Archives
Statistiques Lamastre.net
8 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 746 aujourd'hui

Écran Village: Le numérique arrivera-t-il à Lamastre ?

Évoqués lors de l’assemblée générale de 2010, les investissements nécessaires à l’équipement des lieux de projection pour le passage au numérique étaient, plus que jamais, au centre de l’assemblée générale 2012 tenue début avril à Vernoux en Vivarais.

Équiper les lieux de projection

Depuis sa création il y a 27 ans Écran Village, a su gérer les changements de format du 16 au 35 mm, équiper ses lieux de projection en fixe et en itinérant, (entre écran et projecteurs : 35000€ pour une salle équipée en 35mm), permettant à un nombre croissant de spectateurs adultes et scolaires de voir au plus proche de leur domicile les productions les plus récentes de l’industrie cinématographique.

Passer de l’argentique au numérique sera, comme le rappelait Frédéric Delépine président de l’association dans son rapport moral, le grand chantier de 2012. Si l’association a, pour la réouverture de la salle Nodon à Vernoux,  prévu, monté les dossiers et budgété l’équipement numérique de cette salle (qui a obtenu le statut de salle fixe définit par le CNC), il n’en est pas de même pour les 3 autres lieux de projection de la tournée hebdomadaire, dont Lamastre.

Coût et matériel

La question des financements pour l’équipement des cinémas itinérants reste posée, tout comme celle du matériel, bien que la volonté d’Écran Village soit de maintenir tous les lieux de projection  actuels et d’en assurer au plus vite les projections en numérique.

Si des aides sont possibles, les négociations  entre l’ANCI (Association Nationale des Cinémas  Itinérants, association dont Écran Village est membre depuis sa création en 2010) et le CNC laissent espérer les mêmes aides pour les salles itinérantes que pour les salles fixes. L’association se trouve toutefois confrontée à plusieurs difficultés, dont la mise à disposition par les fabricants de matériel adapté à l’itinérance, (la commercialisation au mieux est prévue fin du 1er trimestre 2013!) et la forte diminution des copies en 35mm, puisqu’à ce jour presque 70% des écrans français sont équipés.

Quel équipement pour Lamastre?

Face à cet enjeu, précisait Frédéric Delépine:

 » devons nous attendre la mise en place du dispositif  national de l’aide financière à l’équipement et la conception de matériel adapté à l’itinérance ou anticiper la disparition progressive, mais très rapide, des copies 35 mm et  équiper dans un premier temps, sans tarder, la salle de Lamastre (7028 spectateurs, soit 50% de la fréquentation) avec du matériel non mobile-/-  Le financement (45 à 60000€) ne pourrait se faire qu’avec l’intervention de la commune (ou de la communauté de communes de Lamastre)-/- Le département et la région ont adopté le principe d’accompagnement financier, mais le feront-ils en dehors du dispositif national qui sera retenu par les pouvoirs publics ? Nous en doutons! »

Si l’on ajoute l’impact sur la trésorerie de l’association pour la poursuite des projections durant la période transitoire, de la location de film dans deux supports différents, et les conditions de projection à Lamastre (en dehors de la salle polyvalente elle-même) avec la cohabitation de deux matériels dans un local déjà trop étroit, l’on comprendra qu’en dépit de la volonté ferme des acteurs associatifs du cinéma au chef lieu de canton, bien des interrogations demeurent sur sa pérennité. Verra-t-on, comme nous l’écrivions déjà  en 2010,  dans les mois à venir les spectateurs  satisfaire leur passion pour le 7ème art sous la forme « ciné club » en  savourant de vielles copies à Lamastre, et vibrant aux sorties nationales à Vernoux.

 

Écran village en quelques chiffres: Budget prévisionnel 2012: 86 000€ (dont 39500€ sur fonds propres dédiés aux investissements) 4 lieux de projection, 2 salariés (1,5 emploi à plein temps, totalement à la charge de l’association en 2012).

14 871 spectateurs en 2011, 482 séances, 99 films projetés (23 nationalités dont 38% de films français), 25 projections scolaires, 9 films du patrimoine, 5 programmes de courts métrages.

Mike.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne