Archives
Statistiques Lamastre.net
11 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 665 aujourd'hui

Après les travaux étalés sur plusieurs années au Temple Réformé le patrimoine architectural historique et religieux lamastrois continue sa maintenance avec une rénovation à l’Eglise Catholique de Macheville, macheville

travaux fr

Nature de la prestation :
- mission complète allant de l’étude de diagnostic à la réception des travaux du bâtiment, comprenant entre autres le Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.), l’ordonnancement, le pilotage et la coordination du chantier (O.P.C.).
- mission complémentaire : relevé de l’existant de l’ensemble du bâtiment.

Montant estimé des travaux : 700 000 euros H.T.. en deux tranches (Tranche 1 : Couverture-Charpente, zinguerie – Tranche 2 : maçonnerie, enduits, dallage pierre, menuiseries, aménagement liturgique).

Remise des offres : à envoyer avant le Lundi 27 juin 2011 à 17 heures par lettre recommandée avec avis de réception ou à déposer en mairie aux heures d’ouverture du secrétariat contre récépissé. Les documents seront établis en langue française.
Date d’envoi du présent avis : 31 mai 2011

Dans un ordre d’idée moins terre à terre je ne peux m’empêcher de laisser divaguer mon esprit parfois pas très sain(t)  au sujet d’une cérémonie d’enterrement récente au Temple Réformé qui  a donné lieu de la part de la famille, des filles du défunt en particulier, à l’émergence d’un débat philosophique intéressant : en effet le défunt libre penseur avait exprimé le souhait d’avoir une  cérémonie de funérailles sans recours aux hommes d’églises ; le problème récurent est bien sûr celui du lieu de telles funérailles ce qui a abouti in fine à la cérémonie au Temple Réformé , la Tolérance étant l’essence de la pensée, le Pasteur a fait preuve à cette occasion de son esprit ouvert.

Les cérémonies civiles sont parfois accompagnées d’une crémation ce qui permet aux proches de se retrouver au funérarium, les chambres funéraires locales sont souvent exiguës, et il n’y a pas de lieu de proximité officiellement dédié au civil dans nos communes , et c’est un problème que l’on peut et que l’on se doit d’évoquer.

Un lieu de recueillement civil pour accompagner un défunt et porter témoignage à la famille permettrait ainsi d’éviter le « détournement » de la vocation initiale du lieu de culte religieux; d’autant qu’il faut aussi que le ministre du culte accepte d’accueillir une telle cérémonie dans son édifice; dans le cadre du temple le lieu n’est pas « sacré » mais l’église catholique l’est par le dogme. La Réforme, au travers de Bayle, a débattu sur la valeur spirituelle d’un « fervent septique » et peut accepter la tolérance vis à vis d’un athée potentiellement  vertueux, mais tous ces points sont difficiles à évoquer entre famille et prêtre ou pasteur dans le cadre d’un décès et de la nécessité de faire une cérémonie dans un délai « raisonnable » et ainsi pouvoir faire le deuil dans des conditions apaisées.

A Lamastre nous avons la chance d’avoir un  » Centre Culturel » qui a déjà servi pour des cérémonies cultuelles religieuses catholique et darbyste et accueilli récemment une conférence sur Calvin par Olivier Abel professeur de Philosophie éthique, alors pourquoi ne pas réfléchir à laisser ce lieu accueillir aussi des réunions de funérailles civiles. Les athées et les agnostiques étant des citoyens  à part entière « contribuant » à notre république laïque par leur implication et plus pragmatiquement  par leur imposition.

Voilà peut-être un bon sujet de débat pour les élus de notre conseil municipal, d’autant que ce débat a été suscité et évoqué à la suite du décès d’un ancien adjoint. Vous pouvez bien sûr amis lecteurs de toutes obédiences vous exprimer en commentaires libres.

laicite_logo

Raymond BOUIT, avec une pensée pour Paul THERME.

Amicale laique president

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne