Archives
Statistiques Lamastre.net
5 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 431 aujourd'hui

L’expo de peintre Phyldus à la Gare de Lamastre récemment rachetée par la Communauté de commune a été l’occasion pour les élus d’informer les personnes présentes de l’avenir de l’activité ferroviaire touristique Mastrou et de son feuilleton.

phyldus maires2

André Aziosmanoff pour Transmedia Film a filmé cet évènement et nous pouvons donc mettre en ligne  l’orientation en cours :

      

                   

           

*On y apprend donc que les ateliers d’entretien seront construits à Lamastre dès 2011 « sauf imprévu »  , ce qui nous assure donc d’avoir des rails entretenus jusqu’au terminus lamastrois.

IMG_0187

*Que l’exploitation en vélorail sera effective dans le sens de la descente sur le parcours Lamastre Boucieu , pourquoi dans un seul sens , car il n’y a pas de possibilité de croisement , ni de dépassement d’ailleurs . Un petit bémol à cette innovation: elle n’est pas compatible sécuritairement avec le trafic ferroviaire , il y aura donc des jours vélo et des jours train.

*Qu’une partie du matériel resté dans la Gare après la fermeture appartient à des particuliers ou à des  associations et qu’il va falloir trouver un accord, par exemple pour le limonaire et la collection de trains miniatures, afin de pouvoir continuer à en profiter sur place.

IMG_0186

*Que le bistrot de la Gare qui disposait d’un bail avec l’ancien exploitant CFV parait revendiquer auprès de son nouveau propriétaire des murs en l’occurence la com com. Il va falloir de la diplomatie entre les élus communautaires et les bailleurs du bistrot.

IMG_0191

*Que l’accueil au niveau local soit optimisé afin d’attirer et garder des voyageurs  jusqu’à notre cité, les deux offices de tourisme locaux Lamastrois et Desaignois   seront partenaires dans cette mise en place, Mr Bard ,Maire de Desaignes, était d’ailleurs  présent à l’inauguration.

On espère vivement  que tous les  projets se concrétisent et que tout le bassin de vie en bénéficie.

Raymond Bouit.

Une réponse à to “Gare du Mastrou, en lumière et ombres.”

  • sevetyan07 dit :

    J’ai appris à me méfier des carottes philosophales suspendues au-dessus de l’abîme. Il est du pain rassis que l’on distribue aux crève-la-dalle pour leur faire croire que l’on pense à eux. S’il arrive aux charités tapageuses d’élever les faux samaritains au rang du seigneur, la faim rattrape aussitôt son monde et l’espoir en devient fatalité.
    Séverine Mounard.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne