Archives
Statistiques Lamastre.net
13 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 625 aujourd'hui

La liste Vallon obtient la majorité , avec 59  des voix , ce qui donne 15 élus de la liste Vallon et 4 élus de la liste Bosc resultat election  municipale lamastre 2014 Les élus elus municipaux lamastre 2014

14 réponses à to “Résultats élection municipale Lamastre mars 2014”

  • RVM dit :

    bonjour,
    je me suis toujours félicité lorsqu’il y a une participation forte telle était le cas dimanche donc une certaine attente pour aller voter
    je voudrais vous mettre ce petit extrait du ministère de l’intérieur. plus le lien. il en ressort qu’a lamastre il pourrait y avoir 2 bureaux de vote c’est à dire 2 urnes etc … les 2 bureaux de vote pouvant être en un même lieu.
    Juste un élément de réflexion certes le problème ne se posera pour les prochaines échéances électorales que sont les européennes.

    Chaque commune est divisée, par arrêté préfectoral, en autant de bureaux de vote que l’exigent les circonstances locales et le nombre d’électeurs. Afin de faciliter le bon déroulement des opérations électorales, il est préconisé de ne pas excéder le nombre de 800 à 1 000 électeurs inscrits par bureau.
    L’agencement des bureaux de vote est le suivant :

    http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Comment-voter/Fonctionnement-d-un-bureau-de-vote

  • Yves COLOMB dit :

    Et oui, il faut positiver.
    Que peut-on déduire de ce scrutin à Lamastre.
    40.33% pour une liste d’opposition à la droite locale… aux vues des résultats nationaux Droite et fn confondus, ca reste un très joli score.
    Même si on pense que les 2 listes sont apolitiques, la liste Vallon incarne tout de même le conservatisme et la droite forte et traditionnelle lamastroise.
    Il faut donc accepter aussi que la liste BOSC a subi le même effet que dans de nombreuses villes … : en 2 mots un resserrement à droite droite, brun et foncé ….

    Ceci cumulé au ramassage massif des procurations et au modelage mode « Vallon » de la liste électorale… cela donne un résultat confortable.

    En comparaison, les listes de droite en Ardèche on fait de bien meilleurs scores encore.

    St Péray : Dubaï 75%
    Guillerand : Darnaud 81%
    ….. et aussi Privas,, Viviers…

    Nous aurons enfin une représentation de l’opposition au conseil municipal.

    Je souhaite beaucoup de courage aux 4 conseillers municipaux et aux 2 conseillers communautaires….
    Ils auront du boulot pour faire entendre la voix des 40.33% d’opposants et réfléchir à la suite à donner pour construire une opposition pour les prochaines fois.

  • f. castex dit :

    Juste un petit mot de sympathie pour les battus de l’élection.(c’est un connaisseur qui vous parle)

    Vous avez été très courageux d’affronter le suffrage populaire, vous vous êtes investis à fond, vous avez fait des propositions…et vous y avez crû.

    Soyez fiers de votre engagement dans cette campagne. Tout le monde n’a pas eu votre audace. Surtout ne pas s’imaginer que le nombre de voix est proportionnel à la valeur humaine et que ce n’est pas parce qu’on est les plus nombreux qu’on a forcément raison!

    La vie au village continue… espérons que certaines de vos propositions comme un abribus pour les collégiens, la suppression des poubelles au milieu de la place… seront retenues par les élus lamastrois.

    CASTEX François

  • Adriana dit :

    Bonjour Jacques,
    Me voilà fort déçue d’une telle réaction de ta part. Je ne pense pas que l’équipe de Philippe mérite de telles infamies aujourd’hui. D’autant plus, au lendemain d’une défaite déjà difficile à digérer pour ceux qui se sont dévoués des mois durant et pour ceux qui les ont soutenus de près ou de loin.

    J’aimerai comprendre ce qui t’amène à dire de pareilles choses. Pire que des enfantillages, c’est de la malhonnêteté !

    Qu’aurais tu fais, qu’aurais tu dis, qu’aurais tu proposé de mieux ?
    Certes tu avais « prédis » cette défaite, mais tes propositions auraient-elles tout changées ?
    Laisses moi en douter.
    Dans un monde d’immobilistes, il ne suffit pas de dire de belles phrases ou de citer des proverbes pour faire changer les choses. Il faut remonter les manches, boire un peu d’huile de coude ! Et dans ce domaine, je ne suis pas sûre que tu sois le mieux placer pour critiquer.

    en tout cas,

    Merci Philippe et merci à ton équipe, vous avez fait ce que vous avez pu et on ne peut que vous remercier.

    une jeune lamastroise un peu fâchée !

  • Jacques Deloche dit :

    A Adriana,
    1- je ne pense pas vous connaitre, en conséquence de quoi je n’emploierai pas votre familiarité et le tutoiement qui en découle. Sans doute avez-vous oublié de signer votre article comme il est pourtant de règle sur ce site.
    2- Si vous voyez des infâmies dans mes propos, peut-être devriez-vous parfaire vos connaissances de la langue française et de la sémantique.
    3- Parfaire aussi votre connaissance des raisons et du contexte, que je ne manquerais pas de vous faire connaitre si j’avais l’immense privilège de savoir à qui je parle.
    4-Je préfère faire preuve de pragmatisme que de compassion de façade.
    5-Mieux vaut prévenir que guérir …… j’ai essayé de prévenir depuis longtemps; vous essayez de guérir maintenant …. c’est là toute la différence.
    en conclusion :
    Si vous avez compris, aucune explication n’est nécessaire.
    Si vous n’avez pas compris, aucune explication n’est possible.
    …………..fin………………

  • Yoann Peyrard dit :

    Cela fait maintenant plusieurs jours que je viens sur ce site pour m’informer des opinions de chacun en vue des municipales. Le constat est assez clair : j’ai du mal a comprendre le caractère totalement surréaliste de certains propos et idées comme si ce site était un depotoire a insultes envers JPV et l’équipe municipale actuelle.

    Je conçois qu’il puisse y avoir une opposition et différents courants et idées. En venant sur ce site j’étais prêt a les découvrir et me forger ma propre opinion sur la chose. Cependant ce qui j’y trouve me faire incroyablement rire dans le meilleur des cas et dans le pire me consterne.

    Insulter a longueur de temps la liste « ennemie » voire même certains des électeurs est totalement contre productif. Comment voulez-vous faire passer des idées et un esprit démocratique lorsqu’un simple vote municipal s’apparente a la bataille de la Marne.

    Bordel réveillez-vous ! Ce n’est QUE la simple vie et organisation de notre commune et notre petite bourgade. Il n’y a pas de JPV dictateur comme il n’y a de BOSC tocard. Commencez par vous respecter et mettez davantage en avant vos idées plutôt que vos critiques et vos insultes.

    Il n’y a pas 40% d’éclairés et 60% de réac’. Il y seulement des gens qui font confiance a telle ou telle personne, en ses valeurs, son projet et son équipe. Si vous aviez passé plus de temps a présenter toutes ces idées et les personnes qui voulaient un souffle nouveau au lieu de chercher a cliver le climat n’en aurait été que plus sain.

    Vous vous étonnez que JPV ne veuille pas débattre avec vous ou répondre ? Mais commencez déjà par assurer un minimum de respect. Vous repondriez volontiers a quelqu’un qui vous insulte a longueur de temps ? Cela m’étonnerait beaucoup.

    La politique nationale me dégoute déjà suffisamment pour sue je retrouve des débats houleux a la fillon-cope dans la ville de mon enfance.

    Pour finir, je souhaite bonne chance a l’équipe municipale pour le prochain mandat : aux 15 de la liste vallon comme au 4 de la liste bosc. En espérant des conseils municipaux et communautaires sereins.

  • Adriana dit :

    Bonjour,
    Jacques, nous nous connaissons bien car nous nous croisons régulièrement au café du matin, je suis plus communément appelée Mathilde … voila pourquoi je vous avais tutoyé.

    J’aimerai revenir sur certains points que vous souleviez dans votre réponse.
    Point n2 : je me permets de te partager la définition du Larousse (librairie larousse,1990, page 534) car visiblement nous ne connaissons pas la même définition du mot infâme : « qui avilit ou déshonore, qui provoque le dégoût ». Il me semble donc ne pas mettre trompèe de mot quand j’ai utilisé celui ci dans mon dernier message. Mais peut-être aurais-tu préféré « calomnies »(fausse accusation qui blesse la réputation et l’honneur) ?

    Point n3 : qu’est ce qui vous fait croire que je ne connais ni le contexte et les raisons ? Je ne vis pas cloîtrée et mes amis lamastrois (pour certains appartenant à la liste déchue) semblent tout à fait aussi bien renseignés que vous.

    Point 3 et 4 : si moi j’ai besoin d’une lecon de sémantique vous, vous avez besoin d’une bonne leçon de modestie ….

    Point n4 : j’ai aucune prétention de vouloir guérir qui que ce soit !

    C’est bien dommage de voir la vie en négatif et de se complaire dans cet état.

    Si vous souhaitiez faire vos preuves, qui ou quoi vous a empêché de monter votre propre liste et de montrer vos nombreux talents â la face du monde ?
    On se demande.

    Enfin bon, on ne change pas les gens, c’est bien dommage.

    Pour répondre à Mr Peyrard, j’accepte volontier vos remarques. Parfois, y’a-til un peu d’agressivité dans certains propos. Mais en politique « c’est de bonne guerre » !

    Sans vouloir rentrer dans de nombreux débats concernant votre liste. j’aimerai tout de même comprendre l’intêret immédiat et futur d’une carrière à Lamastre ???? Je suis arrivée ici il y’a deux ans et je suis restée car j’ai été attirée par la douceur de vivre et la beauté du paysage lamastrois. Voilà donc que tout va partir en fumée (de poussières). C’est bien dommage.

    mathilde adriana

  • BOUBA dit :

    Je n’ai jamais participé à une élection locale (sauf en tant que soutien potache et post pubère d’une sulfureuse candidate au programme alléchant et avantgardiste et dont l’équipe de campagne comprenait certains acteurs actuels il y a plus de 30 ans) , et j’ai toujours pensé qu’il fallait une certaine dose de courage , surtout au bon vieux temps des ratures pour se présenter au suffrage et à la vindicte du peuple.
    Les choses étaient simples dans le passé , un notable, médecin , instituteur , notaire avocat ou autre , accompagné de deux ou trois hommes solides prêts à tous les combats et une dizaine de personnes sans taches, donc insignifiants et avec lesquels il était facile de manœuvrer , deux listes une représentant les catholiques et l’école « libre » par définition à droite et une autre représentant l’école publique et les protestants et à gauche , déjà ce clivage était surprenant un catholique était à droite et un protestant à gauche, être catholique et à l’école « d’en bas » et qui plus est à gauche relevait de l’antinomique .
    Chaque camp fourbissait ses armes internet n’existait pas, mais les corbeaux auteurs de lettres anonymes bien aguerris pendant les années sombres ne chômaient pas ;
    Le village était en ébullition comme le village gaulois d’Asterix et je crois qu’en définitive cela amusait tout le monde et cela rompait avec la monotonie du quotidien, car contrairement à ce que l’on veut nous faire croire Lamastre était loin d’être un paradis enchanté digne d’Euro Dysney , il y avait certes une usine de plus , beaucoup de bistros et petit commerces, pas de Super U ou Intermarché , et les jeunes n’avaient comme perspective sportive : les boules ou le foot ou même les deux ,et les filles la fanfare ou la clique ( question aux anciens y avait-il des filles à la clique ? ) .
    Voilà c’était ainsi tous les 6 ans «on allait gagner» mais comme en foot avec les allemands c’était toujours les mêmes qui gagnaient, sauf miracle emportés par la soif des lendemains qui chantent et par l’union de la gauche et surtout grâce à une liste solide en 1977 la gauche l’emportait, une période d’euphorie et de «pibous» mémorable, cette équipe constituée de beaucoup d’instituteurs en retraites ayant travaillé en ville et revenu au pays donna un élan nouveau et a fait beaucoup de choses concrètes , elle n’a malheureusement pas résisté au revirement politique des socialistes en 1983 et à un bonne dose de calomnie.
    La droite revenait au pouvoir et pour longtemps…………..
    Période révolue, mais on savait où se situer, maintenant c’est plus difficile, d’ailleurs les bords politiques ont-ils un sens tant les politiciens, trahissant sans cesse leurs engagements ont fait perdre la foi en tous les idéaux, on ne croit plus en rien fini l’espoir d’un monde meilleurs et les lendemains qui chantent ;
    Notre société et devenue intolérante , égoïste , on a exacerbé les clivages et le communautarismes , grâce à internet l’information voir la rumeur tel un tsunami balaie toute réflexion et tout bon sens , on juge on a besoin faute de croire en quelque chose de trouver des coupables , des boucs émissaires , il n’y a plus de gauche ou de droite , il n’y a que des anti , anti Sarko, anti Hollande, anti Vallon, anti Rom…….Et pendant ce temps Marine fait son nid .
    Pour en revenir à notre élection locale bien qu’ il faille une boussole pour se repérer , elle s’est passé sans trop de mal et assez proprement , j’espère vivement que les vainqueurs laisseront s’exprimer les nouveaux , par les temps qui courent une équipe ce n’est pas 15 plus 4 mais 19.
    Mais par contre je m’alarme de voir quelques égarements après la bataille, de grâce modérons les propos , Fouquier Tinville a disparu depuis longtemps et il est malsain de ternir une bonne image par des propos amers et maladroits.

  • Yoann Peyrard dit :

    Mathilde Adriana,

    concernant la carrière et la façon dont vous me désignez, vous devez sûrement parler de mon père (Jean-Luc PEYRARD, de la liste Vallon). Je ne parle qu’en mon propre nom et selon mes propres opinions.

    Vous répondre sur la carrière serait bien audacieux vu le peu d’informations que j’ai et le fait que je n’ai pas tout suivi. Mon seul avis est qu’encore une fois, chaque camp devrait être ouvert vers l’autre et le sujet doit être apaisé. D’un côté ne pas présenter cette carrière comme l’apocalypse, de l’autre ne pas la présenter comme une solution d’importance pour l’économie locale.

    De ce que je sais, ce projet pourrait permettre de créer quelques emplois. Concernant les conséquences (poussières, paysage, etc.) il faut que tout cela soit mis au clair s’il y a réellement un danger. Concernant le paysage, je sais juste que le projet comprenait un aménagement qui permettait à cette carrière d’être moins visible. En l’état actuel elle n’est pas non plus visible depuis la ligne du mastrou il me semble. Donc à partir de là j’y suis plutôt favorable, sous condition qu’il n’y ait pas de risques majeurs.

    Pour finir, la carrière est un symbole de sujet cristallisant toutes les crispations et les haines. Pour ce sujet comme pour tant d’autres, c’est dommageable de scinder Lamastre en deux (je parle là de véritable clivage, pas de simples opinions).

    Quant au « c’est de bonne guerre », il n’en reste pas moins que ça me désole et que c’est assez limite d’exprimer des insultes et de la haine. Encore une fois, je pense que ce site gagnerais en qualité si le ton était davantage à la réflexion plutôt qu’aux états d’âme.

    PS : Bienvenue dans notre beau pays de Lamastre et d’Ardèche, en espérant que vous vous y plaisez encore longtemps ! 😉

  • Raymond dit :

    Histoire de rebondir sur l’histoire locale avec un petit h et suivre le fil conducteur de Bouba je remets en avant un petit moment d’amusement des années 80 avec la politique en filigrane.
    http://www.lamastre.net/histoire/14juillet1980/STF.htm
    Histoire de détendre l’atmosphère.
    R B

  • Raymond dit :

    Petite anecdote: il m’a été rapporté oralement que certaine(s) personne(s) avait(aient) pensé que dans son commentaire Jacques D m’avait nommé directeur Général de Campagne ??? en faisant référence au Général Gamelin.
    Je suis sûr que Jacques n’a pas voulu dire cela, il faudrait donc que la ou les personnes concernées se cultivent rapidement du point de vue Histoire pour appréhender son commentaire à sa juste valeur.
    RB

  • Raymond dit :

    Enfin , pour participer au débat je voudrai moi aussi remercier les candidats , tous les candidats , c’est à dire les 38 personnes qui ont accepté de donner de leur temps , de leur personne, de leur image au service d’un engagement municipal et ainsi participer au jeu démocratique demandé par tous.

    Vox Populi Vox Dei , nous sommes en démocratie représentative , c’est à dire loin dans les faits de la démocratie participative et in fine il n’y a que 19 élus. Dura lex sed lex.

    De cette pluralité absente depuis 2 mandats devrait naitre un nouveau fonctionnement.

    J’espère que cela redonnera aux lamastrois le goût d’assister aux réunions du conseil municipal qui n’était devenu qu’une chambre d’enregistrement réglementaire de décisions prises en amont.

    Et bon travail au nouveau conseil , il y a du boulot.

    Pour conclure: Honneur à celles et ceux qui se sont engagés, en particulier du coté de l’opposition car c’était, c’est et ce sera plus difficile.
    RB

  • Adriana dit :

    Bonjour,

    Je souhaiterai m’excuser auprès des lecteurs de Lamastre.net d’avoir réglé mes comptes avec Mr Deloche sur ce site.
    Comme certains l’ont fait remarquer, ça ne se fait pas et je ne le referai pas.

    Dans quelques mois, je regagne la grande ville mais j’aurai passé deux ans ici extraordinaire. J’ai rencontré des gens fabuleux que je n’oublierai pas, à la fois pour leur gentillesse et pour leur engagement dans la vie locale. (Les Bouit, JC Vallon, PBosc, les Gayte, michel.. etc etc etc…)

    Alors, pour conclure, j’espère juste une chose :
    Puisse Lamastre rester aussi agréable et accueillante qu’aujourd’hui.

    Mathilde Adriana

  • Benard GERMAIN dit :

    Je viens faire des remarques en réponse à un message de Yoann Peyrard concernant le projet de carrière.
    Il dit avoir peu d’informations. Cet aveu est très important: si on a peu d’informations sur un sujet, on ne peut pas se faire un avis.
    Pourtant les informations existent. L’association SILICE travaille sur ce sujet depuis plusieurs années et elle sait de quoi elle parle, simplement parce que sa raison d’être est l’information. Et les informations qu’elle a recueillies lui permettent d’émettre l’avis que vous savez. Mais ces informations, elle ne les garde pas pour elle: des réunions publiques ont eu lieu, des articles de journaux ont relayé cette question, des circulaires aussi.
    Concernant les conséquences, Yoan dit que « tout ceci doit être mis au clair ». Mais il y a belle lurette que ce « clair » a tenté d’être fait par l’association. Je rappelle que cette même association a gagné un procès et un recours en appel. La justice ne serait-elle pas fiable? Le nouveau projet (plus de 1000 pages) a été étudié par SILICE (et par qui d’autre?), et il comporte, d’après notre lecture, des imprécisions, des contradictions, des affirmations dont certaines nous semblent inexactes. Toutes ces observations sont justifiées; ce n’est pas une question de parti pris, ce n’est pas une question de subjectivité: ce sont des faits, écrits noir sur blanc et qui nous paraissent contestables, c’est pourquoi nous les contestons; nous pensons remplir notre devoir de citoyens responsables et engagés au service du bien commun. Rien d’autre ne nous motive.
    Concernant l’impact paysager, Yoann dit: « il parait que quelque chose est prévu »; et cela suffit pour être rassuré!
    Pour gagner en réflexion, il faut s’informer, donc chercher des sources d’information et, au su de celles-ci, se forger une opinion et peut-être se trouver bousculé dans ses certitudes.
    Je m’excuse si je peux paraitre donneur de conseils; je désire simplement participer à un débat où chacun peut s’enrichir en partageant. Merci à Yoann d’avoir exprimé ces remarques.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne