Archives
Statistiques Lamastre.net
8 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 366 aujourd'hui

L’office de tourisme de Desaignes et les gestionnaires du Musée du Château proposent une visite guidée du Patrimoine architectural de Desaignes ; et c’est ainsi que nous nous sommes retrouvés un soir,  chaperonnés par Geneviève Champeley  pour une balade desaignoise.

 TETERonde

Ce soir-là nous n’avons  pas refait  toute l’Histoire du Village avec ses légendes , ses certitudes , ses non-dits et ses querelles de clochers , nous nous sommes simplement promenés à la découverte des bâtiments du village médiéval, et il y a de quoi faire.

Le départ se situe sur la place du Bourg , ses commerces , sa fontaine lumineuse ses anciennes maisons commerçantes qui me parlent à la 4° génération .

BOUITCOMTEechaug

 L’entrée dans le bourg se fait par la porte du Bourg de l’Homme ou porte de l’Alle …. , la mieux conservée avec son échauguette et ses mâchicoulis , pour ensuite déambuler doucement dans la  grande rue à la recherche de pierres remarquables.

 IMG_5196r

 

 

 

 

IMG_5198RIMG_5199R 

 

 

 

 

 

 

 

Arrivée sur la place de la Fontaine

IMG_5202R

, une deuxième porte , contre laquelle une  maison s’est autoproclamée « Manoir de la Tour » ,

IMG_5204R

 un passage devant la salle des Réunions Chrétiennes (Darbiste) toute en discrétion , puis le long des remparts pour arriver vers le Château , ses fenêtres , la grille forgée classée

IMG_5214R

IMG_5211R

La vue se dégage vers le sud , on découvre l’arrière du Temple Réformé (Calviniste)

IMG_5213R

construit dans les années 1830 après Jésus Christ  sous le règne de Charles X  sur l’emplacement de la première maison forte de Desaignes , ce temple a  été bati comme nombres de bâtiments réformés de l’époque de la renaissance des églises dans un pur style classique ce qui  permet à  certains esprits productifs d’accréditer le temple romain  dit de Diane.

 D. - Le Temple élevé sur les Ruines du Temple de Diane

Passage devant la forge et l’atelier du sabotier pour se diriger ensuite vers l’entrée sud du bourg qui se faisait par la porte Fornate  , toujours des pierres admirablement taillées ,

IMG_5230R

hors les murs l’Eglise Evangélique et son presbytère puis   retour vers le centre  par la ruelle « coupe-gorge » bordant L’Eglise Catholique ( Romaine, enfin  du  pur romain! ) , quatrième édifice de culte du village ,pour se retrouver sur la place du parvis , son ancien couvent et sa croix de 1837.

IMG_5247R

Le cheminement se dirige alors vers le Château , en passant devant une des autres tours

IMG_5249R

 pour entrer dans la cour et  sa ferme en plein village , et accéder ensuite à l’intérieur de l’édifice .

La prise  de conscience locale de la valeur patrimoniale des bâtiments date de la fin du XX ieme siècle , certains travaux antérieurs à l’intérieur trahissent cette conversion tardive, heureusement toutes les interventions récentes se font avec le souci du respect du passé, des travaux de sécurisation vont permettre d’accéder à la terrasse du château .

 chemineeR

courRLes nombreuses pièces accessibles livrent de nombreux trésors : cheminées , escaliers à vis , voute ogivale de la chapelle et ses têtes sculptées , drapé de la sculpture bois d’une porte interieure, tour de guet et sa vue à 360°.

 ogiveRdrapR

Des pièces dédiées à la mémoire s’ouvrent aux visiteurs : le travail ancestral et ses outils , la Réforme  très présente à Désaignes qui a été une place forte protestante lors des guerres de religion et son corolaire du vingtième siècle : la Résistance à l’occupant allemand dans l’esprit du « Résistez » de Marie Durand.

Au total une belle balade de plus de 2 heures pendant laquelle seule l’architecture a été découverte. Pour le riche passé historique  dont les incertitudes alimentent depuis longtemps les discussions entre spécialistes, passionnés, érudits et illuminés de toutes obédiences il faudra prévoir des heures et des heures de colloque  et de découverte pour en appréhender toutes les facettes .

Le  passé de Desaignes n’est  pas  un  passé  simple  ,  on  peut  même  dire que c’est  un  passé composé dont  il  faut prendre  certaines conjugaisons au conditionnel. Surtout au sujet de sa romanitude  dont il  faut  peser  les termes  et  en oublier les fumeux thermes .

Mais  ce  n’était pas le  but  de  la  découverte  , ce sera pour une prochaine fois; les colonnes du site sont ouvertes à toutes les contributions. 

fornate

              Raymond Bouit, et n’oubliez pas Geneviève la guide.

              à lire :    http://www.lamastre.net/2010/07/21/visite-a-desaignes/

        et notre collect de cartes postales:  http://www.lamastre.net/galerie/cartes-postales-de-desaignes/

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne