Archives
Statistiques Lamastre.net
9 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 623 aujourd'hui
L’Association Culturelle de Désaignes – qui est toute prête de fêter ses 50 ans – nous a habitué à une programmation de qualité pour ses concerts d’été. Cette année encore le programme est éclectique, balayant de nombreux styles musicaux, et de grande qualité, réunissant des musiciens de tous bords.
La violoniste Marie-Claudine Papadopoulos ouvrira la série de concerts d’été qui ont lieu les mercredis à 21h au Temple de Désaignes, avec un programme dédié aux œuvres pour violon solo de Jean-Sébastien Bach, le 13 juillet. Ces pièces extraordinairement virtuoses créent un véritable orchestre avec une polyphonie qui résonnera très bien dans ce Temple à la belle acoustique.
Le 20 juillet, nous resterons toujours avec des cordes frottées, mais dans une formation étonnante : un orchestre de vielles à roue, dirigé par Laurence Bourdin et Marc Bernad, qui nous offrira des pièces de toutes les époques, du médiéval au contemporain.
Le 27 juillet, la Mezzo-Soprano Véronique Bauer, accompagnée à l’orgue par Laurent Jouvet, explorera le répertoire du romantisme tardif allemand, avec des cycles aussi connus que le Kindertotenlieder de Gustav Mahler, des lieder de Richard Strauss ou de Hugo Wolf, les grandes figures du grand romantisme allemand, tout en demi-teintes mélancoliques, voire très sombres.
Dans un tout autre style, Marie Tour et Mehdi Abdaoui nous donnerons un concert autour du jazz manouche, alliant virtuosité classique et style manouche, le 3 août.
Le 10 août, nous entendrons de nouveau le pianiste brésilien Braz Velloso, cette fois-ci dans un programme Debussy, le premier cahier des préludes, œuvres toutes en finesse et en virtuosité diaphane.
Le 17 août, Laurent Jouvet lira une nouvelle de Marguerite Yourcenar, « comment Wang-Fô fût sauvé des eaux », soutenu par Annie Vinson, au piano, qui jouera des pièces qui souligneront le côté « chinoisant » du texte, style que l’on retrouve beaucoup au début du 20e siècle dans la musique, tel « pagodes » de Claude Debussy.
Le concerts sont toujours commentés par les artistes, afin de préparer au mieux un public, même novice, à l’écoute des oeuvres, et à entrée libre, afin de permettre au plus grand nombre d’y assister. Une libre participation aux frais est demandée à la sortie du concert, qui sera suivi d’un pot convivial permettant de rencontrer les artistes.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne