Archives
Statistiques Lamastre.net
8 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 881 aujourd'hui

Samedi  16 Février l’Amicale des Sapeurs Pompiers organisait le traditionnel repas annuel de ce corps républicain, repas traditionnellement appelé  repas de la Sainte Barbe. Mireille et Joel  Sahy avaient la lourde tache de concocter le repas et par l’odeur attirés,  la salle de la Chirouze était  remplie de pompiers , de conjoints conjointes , de retraités , « d’officiels »  maires des communes du secteur , et des  représentants du service départemental ,  de l’union départementale des SP et de la Gendarmerie.

La soirée débutait par les traditionnels discours  avec une ouverture par Jean Claude Vallon , chef de Corps qui a fait le bilan annuel avec plus de 400 interventions dont plus des deux tiers pour du secours à personnes , ce rôle prédominant des sapeurs pompiers dans le domaine de la sécurité et de la santé est une évolution majeure des actions des SP.

Le corps de Sapeurs Pompiers local repose dans son fonctionnement  sur le volontariat et Jean Claude Vallon profitait de la tribune pour interpeller Monsieur le Maire et Conseiller Général sur des embauches éventuelles d’employés municipaux  ayant la casquette de Pompier. D’autant que Jean Claude arrive à l’âge de la retraite  dans les 18 mois. Une joute oratoire a suivi et  Jean Paul Vallon a répondu qu’une commune comme Lamastre n’avait ni vocation ni compétence  ni dotation financière pour créer des postes et un corps de pompiers professionnels, l’écoute attentive des débats permet d’affirmer que messieurs  Vallon ont intéressé  l’auditoire.

Les représentants départementaux ont expliqué les directives à venir sur le statut des sapeurs pompiers volontaires ; en particulier sur celle du repos compensateur que les tutelles voulaient imposer après les interventions. Cette directive étant inadaptée devrait disparaitre. En effet  pour des volontaires dont les sorties se font soit sur leur temps libre , soit grâce à une convention avec les employeurs , son application aboutirait immanquablement et rapidement à la disparition des engagés et celle des conventions. Le seul fait d’émettre une proposition pareille prouve la méconnaissance du terrain  et des motivations du volontariat de la part de certains décideurs.

-La photo regroupant élus du territoire de compétence des S P Lamastrois , Pompiers, représentants départementaux des Pompiers, et gendarmerie-

J’ai pu aussi m’exprimer en tant que médecin de terrain  et informer ainsi l’auditoire de la prise programmée probablement pour cet été  2013 d’un arrêté préfectoral  supprimant la permanence de soins  ( PDS) des médecins libéraux entre minuit et 6 ou 8 heures du matin.

Cette décision prise pour  des raisons budgétaires au niveau national va créer de nombreux problèmes :  le premier pour  les usagers dont la couverture sanitaire ne sera plus effective 24h/24 , cette carence va bien sûr devoir être compensée sous la directive du centre 15. Cela va reposer dans notre secteur  sur les sapeurs pompiers locaux qui vont devoir faire du transfert de malades en direction des services d’urgences de la vallée du Rhône , engendrant  donc une charge de travail supplémentaire , et un coût non négligeable qui sera en fait un transfert sur le budget départemental .

Un autre impact majeur de cette suppression de la PDS est la perte pour les établissements de soins du secteur  public Hôpital et EHPAD de leur continuité des soins. Des discussions vont devoir avoir lieu dans les établissements sous l’égide des directeurs et des  représentants des médecins, c’est la condition pour maintenir une crédibilité et à terme les agréments nécessaires à la survie des structures  de soins médecine et SSR. Mon intervention  comme cet article vont dans le sens de l’information nécessaire aux usagers et aux acteurs.

La réunion de la commission médicale d’établissement de l’Hôpital de Lamastre tenue ce jeudi 21 févier parait montrer un consensus et une volonté au niveau des médecins pour le maintien de la continuité des soins dans l’établissement lamastrois , le directeur de l’Hôpital  doit présenter prochainement une proposition d’objectifs fonction des moyens réglementaires dont il disposera et qui devra in fine être validée par les praticiens libéraux  et  salariés  de la structure. Cette mise en place ne concernera que les hospitalisés et peut-être les hébergés si  la  procédure est extensible.

Le problème demeurera pour la population du bassin de vie car  il est difficile d’aller en « franc tireur » contre un arrêté préfectoral opposable touchant à la sécurité des personnes. Le centre 15 est seul habilité à gérer la permanence de soins et les urgences , c’est une rationalisation et une protocolisation des procédures contre lesquelles ont ne peut déroger , même lorsqu’on estime qu’il est inadapté au bassin de population, les médecins libéraux de terrain n’étant que des supplétifs du système d’organisation des urgences.

M Jean Paul Vallon a conclu les discours en  remerciant les volontaires et en louant leur engagement au service de tous.

De suite après ,la vraie soirée a « enfin » commencé avec discussion, échange, apéro , repas et animation dansante .

Un excellent repas annuel pompier 2013.

Raymond Bouit

( Crédit photo J C V &  J M )

2 réponses à to “Repas Pompier 2013 et PDS peau de chagrin.”

  • pepito dit :

    que les choses soient dites clairement !

    l article de presse du DL du 19 fevrier au sujet des pompiers m interpele.
    cette reflexion apportera sans doute un eclairage aux lamastrois soucieux de leur territoire.
    à l occasion de la ceremonie officielle de la st barbe ,Mr JC VALLON chef du centre de secours de lamastre sollicite une énieme fois le maire de lamastre afin qu’il y ait un plus grand nombre de sapeurs pompiers volontaires , ( et non sapeur pompier professionnel comme analysé par mr bouit) dans les rangs des effectifs du personnel communal.
    Reponse fade et désinterressée de mr le maire de lamastre, ce n’est pas la vocation des elus d’embaucher des sapeurs pompiers volontaires, superbe phrase surligné en gras , par le journaliste local!!!
    Alors se pose la question suivante ; dans un paysage de desertification industrielle de pression economique artisanale et commerciale, qui peut mieux que les collectivités locales avoir des SPV dans leur effectif de personnel.
    Savez vous, que si les nuits et weekend l astreinte est tenue par au minimum 4 SPV , la journée en semaine le personnel SPV est insuffisant sur le secteur imposant le centre operationnel departemental à faire parfois appel à un centre voisin pour assurer ou completer un equipage pour realiser une action d’urgence à lamastre. Ca donne tout de meme à reflechir , non???
    merci mr le maire , pour le don de 60000 euros « si je lis precisement l article de presse », meme si je ne suis pas un fin comptable, cette somme allouée à la securité de nos administrés , reste relativement coherente , aux vues d’autre depense non prioritaire, voir superflux.
    tout maire qui se respecte, detient le pouvoir de securité de ses administrés sur la commune, ne peut tenir des propos aussi desinvoltes et desinterressés, voir irresponsables.
    Mr jean paul VALLON , s il vous plait , ne decrochez pas votre telephone, ne partez pas d’un pas pressé, repondez moi !!!

    je profite de la tribune pour dire ici toute ma gratitude à ces sapeur pompiers volontaires de lamastre qui ont un sens aigu de leur engagement et qui font preuve d abnégation tout au long de l année!

    michel breysse SPV à LAMASTRE

    SPV = sapeur pompier volontaire .
    sous contrat de convention , les collectivités et entreprises sont dedommagées des absences de leurs agents qui effectuent des interventions d’urgence.

  • A.M.I 2 des dit :

    Toujours pour info de la population ,à DESAIGNES 3 employés communaux sont sapeurs pompiers conventionnés donc sortent en intervention sur leur temps de travail et vont régulièrement comme le dit pepito compléter un équipage VSAV sur Lamastre ou st Agrève …
    Alors pourquoi pas Lamastre ???
    j’ai aussi un grand respect pour tout les Sapeurs pompiers qui malgré les contraintes imposés par le système ,leur vie professionnelle et personnelle, sont encore là pour assurer leurs mission avec motivation
    isabelle ASTIER
    infirmière sapeur pompier volontaire à DESAIGNES intervenant sur ordre 18 sur le canton voir plus loin ….

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne