Archives
Statistiques Lamastre.net
10 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 977 aujourd'hui

Un  mois est passé depuis l’article du Premier Avril,  ( http://www.lamastre.net/2016/04/01/lamastre-terre-daccueil/ ) article diversement apprécié mais pour lequel  les réactions clairement exprimées ont toutes été positives.

Il faut dire que la graine avait été semée antérieurement et que depuis elle a germé.

C’est à l’occasion de la journée choucroute solidaire que le curé Seiller a retracé l’histoire de l’action en cours sur Lamastre.

( http://www.lamastre.net/2016/04/27/choucroute-solidarite-migrants/ )

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est au cours d’une semaine de prières œcuménique en janvier 2016 que les conversations ont porté sur le dramatique problème des migrants, en France , en Europe et au  proche Orient.  De cette réflexion ont suivi des réunions associant les 3 Églises lamastroises Catholique, Évangélique et Protestante Unie (ex Réformée). Ce collectif a contacté le comité en place sur Tournon, collectif  plus étendu puisque comportant les églises et des laïcs. Le collectif tournonais œuvre depuis plusieurs années et s’occupe d’une douzaine de migrants.

Pendant le même temps sur Lamastre, des laïcs organisés autour de l’association Salam avaient réalisé  une collecte de vêtements à destination de la jungle de Calais et réfléchissaient à d’autres actions.

http://www.lamastre.net/2016/02/19/collecte-pour-calais-et-dunkerque/

http://www.lamastre.net/2016/02/28/cartons-pleins-pour-calais/

Rémy Cadier est allé en tant que médecin intervenir à Calais avec une organisation humanitaire.

Tout était donc prêt pour une action visible sur Lamastre.

Deux migrants pris en charge à Tournon,  de 59 et 53 ans, arméniens d’origine, ayant fui la Russie, depuis 3 ans en France et ayant épuisé tous les recours administratifs  pour obtenir un statut de réfugiés ont été « proposés » par le collectif de Tournon. Ce sont deux «sans papiers» que Lamastre a accepté de prendre en charge.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y a dans le drame des ces expatriés beaucoup de nuances administratives entre les migrants économiques et les migrants fuyant des zones de combat qui eux peuvent bénéficier du statut de réfugiés, ce dernier conférant quelques avantages du  point de vue social : droit de travailler, droit d’ouvrir un compte en banque, droit de se loger, droit de scolariser des enfants.

La journée  « choucroute » du dimanche 24  à la cantine de l’école privée a été un succès avec plus de 160 participants avec une  majorité constituée par des paroissiens de l’église catholique. Ce repas où les deux migrants arméniens étaient présents a permis aux participants d’appréhender et parfois de découvrir la réalité du drame des ces personnes, le repas partagé a permis de démystifier pour beaucoup l’inconnu que représente ces étrangers, qui dans ce cas précis était de plus mangeurs de choucroute,  un gage d’intégration.

De cette journée réussie  il faut aussi tirer quelques réflexions, réflexions dont  je vous fais part mais qui sont  partagées et fruit de discussions. D’abord et surtout il faut élargir le comité pour toucher toutes les composantes de la communauté de vie locale, vous l’avez constaté sur les photos les laïcs étaient peu nombreux et se comptaient sur les doigts d’une main.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Il manquait aussi des élus,  on  peut  penser  que le maire, au statut d’officier de police judiciaire soit réticent à partager le repas de sans papiers mais les autres élus n’ont pas cette contrainte juridique et peuvent peser par leur présence dans le débat  du  poids de leur légitimité. Le lieu choisi pour le repas a pu aussi gêner quelques personnes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Depuis ce repas d’autres réunions se sont tenues et les orientations prises vont dans le bon sens : élargissement du comité, constitution  ou affiliation à une association officielle et reconnue, présentation officielle à  la presse locale.

reunion comité elargi lamastre migrant 2

Un questionnaire papier est disponible afin de faire le bilan des acteurs susceptibles de s’impliquer,  il est aussi disponible en ligne. ( http://www.lamastre.net/2016/04/12/comite-daccueil-refugies-lamastre/ )

reunion comité migrant lamastre elargi 3

Le mode de fonctionnement de ce groupe de soutien pourrait être schématisé par 3 cercles :

Le premier cercle , hyperactif et disponible s’occupant de  la gestion au quotidien de la charge de cet accueil , le deuxième cercle sollicité pour ses compétences spécifiques et dont l’implication serait  plus ciblée et  ponctuelle , le troisième cercle de sympathisants mobilisables pour des actions comme des manifestations de soutien type repas ou spectacle et surtout mise en place d’un soutien par parrainage ou tout un chacun peut s’engager à la hauteur de ses moyens pour un versement  d’une aide financière  mensualisée sur une durée fixée. Cet engagement permettrait au trésorier du premier cercle d’avoir un budget prévisionnel, le statut d’association caritative reconnue permettant d’obtenir une défiscalisation pour les donateurs.

Voici donc le fruit de la réflexion en cours, d’autres précisions suivront au fur et à mesure de la mise en place de la structure d’accueil, de toute façon il faut avancer puisque  Lia et Kadjik DANIELYAN habitent depuis cette semaine à Lamastre.

Raymond Bouit.

Vous pouvez contacter :  accueilrefugieslamastre@gmail.com

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne