Archives
Statistiques Lamastre.net
5 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 133 aujourd'hui

Élections des 20 et 27 mars 2011. Canton de LAMASTRE

Candidatures du Front de Gauche

 

Frédéric DELEPINE et Odile MONTEREMAL suppléante

logo front

Présentation des candidats


 

Frédéric DELEPINE

 

Candidat en 2004, 35% des électeurs m’ont apporté leurs suffrages. Je me représente au scrutin du 20 mars avec le « Front de Gauche » (ensemble PCF, Parti de Gauche et Gauche Unitaire).

Investi dans la vie politique lamastroise depuis plus de 30 ans, je conçois l’élection comme un prolongement, un moment particulier d’expression de la résistance nécessaire à la politique de droite du gouvernement.

Militant syndical,  les mobilisations menées ces dernières années avec la population du canton, aux côtés des salariés pour défendre leur emploi, ou pour le maintien des services publics, j’estime que les luttes ont besoin d’un relais politique.

Militant associatif, soucieux d’une vie culturelle source de lien social, d’attractivité et de dynamique du territoire, je m’investis dans le cinéma.

Seul candidat représentant la gauche, je suis engagé sur des valeurs sociales, anti-libérales.

Je n’accepte pas et je combats la logique capitaliste, sa logique financière coupable de tant de destructions sociales, économiques et écologiques, coupable de la marchandisation du bien commun.

Je refuse et combats cette « guerre » moderne qu’est la mise en concurrence des hommes et des femmes, mais aussi des territoires.

Tout soutien, ou non remise en cause de cette politique sont contradictoires avec « la défense des intérêts locaux » formule si souvent proclamée par les candidats.

Peut être penserez-vous que ce propos est éloigné de l’enjeu de ce scrutin cantonal ? Et pourtant, il suffit de constater les dégâts dans notre canton et le département; Combien d’emplois, de paysans, de services publics ont disparu ces dernières années …? Combien de souffrance et de misères parmi ces populations…

Ce n’est pas d’indépendance et de modération mais bien au contraire de conviction, de détermination  dont notre canton et sa population ont besoin pour défendre, protéger l’existant mais aussi pour être le moteur, le fédérateur de projets décidés en concertation.

Rendre la parole aux habitants de notre canton, et leur redonner  le pouvoir de construire le projet collectif qui répondra à leurs attentes telle est notre volonté. La politique de décentralisation se veut vouloir rapprocher le citoyen des choix qui le concernent, elle doit  permettre l’intervention des habitants du canton.

Avec Odile Montérémal, nos candidatures se veulent acte de résistance, d’appui aux luttes mais également dans un groupe Front de Gauche, force de proposition, d’aiguillon de la majorité départementale pour le canton et le département.

Odile MONTEREMAL suppléante

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ?

Je vais avoir 62 ans. Je suis mariée, mère et grand-mère. Institutrice, depuis bientôt 40 ans,  j’ai habité, travaillé  sur le canton, à  St Barthélémy-Grozon, Le Crestet, Lamastre, Desaignes. J’y ai toujours eu une activité associative importante.

Qu’est-ce qui vous a amenée à vous présenter à ces élections ?

Quand les taux d’abstention et de bulletins nuls sont élevés, c’est que les électeurs ne se sentent pas représentés par les candidats en présence. Et ce n’est pas un bon fonctionnement de la démocratie. Il faut donc un choix électoral le plus large possible. Or, il n’y avait pas d’offre à gauche pour ces élections dans notre canton. On peut attendre et se désoler que personne ne se mette au travail pour nous. On peut aussi relever ses manches et y aller. C’est ce que nous avons décidé de faire, Frédéric Delépine et moi.

Quel parti représentez-vous ?

J’ai toujours été militante associative, car les associations essaient de répondre pratiquement aux problèmes locaux. La politique m’intéresse forcément puisque c’est elle qui organise la société dans laquelle nous vivons. Mais je n’ai jamais pris de carte dans un parti bien que me reconnaissant dans les valeurs portées par la gauche. Je  me présente pour le Front de gauche, et dans ce rassemblement, c’est du parti de gauche que je me sens la plus proche, bien que n’étant pas adhérente.

Vous êtes connue pour votre engagement religieux. Comment est-il compatible avec votre candidature aux côtés d’un communiste ?

Nous vivons dans une république laïque;  les convictions de chacun relèvent de la sphère privée et n’ont pas à interférer avec la vie publique. Toutefois, pour ne pas esquiver votre question, je vous répondrai qu’en me présentant au côté d’un communiste, avec lequel je partage des valeurs de solidarité, de partage et de tolérance, je me sens en parfaite cohérence.

Cantonale Lamastre Delépine_Montérémal RED

 

Dans un prochain communiqué nous vous présenterons notre projet.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne