Archives
Statistiques Lamastre.net
9 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 626 aujourd'hui
Premier concert au Temple de Désaignes
 
L’Association Culturelle de Désaignes vous propose son premier concert de l’année le samedi 4 juin à 20h30 au Temple de Désaignes. Ce concert sera consacré à des danses instrumentales et chants du Moyen-Âge interprétés par l’ensemble ESTAMPITA, composé de Marc Bernad (chant, vielle à roue ténor), Kathryn Leuchter (flûtes à bec, rebec, vièle d’archet) et Valerie Loomer (cistre, guiterne, guimbarde, podorythmie).
L’ensemble ESTAMPITA explore la musique des XIIe au XIVe siècles parvenue jusqu’à nous grâce aux manuscrits qui ont pu être préservés, témoignages d’une vie culturelle et musicale particulièrement riche. A cette époque, et jusqu’à la fin du Moyen-Age, la musique évolue en un mélange de musiqueprofane et de musique sacrée. Les teneurs grégoriennes sont utilisées pour « tenir » la basse des chants d’amour courtois, les pièces liturgiques côtoient les musiques à danser dans les recueils qui nous sont parvenus, et les chants profanes s’écrivent également sur les précieux parchemins.
En Espagne, le Roi Alfonso X El Sabio (le savant), véritable mécène culturel, rassemble à sa cour des musiciens, scribes et poètes venus de l’Orient et de l’Occident qui nous laisseront plus de 400 chants en l’honneur de la Vierge Marie dans un somptueux manuscrit : les Cantigas de Santa Maria, mêlant les influences musicales hispaniques, arabes, hébraïques et même celtiques.
Un autre manuscrit catalan, le Llibre Vermell de Montserrat nous offre dans le même temps des pièces anonymes en catalan et en latin dont certaines pouvaient être dansées en cercle.
Parmi ces pièces, nous trouvons des chants monodiques ou polyphoniques à deux ou trois voix.
estampita assoc culturelle desaignes
Des danses anonymes françaises et italiennes nous sont parvenues sous le nom d’estampies, et représentent les premières pièces purement instrumentales propices à une expression plus virtuose des instrumentistes.
Le répertoire de l’ensemble ESTAMPITA comprend également des chansons de trouvères (des pays de langue «d’Oil»), ainsi que des pièces de Guillaume de  Machaut, qui fut l’un des plus célèbres compositeurs français du XIVe siècle.
L’entrée du concert est libre, avec libre participation aux frais. Un verre de l’amitié est proposé après le concert pour rencontrer les musiciens.
 

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne