Archives
Statistiques Lamastre.net
8 visiteurs actuellement sur le site pour un total de 947 aujourd'hui

Un internaute souhaitant garder l’anonymat m’a adressé ce texte qu’un « moment de déprime » réactionnel lui a fait composer, il montre une indignation et relativise les problèmes de notre quotidien.

En cet été funeste par la folie des hommes

Dans le ciel d’Ukraine et les rues de gaza

On tue   sans hésiter banalité en somme

Pour un lopin de terre ils massacrent à tout va.

Des enfants innocents jouant sur une plage

Voyageurs insouciants dommage collatéral

L’homme civilisé vérité ou adage

Barbares d’un autre temps ils trouvent cela normal.

Nous sommes là  figés devant tous nos écrans

Spectateurs gênés ce n’est pas notre affaire

Pour régler ces problèmes il y a nos dirigeants

C’est bien trop loin de nous on  ne peut rien y faire.

Dans les salons feutrés pensent-ils à ces enfants

A ses corps disloqués qui gisent la par terre

La douleur des parents

Les larmes d’une mère

L’information avance, les corps encore chauds seront vite oubliés.

Il y a les jeux du cirque, le foot, le tour de France

Nos dirigeants falots ne font que protester

Certains ont oublié les cris et les souffrances

 

Spectateur hébété ce n’est pas notre affaire

Si c’était notre enfant si c’était notre frère

Serions-nous là muets ou alors en colère

Au  stade Maracaña Poutine était très fier

 

Pantins manipulés cessez dès à présent ces querelles sectaires

Au nom de quel dieu tuez-vous des enfants

Criez non tous ensemble jetez vos armes à terre

Criez non tous ensemble arrêtez maintenant .

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

visiteur(s) en ligne