Archives
Statistiques Lamastre.net
8 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 209 aujourd'hui

Jeudi 19 novembre 200 personnes dont une dizaine de lamastrois se sont fait vacciner à l’Espace Rémy Roure de Granges lès Valence.

cenre de vaccination de guilherand 001

Le personnel médical (2 médecins, 2 infirmières) et administratif  tous « réquisitionnés volontaires » est accueillant et éfficace.

Difficile d’adapter les moyens humains lorsqu’on ne sait pas à l’avance qu’elle sera l’affluence.

Ayant la chance de travailler à Valence j’ai fait un petit crochet jusqu’au centre de vaccination.

La carte d’identité est suffisante – je n’avais ni le bon de vaccination, ni la carte verte.

Pour trouver facilement, se garer sur le parking derrière la police municipale. Traverser l’allée du 22 janvier1963.

Plan d’accès cliquez ici

En fonction de l’affluence comptez entre demi-heure et une heure –

(il semble qu’il y avait moins de monde à partir de 18h).

Cet article est destiné simplement à vous donner quelques conseils pratiques

et ne veut en aucune manière influencer votre choix de vaccination ou non.

Personnellement, j’ai suivi les conseils de mon médecin.

Pour l’instant tout va bien , ps d’efts scondrs, qmsjhfhjjvb………………….

cenre de vaccination de guilherand 002

cenre de vaccination de guilherand 003

cenre de vaccination de guilherand 004

Présentez vous avec une pièce d’identité , sans attendre l’invitation CPAM Ameli
GUILHERAND-GRANGES
Espace Rémy Roure
Allée du 22 janvier 1963
07 500 GUILHERAND-GRANGES
Jeudi : 16 H – 20 H
Samedi : 9 H – 13 H

François Castex _ Photos Jean-Paul Desgaches dit PESCA (réquisitionné volontaire)

4 réponses à to “Testé pour vous”

  • crespincoco dit :

    pourquoi on te voit pas sur la photo? si c’est toi t’as bien changé!!!

  • Raymond dit :

    Une info , les centres de vaccination anti grippe A-H1N1 de la Drôme sont ouverts TOUS LES JOURS.

    http://www.drome.pref.gouv.fr/sections/zoom/comment_se_proteger/view%20

  • Raymond dit :

    Les autorités sanitaires françaises, sur recommandations des experts, ont
    décidé de se conformer aux recommandations émises par l’Agence européenne
    du médicament (EMEA) confirmant la bonne protection conférée par une seule
    injection. A l’exception des jeunes de moins de 9 ans et de certaines
    personnes atteintes de pathologies particulières qui recevront toujours
    deux injections, la majorité de la population ne recevra qu’une seule dose.
    Par la suite, en fonction des études en cours et dans le cas où serait
    observée une baisse de l’immunité dans le temps, une vaccination de rappel
    pourrait être proposée.
    Sur la base des recommandations du Haut comité de la santé publique (HCSP),
    les premières quantités de Panenza livrées ont permis d’inviter à se faire
    vacciner les femmes enceintes, les nourrissons âgés de 6 à 24 mois, les
    personnes présentant des troubles de la coagulation(patients sous anticoagulant) et celles qui souffrent
    de dysfonctionnement immunitaire.
    Le Panenza sera réservé aux populations pour lesquelles une recommandation
    a été définie par le HCSP. Dès qu’il sera disponible en quantité plus
    importante (dans les premiers jours de décembre), il sera en outre utilisé
    pour la vaccination des enfants de moins de 10 ans. En effet, l’utilisation
    de Panenza diminue le risque de douleur au point d’injection, ce qui est
    important pour les jeunes enfants.

    Les enfants qui ont reçu une première injection de Pandemrix (GSK) parce
    qu’ils étaient prioritaires pour la vaccination dans les premières
    populations appelées, doivent recevoir une deuxième injection de Pandemrix.
    Ce vaccin leur confère une protection de bonne qualité avec toutes les
    garanties de sécurité.
    Message émis par santé.sports.gouv.fr/ et destiné aux professionnels de santé.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne