Archives
Statistiques Lamastre.net
6 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 742 aujourd'hui

Guy Challéat a été principal du Collège du Vivarais à Lamastre  pendant seulement 4 ans de 92 à 96. Pendant ces années à Lamastre  avec son épouse Cécile ils avaient su lier des amitiés fortes et durables.

Ses qualités d’humaniste et la convivialité de son épouse leur avaient permis une intégration complète à la vie de la cité.

Il avait été un principal  apprécié par son professionnalisme à tous les niveaux de l’établissement : d’abord au niveau des élèves qui respectaient son autorité  en  découvrant aussi qu’un principal « pouvait jouer au foot avec eux à la récré » , au niveau des enseignants pour son respect de la fonction et son sens de la pédagogie et au niveau des parents d’élèves pour la qualité de son écoute et de ses actions.

Engagé localement au niveau de l’amicale laïque, il incarnait dans son établissement le respect des individus dans le cadre strict de la laïcité républicaine, son engagement lui avait permis d’être élu conseiller municipal en 1995.

Une mutation à Ugine l’avait éloigné de notre cité.

Guy avait une passion : le sport, c’était un alpiniste chevronné avec à son actif de nombreux sommets dont une expédition  dans l’Himalaya , mais sa discrétion  et sa modestie ont fait que de nombreux lamastrois ignoraient cet esprit conquérant .

Malheureusement la montagne est cruelle avec ses amoureux et en mars 2002 Guy disparaissait lors d’une randonnée en ski sur le Mont Charvin proche d’Ugine .

Son épouse, des membres de sa famille et des amis qui partageaient sa passion pour la montagne avaient décidé au printemps 2012 de commémorer sa disparition par une randonnée mémorielle avec installation d’un banc sur un sommet proche du Charvin.

Et c’est ainsi que  près de quatre vingt amis de Guy et de Cécile qui avaient eu la chance de capter et su  garder  de l’amitié ont passé le week-end du 13 avec au programme acheminement, à pied bien sûr,  et installation  du banc  à Praz Véchin à 1743 mètres d’altitude;  journée intense d’émotion, de convivialité , d’échanges entre tous ces amis de différentes époques de la vie de Guy ; amis  ne se connaissant pas tous  mais qui ont trouvé pendant ces deux jours un formidable espace de mémoire, d’échanges, d’amitié ,et on peut dire, de joies partagées autour du souvenir qui les habitait tous.

Le banc installé tourne résolument  le dos au mont Charvin et fait face au massif du mont Blanc qui ce 13 octobre resplendissait de lumière.

La soirée de repas a été l’occasion de revoir le diaporama, qui avait d’ailleurs  été projeté à Lamastre, de l’expédition qui avait permis à la cordée de 6 himalayistes d’enchainer dans le massif du Kumbhakarna   deux sommets le Makalu 2 ( 7700 mètres ) et le Baruntse (7100 mètres)  avec un retour par les Trois Cols . Trois participants à cette aventure, dont la sœur et le beau-frère de Guy étaient présents pour ces deux jours et leurs témoignages ont été poignant.

Le père de Guy , 94 ans, était là lui aussi et a fait avec l’aide de sa famille l’ascension  et la redescente du Praz Vechin; il a donc inauguré avec beaucoup d’émotion ce banc qui est une tradition rapportée des montagnes de  Nouvelle Zélande.

Une ombre toutefois planait sur cette journée : celle de Ludovic Challéat, fils de Cécile et de Guy, guide de haute montagne, qui a été emporté par la récente avalanche de septembre au Népal, la montagne est cruelle et le sort s’acharne ; mais Cécile et sa famille ont voulu montrer leur force et leur résilience en maintenant  ces deux journées pleines. Nous sommes heureux d’avoir pu y participer, c’est une vraie leçon que de savoir privilégier la vie.

Raymond Bouit

 

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne