Archives
Statistiques Lamastre.net
12 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 219 aujourd'hui

Cinquantenaire de l’Association Culturelle de Désaignes

 

L’ACD fête cet année ses 50 ans. Elle a en effet été crée en 1968, alors que tout un monde s’agitait autour d’elle, pour promouvoir la culture sous toutes ses formes à une époque où l’exode rural faisait peser une lourde hypothèque sur la région.

Ce pari, c’est le Pasteur protestant Olivier Fontjallaz qui l’a tenté. Dès les années 1966, il pensa faire venir un orgue au Temple de Désaignes pour y accompagner les cultes, mais aussi pour y faire des concerts, chose révolutionnaire à cette époque et dans cet endroit enclavé et encore replié sur lui-même. Ce pari a été tenu et a porté du fruit au-delà de toute attente, bien au-delà de l’orgue et de la musique, bien au-delà des limites de la commune de Désaignes.

DESAIGNES - Orgues Khun et Cavaillé-Col

Après avoir eu connaissance de l’orgue de Marterey, à Lausanne – un instrument du facteur suisse Kuhn, datant de 1930 – qui était disponible pour cause de fermeture de la chapelle dans lequel il se trouvait, Olivier Fonjallaz réussit à convaincre son conseil de paroisse à mettre sur pied un déménagement qui restera épique dans les annales de Désaignes. Avec beaucoup d’aide et de bonne volonté de la part de la population, l’orgue finit par être installé en 1967 dans le Temple de Désaignes, nouvellement reconstruit après l’incendie de 1962.

Grâce à son réseau helvétique, le jeune pasteur fit venir l’organiste André Luy, alors titulaire de l’orgue de la Cathédrale de Lausanne, pour venir inaugurer cet instrument dans sa nouvelle demeure. Ce concert fut mémorable, puisqu’on dit qu’un millier de personnes y assistèrent.

My beautiful picture

Dans la foulée de cette inauguration, et partant du fait qu’un orgue sans organiste ne sert à rien, des stages d’orgue, puis de musique, furent créés, ainsi que de nombreuses activités (photo, sérigraphie, facture d’orgue, etc.) lors de ces stages qui, au plus fort pouvaient accueillir une centaine de personnes logées dans le village ou à l’école, ou bien plus tard au moulin de la Côte.

Plusieurs activités de l’ACD ont pris leur essor et ont connu un destin particulier, tels les stages qui se sont prolongés dans ceux de l’ECA, au Fraysse, ou le Musée de Désaignes, ou bien encore la Bibliothèque municipale. Toutes ces entités ont trouvé leur source dans l’Association Culturelle, en utilisant des structures associatives diverses.

C’est cette anniversaire qu’il convient de fêter lors des célébrations du cinquantenaire.

Celle-ci commenceront le samedi 29 septembre de 10h à 13h à l’espace culturel de Désaignes, et présenteront les ateliers qui se produisent actuellement sous l’égide de l’ACD. On n’en compte pas moins d’une quinzaine : Apiculture, Ateliers Tissu Aérien et Théâtre, Bibliothèque, Chant, Yoga et Danse du Mouvement de la vie, Cercle de chant « folk », Ensemble vocal, Gymnastique, Karaté, Loisirs créatifs, Ludothèque itinérante, Randonnée et Scrabble. Ces différents ateliers présenteront leurs activités lors de ce petit forum de l’ACD. Le dimanche 30 septembre commencera à 16h par une partie officielle, en présence du pasteur Fonjallaz, fondateur de l’ACD, de personnalités de la société civile et de l’Eglise Protestante Unie. Cette cérémonie sera l’occasion de faire une rétrospective de la longue vie de l’ACD, et de regarder vers le futur. Lors de cette partie festive, Laurent Jouvet, président actuel de l’association, se mettra à l’orgue pour jouer quelques pièces qui avaient été données lors du fameux concert d’inauguration de l’orgue par André Luy. Une manière de boucler la boucle et de commencer le demi-siècle suivant.

Pour cette occasion, après la partie officielle, le chœur ArsNova, qui répète depuis un an dans les nouveaux locaux de Désaignes, la salle de l’espace culturel, donnera à 17h deux grandes pièces de Vivaldi : le Gloria et le Magnificat. Il sera accompagné par un orchestre baroque de Lyon et le concours de la soprano Elisabeth de Mestral et de l’alto Karina de Caluwé. Ces manifestations festives seront clôturées par une verre de l’amitié offert par la commune à l’espace culturel après le concert.

My beautiful picture

L’entrée à toutes ces manifestations est libre, une libre participation sera demandée à l’issue du concert.

Illustration : les deux orgues présents actuellement dans le Temple de Désaignes. Le concert d’inauguration qui a accueilli un millier de personnes. André Luy à l’orgue, présence de la télévision de l’époque.

Et en bonus , un petit historique en forme de mémoire de l’orgue de Désaignes, par Edmond Lespet:

Mémoire de l’orgue de l’ACD

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne