Archives
Statistiques Lamastre.net
5 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 126 aujourd'hui

Des séances d’atelier mémoire vont être organisées sur Lamastre par les tutelles sociales d’assurance maladie et les acteurs locaux d’actions envers les personnes âgées UTL et CCAS .

Le vieillissement de la population et ses conséquences sur la santé de l’individu et sur la santé de la sécurité sociale n’échappent à personne, ce sont plutôt les solutions aux problèmes  qui sont difficiles à mettre en œuvre.

L’Atelier mémoire s’inscrit dans le cadre d’actions d’éducation pour la santé et de prévention. Il a pour objet de proposer aux personnes des activités de stimulation cognitive, un entraînement à la mémorisation et un apprentissage des fonctions altérées.

Il s’agit d’une des  grandes missions du service public :l’aide et l’accompagnement des personnes en difficultés et le développement d’actions de « préservation de l’autonomie des personnes âgées ». Les Ateliers mémoire s’inscrivent dans ces missions.

Les Ateliers mémoire sont organisés en séances hebdomadaires d’une à deux heures et comportent en général des exercices ludiques et pratiques visant à stimuler les différentes formes de mémoire : mémoire ancienne, mémoire immédiate, mémoire visuelle et auditive, logique et imagination. Les exercices sollicitent l’ensemble des fonctions du cerveau et mobilisent l’attention, l’observation et la concentration.

Le but du stage est de lutter contre les effets néfastes du vieillissement cérébral et de permettre dans un cadre préventif de pallier les troubles de la mémoire par :

– la stimulation de l’activité cérébrale ;

– l’évaluation du potentiel mémoire ;

– l’exercice de l’attention ;

– le travail de la mémoire en la stimulant au quotidien.

Outre les ateliers mémoire formalisés et protocolisés toutes les organisations et structures créant du lien social peuvent prétendre à améliorer le vieillissement: associations  comme l’UTL,  l’UNRPA , sociétés culturelles et même cultuelles ,activités ludiques  tout est bon pour créer et stimuler  de l’activité pour les personnes âgées et ainsi permettre de mieux vieillir. Ces assocs faisant « comme Mr Jourdain de l’action mémoire sans le savoir »

La crainte de la diminution et la  perte des capacités cérébrales sont la hantise de tout un chacun, il y a pas de médicament réellement efficace dans le déclin cognitif mais  l’inactivité fait certainement le lit du vieillissement.

Comme les sportifs les « vieux » se doivent d’entrainer leur cerveau autant que leur muscles, il faut donc que tout le monde s’équipe  « ASICS » : Anima Sana In Corpore  Sano.

Les EHPAD , maisons de retraite, organisent aussi pour leurs hébergés des ateliers mémoire et les associations de soutien aux résidents comme « lou boun ten » méritent elles aussi d’être nommées.

Un projet d’accueil à la journée est en discussion à la résidence des Bords du Doux et pourrait entrer dans ce cadre institutionnel avec activités et atelier mémoire; le vieillissement  de notre population en fait un objectif intéressant, l’accueil de jour se comporterait comme une « halte garderie » pour personnes âgées dépendantes et soulagerait les aidants familiaux  principaux dont le risque est l’épuisement. La prochaine rénovation et construction de l’EHPAD  devrait permettre d’avoir des locaux adaptés, mais suite à la révision à la baisse du projet imposée par les tutelles  les nouveaux plans validés cet automne sont  pour le moment classés « secrets défense » ( article précédent : http://www.lamastre.net/2012/06/13/ca-bouge-encore-du-cote-de-la-residence-pour-personnes-agees/ ). La nouvelle gouvernance hospitalière fait qu’il n’y  a pas d’information ni de trop de participation au débat sur les travaux et c’est dommage pour la coordination des différents acteurs, ce sera une information à obtenir et à  développer à la conférence du  29  octobre.

Raymond Bouit.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne