Archives
Statistiques Lamastre.net
18 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 1214 aujourd'hui
Autour d’elles, le festival du cinéma au féminin était bien présent à Lamastre pour sa 4ème édition. Films jeunes public, 4 avant-premières, deux cartes blanches,une conférence, une exposition, des lectures.furent le résultat de tout un
travail de concertation et d’élaboration d’une belle équipe de bénévoleset de salariés. Caisses, projections, petites restaurations … ont été mises en oeuvre par toutes ces petites mains laborieuses, mains de femmes et d’hommes sans distinction !
Une belle programmation a rassemblé un public nombreux et émerveillé. On approche les 600 spectateurs !
autour d'elles lamastre 2020
De l’entrée difficile dans l’adolescence…. jusqu’à la défense du droit fondamental à l’avortement, LA DANSE DU SERPENT, TROIS ÉTÉS, et le documentaire FEMMES D’ARGENTINE, nous ont entraînés à travers le cinéma sud-américain.
 MADE IN BANGLADESH nous a emmenés dans le combat de femmes ouvrières, chemin long et dangereux, combat toujours actuel dans tous les pays .
. « Devenir une bonne épouse est un enseignement « … Juliette Binoche, Yolande Moreau..nous ont transportés en 1967 et ont démontré que LA BONNE ÉPOUSE pouvait devenir une femme libre.
 LA FILLE AU BRACELET, film de procès,a  soulevé la question du fossé entre générations, film qui nous laisse dans le questionnement .
LES ÉBLOUIS s’est imposé comme une belle surprise, un film brillant,  bouleversant, sensible suscitant l’émotion.
 Bien sûr L’ÉQUIPE DE SECOURS et L’EXTRAORDINAIRE VOYAGE DE MARONA ont fait pétiller les yeux des plus jeunes et des plus grands.
.Le cinéma au féminin a partagé, le temps d’une rencontre avec l’Université Populaire du Vivarais, une conférence :
« Simone Veil, éternelle rebelle », en présence de Sarah Briand, journaliste à France 2..
 Ce festival s’est terminé par un hommage à une réalisatrice culte, Agnès VARDA, qui laisse derrière elle un héritage culturel et humain. Merci Agnès !
 Écran Village a pu et su une nouvelle fois s’inscrire dans la lutte des femmes pour leurs droits et  rendre hommage à leur combat à travers le monde ! Car en dépit de certains progrès, la communauté internationale s’accorde à reconnaître que la situation des femmes et des filles dans le monde, évolue extrêmement lentement. Les nombreux obstacles rencontrés tant sur le plan juridique que sur le plan culturel semblent immuables.Les femmes restent sous-évaluées, elles travaillent plus et gagnent moins, avec des perspectives plus limitées.Elles subissent des formes diverses de violence chez elles et dans les lieux publics. Un recul des avancées féministes durement acquises est à craindre.
Autour d’elles s’inscrit autour de la journée internationale des droits des femmes, et 2020 restera un bel événement aux multiples
rencontres !
Marida
Écran Village, comme toutes les activités « non  indispensables » est en couvre feu pour la durée de la guerre, vite vite le retour de notre phare culturel !!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne