Archives
Statistiques Lamastre.net
9 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 916 aujourd'hui

L’Express  ,  l’article choc .

L’hebdo  l’Express  de  cette  semaine  a  pondu   un  article sur le niveau  économique  de nos  deux départements  jumeaux  Drôme-Ardèche  commune  par  commune, de plus de 2000 habitants .

Et  oh ! stupeur  la  commune de  Lamastre  apparait  comme  la plus  pauvre de  l’Ardèche !.

Comment  en en  sommes –nous arrivés  là ?

Les journalistes  ont  mené  leur  enquête  en se  basant sur  des chiffres et  en  interrogeant quelques personnes  sur  Lamastre.

La  méthodologie compliquée de la procédure  est annoncée dans  l’article  et  s’appuie sur les  statistiques de l’INSEE, organisme qui fait autorité et est peu contestable;   le  journal se  transforme  ainsi  en  agence de cotation , distribuant  les  bons et  les mauvais  points   et  en donnant  aux  chiffres une  valeur de certitude .

ça  fait  un  peu  mal de  lire cela  ,  nous  qui  pensions  vivre dans le « doux  pays du  Doux » .

On  peut commencer  par  critiquer  l’article et  les  journalistes en  mettant  le doigt  sur les  erreurs évidentes du dossier composé de 12 pages et donc plus étoffé que la partie présentée ci-dessus  concernant seulement  Lamastre et qu’il convient bien sûr de lire en totalité :

–           Confusion de trombinoscope  entre  les présidents de conseils  généraux de la Drôme et  de  l’Ardèche ,  heureusement c’est  pas grave car ils  sont sur le même bateau, celui  qui à  le vent arrière actuellement.

–          Chiffre des  employés de Trigano  qui  parait  faire la  somme de ceux  de l’unité de Lamastre  et ceux travaillant  à Tournon  et  résidant sur  le bassin de vie.

–          Chiffre de visiteurs du Mastrou de la belle époque d’exploitation annoncée  à  6 000   au  lieu des  60 000 effectifs.

–          Annoncer que le Maire de Lamastre  est  sans  étiquette politique sans vérifier  qu’il siège  au département en  tant que conseiller général dans le groupe d’opposition départemental à  la  majorité  Socialiste.

 

On  peut aussi critiquer le choix des  activités  citées  dans  l’article :   une  agence  immobilière   qui  est  un  intermédiaire et  indicateur économique plutôt qu’un véritable acteur économique créateur de  richesses ,  un  commerce  nouvellement installé depuis 9 mois en complément  de retraite et l’association caritative des Restos du Cœur.

La  photo qui  illustre l’article  est  une  ruelle  en  pente qui  ne  mène à  nulle  part , sauf aux  ruines du  Château,  c’est un  peu  tendancieux  car  les « trois places »  sont  plus photogéniques et plus actives économiquement.

On  peut argumenter  sur  le fait  que  les actifs  ont été repoussés dans  leur domiciliation sur  les communes alentours  par  un  POS restrictif  pendant de  nombreuses années et  que  leur  « richesse »  échappe  donc  au  comptage communal. La  tendance  politico-administrative actuelle  privilégie les  Communautés de Communes , et les  études  économiques devraient aussi  se  mettre  à  l’unisson. St Peray  la  commune nommée la  plus  riche de  l’Ardèche  reçoit sa bonne cotation par  le même  phénomène de dédomiciliation mais  en processus  inversé, car c’est le coteau résidentiel prisé de Valence.

Bref un  article « brut de  décoffrage » et au titre accrocheur  qui  aurait  gagné à être affiné  mais  qui a  le mérite par la brutalité de son rendu de renvoyer nos décideurs locaux  à  leurs réflexions et à leurs études, en les forçant à se remettre toujours en question et en  limitant  ainsi  leur tendance  à  l’auto satisfaction.

On  peut, et il faut  toujours,  positiver et  trouver dans cette situation dramatique une  source  d’espérance en  pensant  qu’on  ne  peut que …  progresser dans  le classement  puisque  nous sommes  bons derniers.

🙂    🙁

A  vos réactions  mesdames  messieurs.

R  Bouit

 

5 réponses à to “L’Express , l’article choc. Lecture critique.”

  • Raymond dit :

    l’article d’octobre 2010 du magazine « alternatives économiques  » traitant du même sujet :
    http://www.lamastre.net/2010/10/24/fins-de-mois-difficiles-en-ardeche/

  • lagrande dit :

    Ouah? le mieux c’est quand même la photo ,il manque juste une rue avec + de trous, quelques « chiores » avec des crottes; et peut être la bergère dans son coin ( sous l’affichette A VENDRE )

  • Pierre-Antoine Bouit dit :

    Pour moi l’article n’est pas « brut de décoffrage », mais au contraire une version actualisée et « racoleuse » de celui de 2010 (imprécision incluse, comme pour l’étiquette de Mr le maire). La forme est discutable, mais le fond est le même que celui de l’article d’Alternatives Économiques, dont l’enquête est autrement plus fournie. Les conclusions me semblent donc à prendre en compte.

  • lagrande dit :

    bonsoir , cet article m’a interpellé ,mais pas au même niveau que vous, je vois cette photo,pas le meilleur profil de LAMASTRE (normal pour l’article) mais un coup de pub pour l’agent immobilier qui précise au journaliste « quand on gagne sa vie correctement, habiter ici est un privilège » quand on est privilégié on peut vivre n’importe où SURTOUT A LAMASTRE
    ADUCHIA

  • Jacques Deloche dit :

    C’est sûr que le salut de Lamastre passera par son développement touristique…. Ne doutons pas de la capacité de nos élus à réagir devant ce défi …. ils ont commencé d’ailleurs…. regardez les belle guirlandes rouges et blanches qui ornent les rues … prémices de la Grande Fête de la Musique prévue le 21 juin ???

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne