Archives

« Fiat lux »  « que la lumière soit »

Depuis des siècles Désaignes s’enorgueillit d’un riche passé historique : cité fortifiée dont il reste de magnifiques vestiges , place forte Réformée pendant les guerres religieuses, siège d’un important maquis pendant la Résistance.

Le propre des historiens est d’écrire l’Histoire, mais aussi parfois de la réécrire, de l’agrémenter, de faire abstraction de certains faits , d’en promouvoir d’autres ,et ainsi orienter les esprits du présent en fonction de faits passés réels ou supposés.

Les discussions des historiens portaient sur la possibilité d’un passé Romain sur la commune. De nombreuses thèses s’affrontent  et ont été reprises par des écrivains et compilateurs d’histoires locaux.

temple1

En résumé deux thèses sont , ou plutôt étaient en présence ; celle des défenseurs d’un passé Romain pour Désaignes , les arguments développés s’appuient en grand partie sur la présence de l’édifice architectural actuellement temple Réformé dont le fronton classique serait un vestige d’un temple romain dit Temple de Diane , cette thèse a de nombreux défenseurs , souvent catholiques pratiquants ou membres du clergé pour lesquels la filiation Romaine pour Désaignes datant de l’Empire Romain ne fait aucun doute , cette affirmation reprise tout au long des ans faisant ainsi partie intégrante du passé historique local . Un manuscrit exhumé récemment, déposé  en  Mairie   et, écrit par Jule Charra grand castrateur « spirituel » de camisards et  pourfendeur par  l’écriture  des mécréants réformés,  mode  de  pensée  normatif  pour certains esprits sectaires au début du  20 ° siècle ,  nous décrit ce monument :

TEMPLE DESAIGNES2

Ce même auteur y fait une description très didactique de thermes romains, dont aucune trace n’a été trouvée à Désaignes , il s’agit là simplement d’une extrapolation démagogique en relation avec les sources d’eau minérale dont une est dédiée à César et l’autre à Moïse… à quelle  Divinité se vouer?

thermesdesaignes2

D’autres auteurs attestent ce passé romain , et comme toutes les règles nécessitent des exceptions , Boissy d’Anglas, « citoyen Boissy » à l’époque, adepte de la religion réformée attribue le temple à Hercule.

Paul Bouit dans son livre se démarque :

desaigneslivre p bouit

 

Dissertations et divagations diverses

Voici donc la description de ce