Archives
Statistiques Lamastre.net
10 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 622 aujourd'hui

 Olivier DUSSOPT  Député de l’Ardèche assemblée

COMMUNIQUÉ DE PRESSE,   Mardi 22 mars 2011, Cantonales 2011 – 2nd tour

 Olivier Dussopt, Député de l’Ardèche, soutient les candidatures de la majorité départementale sur les cantons de St Félicien et Lamastre.

Il appelle les électeurs de ces deux cantons à voter pour Michel Bertrand à St Félicien et Philippe Bosc à Lamastre.

Au premier tour, les Français ont envoyé un message fort au Gouvernement. Ils ont sanctionné sa politique et dit leur refus des injustices.

Au second tour, ils ont l’occasion d’amplifier la sanction et d’élire, sur ces deux cantons, des conseillers généraux qui s’opposent à cette politique gouvernementale.

 Beaucoup de nos concitoyens ne sont pas venus voter ou ont porté leurs voix sur des candidats situés aux extrêmes. Nous devons tous entendre leur message. L’avenir de leurs enfants, le chômage, la baisse du pouvoir d’achat sont des motifs d’inquiétudes et de peur, mais aussi de colère quand on voit le gouvernement UMP supprimer l’impôt sur la fortune tout en reportant l’âge de la retraite, fermant des écoles et en laissant exploser le prix du gaz ou de l’essence.

 Michel Bertrand à St Félicien, et Philippe Bosc à Lamastre, soutenus par les forces de gauche mais aussi par celles et ceux qui souhaitent un changement, sauront répondre aux enjeux de leur territoire.

3 réponses à to “Communiqué Olivier Dussopt, député.”

  • colette chosson dit :

    Décidément Monsieur le Député n’a pas tiré les leçons des élections municipales, la politique politicienne de bas niveau, les électeurs et les électrices de ce pays n’en veulent plus, le taux d’abstention de ces élections est très parlant. La majorité socialiste de ce conseil général est tombé bien bas, je m’en souviendrais pour les prochaines élections. Dommage.

  • Sonja Opolka dit :

    Je remercie Monsieur le Député du soutien qu’il avait accordé à la liste que j’avais eu l’honneur de présenter aux électeurs. C’était tenter de proposer une alternative à une équipe de gens , et en particulier les 2 premiers, qui laissent notre pays lamastrois s’enfoncer dans la décrépitude la plus totale et dont le bilan est totalement désastreux.

    Aujourd’hui de quel bilan le conseiller général sortant peut-il s’enorgueillir ?
    Cet homme fait miroiter des projets qui n’existent pas à une population qui ne voit pas le miroir aux alouettes qu’on leur tend.

    Cet homme a prétendu que le Mastrou continuerait toujours de venir à Lamastre et n’a jamais su créer de dynamique autour de ce qui aurait pu être un formidable outil de développement économique direct mais aussi indirect. Aujourd’hui nous payons le prix fort de son immobilisme, puisque nous ne recevrons que les miettes du redémarrage éventuel du Mastrou. Toutefois il prétend que ce sera 15 emplois de créés à Lamastre pour l’entretien du Train. C’est totalement irréaliste ! Quel argent pour rémunérer 15 techniciens mécaniciens! Comemnt peut-on y croire une seconde !

    Cet homme prétend que la communauté de communes va racheter les locaux des établissements Extrême Décors, ex-Bacou. Cela pour une somme qui paraît totalement astronomique, car il y aurait 6 ou 7 projets précis en cours. Si c’est précis, c’est 6 ou 7 ? De source sûre, nous savons que le liquidateur n’a reçu aucun projet solide, aucune proposition de rachat.

    Cet homme veut faire sortir Lamastre du Parc Naturel des monts d’Ardèche, fait voter son Conseil Municipal en ce sens et lui fait faire volte face quelques semaines plus tard !! mais quel est sa ligne politique, son projet, sa vision à long terme ?

    Il fait des démarches pour faire classer KLamastre en station touristique, mais dans le même temps continue de soutenir un projet de carrière complètement incompatible avec le développement d’autres activités.

    Alors vous pourrez me dire, oui, mais là c’est la politique communale et non celle du Conseiller Général. Certes chers amis, mais l’homme est le même. Son bilan est désastreux. Faut-il être fier de se retrouver en Zone de
    revitalisation rurale ? Quand il était question de construire la communauté de communes, il a tout fait pour que nous ne soyons pas en ZRR en construisant une com de com avec Vernoux. Maintenant il nous présente ça comme étant un succès!

    Il faut du changement, c’est indispensable à toute vie démocratique. Cet homme là, n’est pas vraiment en mesure de faire vivre, respirer, bouger, s’épanouir, renaître un peu d’optimisme à Lamastre et dans son canton, il nous le prouve tous les jours!

    Changeons de Conseiller Général, soyons nombreux à nous déplacer aux urnes, et soyons heureux d’obtenir un soutien extérieur à Lamastre, plutôt que de rester dans l’isolement politique dans lequel nous maintient notre conseiller général, soi disant sans étiquette, et pourtant bel et bien très à droite!!!

    Sonja OPOLKA

  • Sonja Opolka dit :

    Je voudrais amener la précision suivante:

    Je suis de gauche depuis toujours. Soutenir Philippe Bosc, pour moi, c’est donner à Lamastre les chances de se débarasser de JP Vallon. Il faut être clair, c’est l’objectif principal que ceux qui sont dans l’opposition à JP VALLON devrait avoir.
    Il n’y a de politique politicienne que pour ceux qui ne s’interessent pas vraiment au débat!
    Les communistes se reconnaissent-ils maintenant dans JP Vallon ?

    Sonja OPOLKA

visiteur(s) en ligne