Archives
Statistiques Lamastre.net
13 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 805 aujourd'hui

 

C’est  in extremis pour la dernière visite de Désaignes que nous avons pu profiter de cette théâtralisation didactique.

Estelle Marsal alias Raimbaude de Pagan forte de ses capacités de téléportation  nous a guidé pour la visite du village de Désaignes .

histoire de desaignes

Le Vieux Bourg en a la matière et  notre Raimbaude d’un soir en a la manière.

raimbaud pagan estelle marsal mode

 

Après une rapide présentation de ses dons d’ubiquités et de sa capacité  à rebondir en toute situation nous voici déambulants  à  50 personnes derrière  notre  guide fagotée d’époque.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Toute la riche histoire de Désaignes y passe en  commençant par les histoires d’héritage entre les Pagan,  les Retourtour, les de Tournon et autre Crussol , toutes familles fortunées dont  les histoires de gros sous  étaient aussi de bonnes histoires d’écus.

 

La balade dans la rue Goy riche de ses échoppes où  l’on apprend à tenir le haut du pavé et a trier sur le volet les produits d’appel de l’époque révolue d’un commerce de proximité locavore.

La fontaine Barbière et son sarcophage

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les périodes troublées des guerres de religion sont explicitées, la construction du temple sous Louis Philippe avec la remise en place de pierres gravées longtemps cachées à  l’église.

Le passage  obligé à l’auberge du lit  on dort connue  pour ses effluves d’effluents naturels.

Les illustres scientifiques  Désaignois avec Konrad Kilian géologue découvreur du pétrole saharien qui s’est pendu avec l’aide de discrets inconnus, avec Remy Chazallon mareyeur  de haut niveau dont  l’algorithme fonctionne  toujours à merveille.

La période plus récente de la guerre 39/45 avec l’Honneur de Désaignes , Binoche compagnon de la libération et amoureux de Désaignes, et Nénétte Canonge, femme de caractère « qui en avait ».

Et  le mot de la fin devant la porte du Temple avec la promesse et  l’envie de se revoir l’an  prochain « pour de nouvelles aventures ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Merci Estelle , c’est super et c’est beau de vieillir en restant  verte.…

Et  un petit coup de réclame pour un  livre d’avenir.

paul bouit désaignes pages d'histoire

RB

 

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne