Archives
Statistiques Lamastre.net
9 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 211 aujourd'hui

Records d’affluence pour la 22ème foire à la châtaigne de Désaignes.

Bombine

 

A l’inverse d’une récolte 2011 réduite par la sécheresse, (encore une année difficile pour les producteurs), la 22ème édition de la foire à la châtaigne a connu un succès de fréquentation jamais atteint, s’il y avait moins de fruits le public lui était en abondance, une satisfaction pour le comité de foire et l’ensemble des bénévoles désaignois.

La recette d’un succès


Un podium sono et un animateur, nos confrères de FR3 corse, car rappelons le, cette année la foire était placée sous le signe de l’amitié Ardèche/Corse, les fanfares percutantes de la Banda musicale du Valentinois, les baladins du rire pour l’animation de rue, les costumes moyenâgeux de la confrérie de la châtaigne, une solide équipe de cuisine pour la confection d’une Bombine ardéchoise pour rassasier 700 estomacs, un Syrah de l’année encore un peu vert pour la cuvée de la foire, des élus locaux, dont la présence remarquée de la suppléante du conseiller général du canton, et nationaux avec le député maire d’Annonay Olivier Dussopt, les représentants du parc naturel régional des monts d’Ardèche pour les discours officiels, tous les fondamentaux ont été respectés, sans oublier une brocante de plus de trente exposants, deux expositions, dont les remarquables chouettes d’André Clair, assembleur de génie et collectionneur de matériel agricole ancien, un marché forain, une fête foraine et bien sûr des producteurs locaux de tous les fruits d’automne, dont sa majesté la châtaigne AOC, sans oublier les fromages, les vins de pays, des andouillettes et la grande rôtie de 500kgs généreusement distribuée à tous les visiteurs.

chouettes

Ajoutons des conditions atmosphériques remarquables, pour faire oublier les trombes d’eau de l’année précédente, et l’on comprendra (les parkings bondés en on témoigné) que du plateau à la vallée du Rhône, le rendez vous d’automne, commercial, festif et convivial….c’est à Désaignes.

outils d-autrefois


Le chevalier du grilloir.

 

Chaque année dans le cadre de la foire, se tient un chapitre de la confrérie de la châtaigne où, après un défilé en ville, le grand maître Jean Duplan intronise sur la podium officiel un nouveau membre. L’édition 2011 n’a pas dérogé à la règle en élevant  au grade de chevalier, un homme qui à lui seul est devenu le symbole de la foire, celui qui depuis plus de 20 ans (et avant même la création de la rôtissoire mécanique qui de Désaignes à Lamastre en passant par Saint Bonnet le froid a fait la réputation du génie mécanique désaignois), préside à la grande rôtie de châtaignes du rendez vous annuel, celui qui est la cheville ouvrière, le « chauffeur », le garant, quel que soit son calibre, de la parfaite cuisson des fruits d’automne qui seront distribués gratuitement aux visiteurs, en un mot un bénévole exemplaire, Gilbert Valla.

Une cérémonie, avec ce qu’il faut de discours et d’émotion. Après avoir prononcé le serment officiel et s’être soumis au rite de la dégustation, Gilbert se voyait remettre le collier et la médaille attestant de sa nouvelle dignité, avant de rejoindre sa chère rôtissoire. Une récompense méritée.

intronisation 1jpg

Hospitalité Ardéchoise et musique traditionnelle Corse

 

En 2006 puis en 2010, une délégation désaignoise était invitée à la « fiera di a castagna » la foire de Bocognano, considérée comme la plus importante foire régionale Corse accueillant plus de 150 exposants de la filière châtaigne et plus de 25000 visiteurs, un séjour sur l’ile de beauté où, la délégation désaignoise fut l’ambassadeur  de la castanéïculture ardéchoise, tous les témoignages concordent, l’accueil fut, pour employer le terme le plus faible….grandiose !  .

Pour les organisateurs de la manifestation désaignoise, inviter les amis Corse à la foire d’automne, tombait sous le sens, il fallut cependant presque 5 ans pour voir ce vœu se réaliser, (traverser la méditerranée est peut-être plus aisé dans un sens que dans l’autre?) quoi qu’il en soit, c’est cette année que Désaignes a vu se concrétiser son vœu, accueillir  recevoir une délégation du foyer rural de Bocognano emmenée par son président Achille Martinetti.

musique Corse2

Trois journées en Ardèche bien remplies, où les temps festifs et les temps d’échanges ont été nombreux, de la soirée marquage des châtaignes du vendredi, à la rôtie du cross de Lamastre, sans oublier les visites d’exploitation ( dont la ferme du châtaignier ) en passant par le stand de présentation de la châtaigneraie corse sur la foire le dimanche, sans oublier une étape gastronomique à la ferme Auberge de Jameysse, où autour des plats cuisinés par Cathy, représentatifs des productions locales, producteurs d’Ardèche et de Corse purent confronter leurs points de vue sur la production castanéicole, et pousser la chansonnette, dont pour le chœur local, riche en élus,  le célèbre hymne à la montagne d’un certain Jean Ferrat .

Un accueil ardéchois chaleureux, sur fond de musique traditionnelle et de polyphonies, la délégation insulaire comptant dans ses membres des musiciens et des chanteurs de talent, des artistes que tous ont appréciés.

Entre Bocognano et Désaignes, les liens amicaux sont forts, un vrai jumelage.

Un reportage de Mike Charlonai

 

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne