième siècle.

Notre bassin de vie a  accueilli ou vu passer tout au  long de 20 ème siècle à  plusieurs reprises de nouveaux arrivants.

En voici le récit,  bien sûr  biaisé puisque je n’en suis que le détenteur mémoriel.

De mes grands parents œuvrant dans le bâtiment, j’ai appris que l’après grande guerre avait  vu arriver à Lamastre des ouvriers  maçons, coffreurs, plâtriers, peintres qui  trouvaient sur place du travail. La construction de la mairie de Lamastre a été en partie réalisée avec cette main d’œuvre spécialisée. Ils travaillaient comme les intérimaires actuels que l’on  nommait alors tacherons. Cet apport a laissé tout au  long du siècle une marque notable puisque deux entreprises du bâtiment  ont  prospéré, je les cite Avandetto et Sinz car ils ont marqué et marquent  encore l’activité économique locale.

De mon entourage ayant vécu la période vichyssoise du  bon côté des réfractaires j’ai été bercé par les récits de l’accueil des  persécutés de l’époque,  juifs en particulier. Accueillis sur le bassin de vie de Lamastre, le devoir de mémoire de certains de ces  persécutés reconnaissants a fait octroyer à trois lamastrois la Médaille des Justes. Chez les Mandon de Mariguet et Ranc de Chamaud . Des liens existent encore avec  nos concitoyens et les descendants de ces persécutés. Les héritiers de ces médaillés sont  toujours actifs dans le paysage socio culturel  local. J’avais personnellement, à l’époque où adolescent il fallait un référent pour sortir de mon lycée à St Etienne, comme correspondant Gérald Levy qui avait trouvé refuge  à Désaignes pendant ces années noires, s’y était engagé dans la résistance  et aimait y revenir  volontiers à l’Hôtel de Voyageurs.

St Basile a aussi pris sa part dans l’accueil comme en témoigne le livre de Nathalie et Ladislas Gara intitulé « St Boniface  et ses juifs », la fille des auteurs a gardé des attaches sur notre canton.

Saint Boniface et ses juifs , été 42 edition originale

Désaignes avait aussi  très bien  accueilli  des officiers de l’armée Françaises les Capitaines Binoche et Beaumont  assignés à résidence par le gouvernement de Vichy  pour leurs mauvaises  pensées « gaullistes » et ceux-ci en avaient profité pour constituer deux ans après  avec Alexandre Bancel et Maurice Ranc le commandement du  Maquis de la région …, Maquis qui avait commencé dès 1942 avec des communistes marseillais qui s’étaient installés  à  la ferme de la Raze dans la vallée du Syalles, une planque jamais dénoncée. Un de ces maquisards « Christian »Di Sandro a tenu être enterré à  Désaignes en  2013 avec  une  épitaphe affirmant son attachement à son combat et à la population qui l’avait accueilli

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Plus tard  en fin des trente glorieuses c’est le conflit cambodgien et son génocide qui ont permis à Lamastre de renouer avec son implication humanitaire. Le gouvernement français de l’époque en 77/78 avait demandé aux communes leurs possibilités d’accueil,  le Maire et  son conseil avaient répondu  présents,  l’usine Bacou et son Directeur M Schwilden avaient ouvert leurs portes à  l’embauche et c’est ainsi que 5 familles avaient  pu « débarquer  » à Lamastre avec le soutien direct de l’Église Évangélique qui bénéficiait de ses contacts aux USA. L’intégration par le travail de ces arrivants a été parfaite.

foulard Khmer

Dans le même temps la vague poste soixante-huitarde a  fait s’installer sur les terres ardéchoises une population à la recherche d’un espace de vie à leur choix, leur présence discrète, leur implication dans le domaine culturel, leur apport dans l’économie locale en particulier dans le secteur des circuits courts en font  un outil majeur de la « rurbanisation ».

 

Plus récemment au 21 ième siècle ce sont  deux évolutions démographiques nationales qui ont fait émerger de nouveaux habitants. La première évolution est celle de la baisse des vocations  au sein de la  communauté religieuse qui occupait depuis des lustres le couvent  de Macheville. Les sœurs de la communauté Notre Dame La Salette qui  y est maintenant installée et intégrée sont d’origine malgache. La deuxième évolution est consécutive au « numerus clausus », politique officielle de réduction du  nombre des étudiants admis à poursuivre les études médicales dans les universités hexagonales, cette réduction datant de 1971  et répond à une volonté de maitrise comptable, les politiques ayant décrété que moins ils y aurait de praticiens,  moins il y aurait de malades, donc moins de dépenses de santé…. Résultats des courses trente ans après :  un appel général à des praticiens à diplôme étranger qui permet aux Lamastrois de continuer à bénéficier d’une offre de santé performante, puisque sur 8 praticiens, 2 sont d’origine étrangère. Tous ces nouveaux acteurs ont été parfaitement accueillis et  se sont parfaitement intégrés par leur spécificité au bassin de population.

 

Voilà le premier volet de cet article rétrospectif sur l’accueil de « l’étranger » à Lamastre. On en retiendra  que Lamastre a parfaitement su intégrer tous ces apports et su accompagner les soubresauts et les aléas de l’histoire.

Mais après le rétrospectif,  il faut aussi faire de l’introspectif.

Le Monde est constamment secoué par des évènements dramatiques, la sur médiatisation, la rapidité et l’instantanéité des moyens d’information font de nous des spectateurs permanents de l’actualité.

Et l’onde de choc qui nous intéresse  aujourd’hui  trouve son épicentre dans le conflit du  moyen orient. Je ne vais pas revenir sur cette guerre couvrant la Syrie , l’Irak , le Kurdistan nous sommes tous surinformés. Nous  y sommes impliqués par deux aspects : l’interventionnisme de notre armée et l’arrivée des réfugiés sur le sol européen.

Je me promène régulièrement sur les réseaux sociaux et force est de constater que ce conflit génère de la part de nos concitoyens une implication numérique importante, j’y vois de nombreuses personnes  partager dans  le soutien aux victimes directes du  conflit, qui dans le sort des Chrétiens d’Orient, qui dans le courage des femmes Kurdes en lutte contre Daech, qui dans des missions humanitaires, qui dans un engagement chrétien de partage et de bonté.

Il y a eu plus concrètement la collecte de vêtements organisée de façon informelle par un collectif  et qui par son succès a montré que la population est à l’écoute de toutes les initiatives.

27 fevrier 2 jungle calais lamastre

 

Tout le monde a en mémoire l’appel du Pape  du 6 septembre 2015 pour l’accueil  de réfugiés par les paroisses catholiques, tout le monde se rappelle l’annonce du ministère de l’intérieur lors du débat parlementaire du 16 septembre 2015  qui a assuré les communes de son soutien financier  en cas de décision d’accueil.   Les langues  se sont  déliées  peu à peu et je suis à même de vous annoncer que depuis quelques semaines des lamastrois de bonne volonté discutent ensemble en vue d’une action locale d’envergure.

Le constat est que nous ne pouvons rester inactifs face au drame des réfugiés et  qu’il faut que notre cité honore sa mémoire de Terre d’Accueil.

Les prémices consistent en une réunion  programmée par  l’organisation SALAM  ce samedi 2 Avril 2016 .

salam lamastre refugies collectif

On retrouve dans ce débat des catholiques  bien sûrs interpellés par la déclaration pontificale, des croyants d’autres obédiences habitués des causes humanitaires, des républicains en phase avec les débats parlementaires, des protestants de l’AEBE (Association Evangélique Bienfaisance Eyrieux Doux) toujours  concernés puisqu’ils travaillent depuis des mois sur un  projet de maison d’accueil dans la propriété des Oisillons à Saint Cierge,  le collectif pour Calais qui n’est pas exclusif dans son orientation humanitaire et aussi de nombreux citoyens  sans affiliation  spécifique .

La capacité d’accueil proposée aux institutionnels serait de 4  familles.

les oisillons association évangelique debienfaisance Eyrieux-Doux

J’ai été convié en tant que « blogueur » et détenteur d’une part de la mémoire lamastroise  à participer à  une réunion informelle et informative avec le groupe d’étudiants en architecture actuellement en mission sur le territoire et en charge des bâtiments en friche et  nous avons discuté …. religion ! En effet pour l’accueil de ces réfugiés il faut bien sûr prévoir un  lieu de culte,  deux édifices du canton sont potentiellement  possibles le Temple de Lapras et l’ancienne Église Libre du pont de Tain. Pour des raisons évidentes de coûts , l’édifice mis à disposition serait multiconfessionnel , le vendredi dédié aux cultes musulmans et le samedi dimanche aux chrétiens d’orient. Les édifices d’origine protestante  ont l’avantage de ne pas être sacralisés au sens liturgique du terme, et un changement d’orientation ne poserait  donc pas de problème. Le temple de Lapras visé par la mission des architectes présente  plusieurs atouts : sa porte monumentale est compatible avec les cultes musulmans et chrétiens, très dénudé il y aurait peu de modifications internes à faire, mais le site est éloigné de Lamastre ; l’église évangélique de part sa proximité avec Saint Cierge parait donc tenir la corde, on  pourrait probablement solliciter et obtenir des capitaux des évangélistes américains pour sa réfection  , le partage des locaux avec les pétanqueurs serait un gage d’intégration intéressant.

Eglise evangelique libre lamastre 001

Voilà le rendu  de l’étude de faisabilité de cet accueil est jeté,  les porteurs de projets sont  motivés.

Si on refait  le bilan des forces vives, on sait que les cathos sont motivés par la parole du Saint Père, que les parpaillots suivent la Cimade, que les élus du Conseil Municipal et de la Comcom et le bureau d’aide sociale veulent faire aussi bien que leurs prédécesseurs pour les victimes de Pol Pot, que tous les gens se remémorent les heures sombres de 39/45 , qu’un collectif s’est déjà impliqué dans des initiatives locales. Il ne manque donc personne pour faire avancer la justice et la paix. Il faut bien sûr que la population dans son ensemble y  réfléchisse et adhère et c’est le but de cette annonce que nous vous demandons de partager.

Un comité est né et déposé : le Collectif d’Action Lamastrois  pour l’Accueil Concerté et l’Hébergement des Nouveaux Immigrants , ce titre un  peu  long aura l’avantage d’avoir un acronyme facile à mémoriser pour tout le monde.

Vous pouvez réagir soir en  postant des commentaires en direct sur le site, soit  plus facilement à l’adresse raymond@lamastre.net. Ou sur vos réseaux sociaux favoris FaceBook et Twitter.

Une grande réunion informative en forme de démocratie participative comme Lamastre sait le faire pour les causes justes se tiendra avec toutes les composantes institutionnelles et les émergences spontanées dans le nouveau centre culturel rénové. Ce lieu a l’avantage de part son appartenance à la ResPublica d’être « neutre » et cela en constituera une inauguration  spirituelle exceptionnelle.

La date symbolique du 8 mai a été retenue en mémoire de  la fin des années de barbaries subies par les Européens.

Nous devons nous motiver pour cette cause.

Raymond  Bouit, blogueur du jour. Le 01/04/2016.

Et si c’était vrai ?

http://www.lamastre.net/2014/09/13/dernieres-nouvelles-de-la-e-b-e-association-evangelique-de-bienfaisance-de-leyrieux-doux/

http://www.lamastre.net/2016/02/28/cartons-pleins-pour-calais/

http://www.lamastre.net/2013/08/20/medaille-des-justes-parmi-les-nations-pour-noemie-et-emile-mandon/

http://www.lamastre.net/2010/03/19/reconnaissance-deux-medailles-des-justes-a-lamastre/

http://www.lamastre.net/2012/12/15/les-amis-du-vieux-desaignes-et-le-devoir-de-memoire-par-emile-marmurek/

Un été 42 en Ardèche.

 

 

 

5 réponses à to “Lamastre terre d’accueil.”

  • Pierre-Antoine Bouit dit :

    Je soutiens à 100% cette initiative. Je pense cependant que, compte tenu du profil confessionnel Lamastrois, il serait plus politiquement correct d’appeler le comité : Collectif d’Action Lamastrois pour l’Accueil Concerté et l’Hébergement des Nouveaux Immigrants et des Chrétiens d’Orient en Fuite.

  • Raymond dit :

    Et voici quelques retours positifs de mon article au deuxième degré destiné à faire bouger la base et les forces vives et faire savoir que certains œuvrent déjà depuis quelques mois; je n’ai pas eu de retour négatif.

    sujet passionnant
    Bonjour,
    Quel bel article!
    Et quel sujet intéressant qui va être largement débattu dans les chaumières et aux comptoirs de nos estaminets préférés, .
    En tout cas bonne journée et surtout bon poisson d’avril!!!!!!!!!!!!!!!

    Bonjour Raymond
    En lisant ton article sur l’accueil des Lamastrois à différentes périodes , j’ai pensé que durant ma jeunesse !! Lamastre avait aussi intégré toute une population , qui même si le terme « etranger » stricto sensu ne peut leur être appliqué étaient des gens « d’ailleurs », qui ont parfaitement été adoptés et se sont très bien intégrés » chez nous.
    Il s’agit bien sur des rapatries du Magrheb que l’on a très rapidement vu dans les diverses assos du pays .

    Merci et bravo cher docteur.

    Objet : re: lamastre terre accueil
    de belles initiatives
    Puissent-elles voir le jour!
    un bloggueur médiateur à la hauteur…
    a plus

    non !!!! pas un poisson d »avril !! j’ai marché à fond et j’étais émerveillée par ce projet ! quelle déception ! comme on dit : c’était trop beau pour être vrai ! mais peut-être que ce rêve fera naitre une réalité !

    Longue vie au Calachni !

    Bonsoir
    Merci pour votre envoi « Lamastre terre d »accueil » que j’ai bien apprécié même si je ne suis pas « vrai lamastrois ».
    Amicalement.

    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre rétrospective historique sur Lamastre terre d’accueil à partir de vos souvenirs de 2 générations, et le projet d’accueil de familles immigrées. Mais je me tiendrai au courant de la poursuite du projet avec beaucoup d’intérêt.

    Génial ton papier Raymond! J’ai appris des tas de choses. Et ce serait formidable si ces familles pouvaient être hébergées à Lamastre.

    Ds la continuité de ton bel article: Lamastre terre d’accueil, depuis si longtemps et sans aucune discrimination. Un prochain RDV pr recueillir des fonds bravo !!!! pourquoi pas qq familles à Lamastre.

  • Raymond dit :

    Tu as fait un petit oubli Raymond, les réfugiés Espagnols fuyant le Franquisme et en particulier la famille SOTTO qui a longtemps habité la maison derrière le presbytère Protestant . SOTTO était électricien et sa fille a gardé quelques attaches à Lamastre, elle était venue voir ma sœur il y a encore quelques années .

  • Raymond dit :

    Joli texte. De la mémoire à l’Histoire il n’y a qu’un séjour aux archives.

    > Les capitaux des Evangélistes américains pour rénover un bâtiment destiné à accueillir des Arabes… hmmm comment dire !

    > Par contre je n’ai pas compris le selfie avec un foulard noir et blanc ? C’est pour illustrer l’arrivée des keffiehs venus d’Orient ?

  • Raymond dit :

    le foulard est en fait un foulard Khmer, offert.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne